lundi 5 mars 2018

Nés à Minuit T6, frissons de C.C Hunter

Michel Lafon, 25 janvier 2018 - Grand Format 530 pages
Disponible en eBook



Le grand retour de la série culte Nés à minuit !
Être une sorcière dyslexique est une véritable malédiction. Mais après des années à s'emmêler dans les formules, Miranda maîtrise enfin ses pouvoirs ! Alors qu'elle pense son année toute tracée, et que son pire dilemme est de choisir entre un séduisant métamorphe et un ténébreux sorcier, la jeune fille frôle la mort dans l'explosion d'une maison. 
Comme séquelle de cet accident, elle garde un étrange tatouage qui s'étend inexplicablement sur tout son corps. En plus de ce mystère à résoudre, sa sœur disparaît soudainement. A-t-elle été enlevée ? Miranda est prête à tout pour rétablir la vérité...

 Ce tome 6 est une totale surprise pour moi, puisque je n'étais absolument pas au courant de ce nouvel opus.
Bien que ce soit un tome 6, le récit ne se centre pas sur Kylie, notre caméléon (l'héroïne des cinq opus précédents), mais sur Miranda, la petite sorcière dyslexique. C'est, en gros, un spin off.
Concernant le déroulement de la trame, elle se situe après Nés à Minuit Renaissance T3 (La série consacrée à Della.). Personnellement, je n'ai pas (encore) lu le tome 3 de Renaissance, toutefois, je n'ai pas eu le sentiment d'avoir été spoilée.

Par une narration externe, nous suivons les aventures de Miranda Kane. Depuis quelques temps ses pouvoirs ont pris de l'ampleur. Et malgré sa dyslexie qui fait foirer nombre de ses sorts, Miranda est une puissante sorcière.
Tandis qu'elle consulte une sorcière qui lit l'avenir, avec sa sœur Tabitha, elles échappent de peu à l'explosion de la maison. Blessées, choquées, elles atterrissent toutes deux à l'hôpital. L'affaire pourrait en rester là, sauf que la maison qui a été soufflée était une planque pour des stupéfiants. Maintenant, Miranda est soupçonnée de trafic de drogue. De plus, depuis cet accident, elle arbore un tatouage pour le moins troublant, qui semble "vivant" et bouge à son gré sur son corps de façon plus ou moins voyante.
Du côté des amours, c'est tout autant le chaos chez Miranda. Tiraillée entre Perry  son beau métamorphe (et ex petit ami), et Shawn, un sorcier tout comme elle (et son nouveau petit ami), elle ne sait plus où elle en est. Enfin, si, elle sait, mais la vérité est dure à admettre. Son cœur dit une chose quand sa tête dit une autre.
Surtout que Perry, de son côté, est embourbé dans un marasme. Une affaire compliquée, très personnelle, qu'il compte bien mener à terme, malgré le danger et les avertissements de Bennett...

Encore une fois, il se passe tout plein de choses qui font qu'on ne s'ennuie pas une minute. Dès les premières lignes, nous sommes happés par le récit. J'ai adoré replonger dans cet univers que j'adore.
Nés à Minuit est vraiment une de mes séries préférées et je ne m'en lasse pas.
Le ton est est souvent léger et drôle, mais sait aussi être émouvant et sérieux quand il le faut.

La seule petite chose qui m'a légèrement fait tiquer, c'est cette surenchère à la "super héroïne". CC Hunter a su créer des personnages forts, charismatiques et terriblement attachants. Par ces qualités, ils sont déjà des héros à nos yeux. Cependant, pour je ne sais quelle raison, l'auteure rajoute à chaque fois de mystérieux pouvoirs à nos héroïnes, comme si, sans cela, elles étaient incomplètes. C'est un peu dommage, car que ce soit Kylie, Della ou Miranda, aucune des trois n'avaient réellement besoin de ça et cela donne juste un petit côté redondant.
Ceci dit, cela n'enlève en rien la qualité du récit. C'est une série génialissime qu'il faut absolument découvrir si ce n'est pas encore le cas.

En bref ? Un gros coup de cœur, il n'en pouvait être autrement.