jeudi 5 avril 2018

Amy Walters à l'académie Birdfield T1 La presse de Gutenberg de Carine Pitocchi

Sharon Kena éditions, 20 mars 2018, 186 pages, disponible au format papier et numérique






Pour cause de belle-mère insupportable, Amy Walters, la fille du célèbre réalisateur John Walters, décide de quitter Los Angeles et ses fantasques copines pour l’académie Birdfield en Angleterre.
À peine arrivée sur le sol britannique, elle se sent aussitôt chez elle, même si sa gothique voisine de chambre peut paraître inquiétante de prime abord.
Un premier tome durant lequel Amy va se faire de nouveaux amis, tomber amoureuse et être initiée aux secrets de son étrange pensionnat…


Suite à une mésentente avec sa belle-mère, Amy décide de s'inscrire à l'académie Birdfield en Angleterre au grand dam de ses meilleures copines !

Mais qu'importe ! 

Quittant le soleil et les plages de Los Angeles, Amy part découvrir sa nouvelle école et profiter de la grisaille et de la pluie anglaises.

Comme dans tous les établissements scolaires, il y a les bons élèves, les souffres douleurs, la pimbêche de service et le beau gosse qui fait fondre tous les coeurs.

Amy a pour compagne de chambre Ivy, une gothique solitaire car crainte - de par son apparence sombre - par les autres élèves.
Mais Amy a tôt fait de découvrir la vraie Ivy qui se cache sous ce maquillage. 

Amy a un caractère bien affirmé et avec son franc parler, elle ne se laisse pas faire.
Elle prend sous son aile Anna, l'une des "victimes" de Carla, la peste de l'école, s'attirant par la même occasion, l'animosité de celle-ci.

Mais dans les méandres de la bibliothèque, loin de ces mesquineries, se cache un secret bien gardé auquel Amy va être initiée.

Au vu du résumé, je pensais que le volet fantastique était l'élément principal de l'histoire mais il n'en est rien.
Il est même plutôt secondaire car il est à peine abordé.
Nous suivons plutôt le quotidien au coeur d'une académie anglaise avec tous les conflits, les heurts que cela peut apporter.

MAIS, car il y a un MAIS, cela ne m'a pas empêchée de passer un excellent moment de lecture tant l'histoire est bien écrite et a un rythme qui ne s'essouffle jamais. 

Amy est pétillante, vive, a un sens de la répartie à toute épreuve et un humour parfois décapant. J'adore sa simplicité car malgré qu'elle soit la fille d'un célèbre réalisateur et qu'elle ait toujours vécu dans l'opulence, elle n'en reste pas moins simple et super sympa !
Il n'y a qu'à voir sa façon de défendre et de venir en aide au plus faibles !

En bref, pour le côté fantastique, je pense qu'il sera plus développé dans le second tome, ce premier tome étant plus axé sur la présentation de chaque personnage, de leur histoire, leurs passions, leurs rivalités mais comme je l'ai précisé précédemment, cela ne m'a nullement dérangée.




https://www.leseditionssharonkena.com/amy-walters-a-l-academie-birdfield-de-carine-pitocchi/2051-amy-walters-a-l-academie-de-birdfield-1-la-presse-de-gutenberg-de-carine-pitocchi.html

https://amzn.to/2E8sOi1