samedi 14 avril 2018

Le journal du Nightstalker de Steve "serpent" Fabry

éditions Le Monde des étoiles, 9 septembre 2017, disponible en version papier






Un ange décide de descendre du Paradis, de renoncer à sa vie auprès du Père afin de découvrir le sens de l’humanité et de sa propre existence. A travers découvertes et déceptions, il rencontre la part de bonté des hommes mais aussi la souffrance que beaucoup ressentent et est déchiré par cette dualité entre le bien et le mal. Cette prise de conscience le pousse à aider l’humanité dans sa quête de l’équilibre. Il devient un protecteur: le Nightstalker Plusieurs ennemis apparaîtront sur la route du héros mais aussi des alliés. Au milieu de ce champ de bataille, à qui pourra t-il se fier ?
Sur ses épaules pourrait reposer le sort de l’humanité…


Nous suivons l'histoire d'un ange qui quitte le Paradis car il se pose beaucoup de questions sur le bienfondé des actions de Père vis à vis des humains.
Il décide de descendre sur terre pour tenter de comprendre ces humains qu'il apprécie car il sent en eux une part de bonté.
En faisant cela, il devient un ange déchu, tout comme Lucifer, mais là s'arrête la ressemblance.
Car là où lui souhaite aider les hommes, Lucifer, lui, fomente l'anéantissement total de la race humaine qu'il méprise.
Au vu des malheurs et des souffrances que subissent parfois des êtres humains innocents, il décide de leur venir en aide et de lutter contre les démons qui se mêlent à la population.

Il va donc devenir un genre de super héros, protégeant les plus faibles et les plus démunis.

Il va être THE NIGHTSTALKER - le Rôdeur nocturne !

Mais Lucifer est loin de s'avouer vaincu et le combat entre le Bien et le Mal n'aura jamais été aussi violent et meurtrier !

A la base, l'auteur est bassiste chanteur dans deux groupes : Sercati et The Nightstalker.
Du metal mélodique pour le premier et du metal atmosphérique pour le second.
Ce n'est pas vraiment mon style de musique habituel mais j'avoue que j'ai écouté l'album en rédigeant ma chronique et, ma foi, j'ai apprécié mon écoute. Surtout la musique, moins la partie vocale, car je dois reconnaitre que la voix m'a fait flipper quelque peu ! Lol ! 

Steve a voulu décrire par des mots les sentiments qui lui ont inspiré la musique, nous montrer ce que représentait pour lui les plages de l'album et après avoir lu le roman, je trouve que son interprétation, dans un sens comme dans l'autre, est plutôt juste.
Au départ, le texte avait été rédigé sous forme de nouvelles, une par extrait musical mais, par la suite, Steve a tout réuni et en un fait un seul récit.

Ce récit est une histoire de super héros sous fond de duel angélique/démoniaque avec, par moment, un petit parfum d'Alice aux pays des merveilles de par les rencontres avec des personnages déjantés.

On ne s'ennuie pas une seconde tant le rythme est soutenu : rebondissements en série, combats, effrénés, meurtres sanglants émaillent les pages du roman.

Mon seul regret ? La fin qui m'a laissée sur ... ma faim !

Une fin qui, pour ma part, n'en est pas vraiment une et qui m'a frustrée.
Faudra-t-il attendre un nouvel album pour connaitre la suite ou l'auteur continuera-t-il sur sa lancée littéraire ?

Seul l'avenir nous le dira !



http://www.lemondedesetoiles.be/collection-astre-noir/


Voici un petit clip pour la sortie du roman