lundi 12 mars 2018

Bad romance T3, cœurs imprudents de Céline Mancellon

Milady Romance, 21 février 2018 - Grand Format 480 pages
Disponible en eBook


Depuis l'incarcération de Kurt Bell, Don RedHawk est le président intérimaire des Black Angels, un gang de bikers dont la réputation sulfureuse n'est plus à faire. Une existence déjà bien compliquée… et plus encore quand le destin jette sur sa route Juliette Bell, la petite soeur de Kate. Car depuis que Don lui a sauvé la vie durant le braquage d'une épicerie, l'innocente - et tentante - Juliette cherche un moyen de le remercier, voyant en lui un superhéros qu'il n'est certainement pas.
L'anneau de pureté que porte la jeune femme suffira-t-il à tenir le beau et dangereux Don à distance ? Juliette sait combien sa soeur déteste les bikers, mais est-elle encore capable d'écouter la voix de la raison ? En a-t-elle seulement envie ?

 Juliette Bell est une beauté. Une sublime créature de dix sept ans, d'une gentillesse et d'une naïveté touchante. Dévouée pour sa paroisse, Juliette prône la virginité jusqu'au mariage. D'ailleurs, elle arbore fièrement son anneau de pureté. Bref, Juliette vit bien loin du chaos des Black Angels, dont notre héros est le président temporaire. Don RedHawk n'aurait jamais dû faire partie de sa vie. Ils n'auraient jamais dû se rencontrer, et pourtant. Le destin en a décidé autrement. 
Lors d'un braquage, Don, prend une balle pour Juliette et lui sauve la vie. Il n'en faut pas plus pour cette jeune femme au cœur tendre pour vouloir le remercier. Comment ? En devenant son amie et sa confidente. 
Bien évidemment,  pour Don cette idée est absurde. Totalement idiote. Sauf que cette fille l'a ensorcelé et, anneau de chasteté ou pas, il ne peut s'ôter la jolie blonde de sa tête. Alors, par dépit, il accepte. Sans se douter des conséquences...

J'ai beaucoup apprécié ce troisième opus, même si, cette fois, j'ai senti qu'il me manquait tout un pan de l'histoire. N'ayant pas lu le tome 1 (pas encore, du moins), il y a plein de références que je n'ai pas comprises. Surtout que comme Juliette est la sœur de Kate (l'héroïne du tome 1), elle est du coup assez présente. Cela m'a parfois gênée, je l'avoue. (Mais bon, c'est de ma faute ! J'assume^^.)

Malgré une trame quelque peu clichée (avec le bad boy et la vierge douce et naïve), cette histoire se lit vraiment bien. Céline Mancellon a su créer des personnages attachants, mais aussi singuliers. La naïveté de Juliette est rafraîchissante. (J'ai beaucoup aimé, par exemple, la scène du "sale cabot".) Don, notre biker, est en réalité loin du bandit que l'on peut s'imaginer. Je l'ai trouvé très... normal. Dans le sens où son caractère n'a rien du type létal et dangereux, il pourrait tout aussi bien être avocat, banquier, etc... Il est gentil. Vraiment. Et adorable avec Juliette. D'ailleurs la relation entre eux est absolument craquante. C'est rare qu'un baiser me fasse frémir, pourtant ici, leur premier baiser m'a procurée un délicieux frisson. 

Une romance toute mignonne, bien amenée, malgré parfois quelques petites longueurs, et une fin que j'ai trouvée un peu trop expéditive et facile. 


Cliquez sur le lien pour accéder à la chronique précédente