jeudi 29 mars 2018

Fais-moi taire si tu peux de Sophie Jomain

&H Harlequin, 7 mars 2018 - Grand Format 306 pages
Disponible en eBook

Elle fleurit les mariages, lui les détruit.
Quel être humain normalement constitué oserait ruiner un mariage ? Quelle personne impitoyable faut-il être pour détruire le plus beau jour de la vie d'un couple ? Eh bien, il faut être prêtre, sexy en diable et révéler en pleine cérémonie les petites incartades de la future mariée... Lorsque Louise Adrielle, fleuriste, assiste à la scène, elle comprend mieux pourquoi on lui a demandé de décorer l’église en jaune cocu ! Traumatisée, elle se fait la promesse d’être désormais sur le qui-vive à chaque cérémonie. Car sa responsable l’a mise en garde : La dame au cabanon ne pourra être associé à une autre débâcle nuptiale. Si Louise assiste à un nouvel esclandre, les alliances ne seront pas les seules à finir au placard. 

Dans ce nouveau roman, Sophie Jomain nous entraîne dans une romance feeling good. Louise Adrielle est une fleuriste et son talent n'est plus à prouver. Ses compositions florales sont légion dans la région. Cependant, tout dérape lors d'un mariage. Elle se doutait bien que cette commande de fleurs jaune cocu pour décorer l'enceinte de l'église était suspecte, mais de là à imaginer ce qui allait se passer ? Non. Le mariage tourne très vite au désastre, lorsque le prêtre célébrant l'union déballe les nombreuses coucheries de la future mariée. Un prêtre ? Non, un usurpateur, un saboteur de mariage, qui se gausse de son effet. Et bien qu'il soit hautement sexy avec ses airs ténébreux, Louise aurait préféré ne jamais croiser sa route. Sauf que le destin en a décidé autrement, et le mystérieux Loïc n'est jamais loin à préparer un nouveau coup fumant...

Dès le premier chapitre, je pouffais déjà. C'est vraiment une romance sans prise de tête, idéale pour se détendre et passer un agréable moment. 
Pour autant, ce n'est pas un coup de cœur (ce qui est très rare avec Sophie Jomain). Si j'ai adoré sa plume, l'ambiance feeling good et les personnages attachants de cette histoire burlesque, j'ai moins adhéré au scénario, que j'ai trouvé parfois tiré par les cheveux. Il y a bien trop de coïncidences pour que ce soit crédible. Certes, ce n'est pas la première chose que l'on recherche dans ce genre de récit, toutefois je n'ai pu m'empêcher de tiquer. 

Après, cela reste une lecture détente comme je les aime. Sophie Jomain nous montre avec ce titre qu'elle peut naviguer dans tous les genres, du drame en passant par le fantastique à la romance feeling good.