mercredi 7 mars 2018

Le dernier apprenti sorcier T3 Murmures souterrains de Ben Aarovitch

éditions J'ai Lu, 10 septembre 2014, 442 pages, poche fantastique, 
disponible en Ebook


 






Un cadavre abandonné dans les entrailles de la station Baker Street, voilà tout ce qu'il reste de James Gallagher. Sa famille est bien décidée à aller jusqu'au fond des choses pour comprendre les circonstances du drame. Mais le fond des choses est situé bien plus profond que quiconque pourrait l'imaginer. Quiconque, sauf l'inspecteur Thomas Nightingale, le dernier sorcier de Londres, et son apprenti, Peter Grant. C'est à ce dernier qu'échoit la mission d'arpenter les couloirs hantés du plus vieux métro du monde. Au moins ne sera-t-il pas seul. Le FBI lui a envoyé un agent de choc : jeune, ambitieuse, belle à se damner... Comme quoi, la vie réserve parfois de bonnes surprises ! 


A peine remis de sa précédente affaire, Peter Grant va se retrouver confronté à un crime d'où la magie n'y est pas vraiment étrangère.
C'est donc à Thomas Nightingale, le dernier sorcier de Londres et à Peter, son apprenti que revient le douteux honneur de mener l'enquête.

Mais la victime est le fils d'une sénateur américain ce qui explique le fait que le FBI envoie, à Londres l'un de ses agents : l'agent Reynolds aussi séduisante qu'ambitieuse autant dire que Peter va joindre l'utile à l'agréable.

Et c'est dans un Londres souterrain que nos derniers sorciers vont devoir mener leurs investigations découvrant un monde totalement inattendu !

Je dois reconnaitre que cette série est en dent de scie.

Le premier tome ne m'avait pas vraiment convaincue, le second avait remonté le niveau et celui-ci se situe entre le premier et le second.
Lorsque l'on sait que tout commence par un crime commis dans les entrailles du métro londonien et lorsque l'on voit où nous mène l'auteur à la fin du roman, on se rend compte que l'histoire a de quoi surprendre.

L'enquête part un peu dans tout les sens, multipliant les mystères, les réponses apportant de nouvelles questions.
Et le final m'a laissé comme un goût d'inachevé.
On dirait que le mystère du départ se retrouve dilué au fil des découvertes en tout genre.

Une chose est sûre : le jour où je retournerai à Londres, les rues, les bâtiments, les stations de métro n'auront plus aucun secret pour moi !

En bref, un troisième tome quelque peu déroutant et qui me laisse sur un sentiment mitigé !