samedi 24 février 2018

L'île des disparus T1 : La fille de l'eau de Camilla & Viveca Sten

Michel Lafon, 08 février 2018 - Grand Format 315 pages
Disponible en eBook



La timide Tuva n'a pas grand-chose en commun avec ses camarades de classe. Elle ne se sent bien que sur l'île où elle habite, dans l'archipel de Stockholm dont elle connaît chaque recoin. Mais, alors que l'automne arrive, le changement se profile dans ce havre si tranquille. Des gens disparaissent en mer, des ombres se cachent sous les vagues et d'étranges lueurs éclairent la forêt. 
Lors d'une sortie, l'un des élèves s'évapore à son tour. La jeune fille se retrouve embarquée dans une terrible aventure, là où les vieilles superstitions des marins rencontrent la mythologie nordique... 
Un archipel de brume et de mystère où vit une enfant pas comme les autres.

 Nous voici à Stockholm, en Suède, un archipel de la mer Baltique. C'est sur une de ses petites îles que vit Tuva, une jeune adolescente de treize ans. Discrète et introvertie, elle n'a aucun ami et est rejetée par tous ses camarades de classe, qui la jugent trop bizarre. 
Cependant, lors d'une course d'orientation, tout va changer. Un élève de sa classe disparaît mystérieusement, alors qu'une brume épaisse encercle l'île. Cette disparition n'est pas anodine, puisqu'elle n'est pas isolée. Plusieurs autres personnes sont portées disparues. De quoi inquiéter la population, et plus encore Tuva, hantée par d'affreux cauchemars. 
Nous plongeons alors dans une intrigue bercée de légendes, où les monstres d'autrefois ne sont peut-être pas qu'une simple croyance. 

Ce court roman ne m'a pas fait la soirée. La plume fluide des auteurs nous entraîne dans une aventure peuplée de diverses créatures des contes & légendes. 
Je n'ai pas adhéré à 100% à tout, car parfois les situations (ou réactions) m'ont semblé faciles, voire même prévisibles. Cependant, ça se lit tellement aisément que l'on prend vite plaisir à suivre notre héroïne. 
C'est un récit assez jeunesse, qui manque un peu d'étoffe, mais qui revisite d'une façon plutôt originale toutes ces légendes nordiques. Et rien que pour ça, cela vaut le coup de le lire. 

En bref ? Un premier tome qui nous fait découvrir un univers riche et bien amené, malgré parfois un manque de profondeur.