vendredi 9 mars 2018

L'inconnu de l'ascenseur et moi de Sophie-S Pierucci

Editions Addictives, Broché , 15 mars 2018
Disponible en eBook



Le jour où Charlyne se retrouve coincée dans l’ascenseur avec un inconnu… elle panique.
Il est grand, musclé, ne montre pas son visage, sent beaucoup trop bon… et en plus, il est sarcastique !
L’attirance est puissante, irrésistible… mais il la fuit. Tout les oppose, pourtant Charlyne refuse de baisser les bras : après tout, ils sont voisins !
Et il n’a encore rien vu…



Je ne connaissais pas cette auteure avant de découvrir ce roman, c’est donc avec joie que je me suis lancée dans cette lecture. J’avais beaucoup entendu parler du livre qui a cartonné et a été un long moment en tête des ventes et de ce fait, j’étais impatiente de le lire.
Je n’ai pas été déçue, même si l’intrigue est « classique », j’ai accroché rapidement.
La plume de l’auteure est agréable et de ce fait, les pages se sont tournées toutes seules.
Le gros point fort en début de roman est tout le mystère qui entoure ce fameux inconnu que Charlyne, strip teaseuse au Pinklady, croise souvent en prenant l’ascenseur. Il est son nouveau voisin de palier, car elle vient d’emménager. Froid et distant, il ne parle pas et reste dissimulé sous son cache-cou et sa capuche. Charlyne ne voit pas son visage et le trouve « flippant ». On la comprend.
Les choses vont changer cependant, grâce à une simple pomme. Les deux héros vont finir par se parler et, bien évidemment, se rapprocher.
Le personnage de Matt m’a beaucoup plu. Déjà il a des « défauts » même s’il est « très beau » et cela change d’avoir un héros qui n’est pas parfait. Cet élément est un gros point fort du roman également. De plus, cet aspect n’est pas négligé et on le retrouve à plusieurs reprises (notamment quand Matt est en mer, quand Charlyne le touche etc) ce qui n’en fait pas un simple élément tragique, mais bien une particularité du personnage.
J’ai aimé me retrouver dans la tête de Matt mais aussi dans celle de Charlyne. J’ai notamment beaucoup apprécié le thème choisi concernant sa relation avec son père car c’est un sujet qui me parle beaucoup et il a été assez bien abordé.
Concernant la relation entre les deux protagonistes, ils s’envoient énormément de piques, pour le plus grand bonheur de la lectrice que je suis, mais si le dialogue n’est pas facile au début, il s’instaure doucement.
Habituellement, les scènes torrides ont vite tendance à me lasser, car je les trouve répétitives et trop de sexe tue le sexe. Ici, je les ai trouvées vraiment très intenses et habillement maniées. Elles dégageaient beaucoup d’émotions et je les ai lues avec plaisir.
Le seul bémol pour moi est la fin de l’histoire que j’ai trouvée assez expéditive. Je m’étais attendue à davantage d’explications.
Pour conclure, j’ai passé un très bon moment avec L’inconnu de l’ascenseur et moi, qui est un roman intense et addictif, et je découvrirai avec plaisir les autres œuvres de l’auteure.

http://amzn.to/2DazGei

https://www.facebook.com/editionsaddictives/