jeudi 24 mai 2018

Clash T3, Passion dévorante de Jay Crownover

&H Collection, 4 avril 2018 - Grand Format 320 pages
Disponible en eBook

Le seul homme qu’elle désire. Le seul qu’elle devrait fuir.
La façon dont elle le regarde, le rouge sur ses joues quand ils se croisent… Church n’a aucun doute  sur l’attirance que Dixie éprouve pour lui. Avec n’importe quelle autre femme, il en aurait profité depuis longtemps. Mais Dixie Carmichael est la jeune femme la plus lumineuse et bienveillante qu’il ait jamais rencontrée, aussi s’est-il juré de ne pas lui faire de mal. Voilà pourquoi il l’a toujours maintenue à distance. Seulement aujourd’hui Dixie est la seule à pouvoir les aider, lui et sa famille. Alors si pour cela il doit la manipuler, tant pis… 

 Ce nouvel opus de Clash est consacré à Dixie, la serveuse du bar tenu par Asa et Rome, et à Church, le videur. Ce sont donc des personnages que nous avons eu l'occasion de rencontrer à plusieurs reprises. Notamment Dixie qui était déjà présente, il me semble, dans la série Marked Men. 

Toutefois, j'étais loin d'imaginer le caractère solaire qu'elle possédait. Dixie est une héroïne sortie des contes de fées. Une princesse aux boucles d'or et la gentillesse inégalée. Optimiste, altruiste, douce, serviable, elle est la bonté même. Indécrottable romantique, elle croit au grand amour. À celui qui t'ébranle d'un regard. Et ce grand amour, elle a trouvé dans les yeux de Church. Il a suffi d'une phrase, somme toute banale, pour qu'elle tombe amoureuse. Malheureusement, ce n'est pas réciproque. Church, grincheux, taciturne, bougon n'est pas en quête d'amour. Au contraire, il fuit toute relation sérieuse. Alors même si la douce Dixie ne le laisse pas indifférent, c'est niet. Toutefois, il n'hésite pas à profiter de son béguin pour lui demander un service. Service qui, il ne le sait pas encore, risque bien de briser son self-control... 

J'ai trouvé cette romance sympathique, sans être extraordinaire non plus. Quelques longueurs m'ont fait décrocher à plusieurs reprises, notamment lors des introspections (trop nombreuses) de nos héros. 
L'intrigue est bien menée, quoique un peu facile également, mais cela ne m'a pas dérangée outre mesure.  
Dixie est un personnage lumineux auquel on s'attache facilement. Quant à Church, c'est un gros dur au cœur tendre. Un vrai gros nounours ! 

En bref ? Ce n'est pas mon tome préféré, néanmoins j'ai passé un agréable moment en compagnie de nos héros. J'ai hâte maintenant de lire le tome de Poppy et Wheeler ! Il promet d'être intense !


Cliquez sur l'image pour accéder aux chroniques précédentes :
http://lesreinesdelanuit.blogspot.fr/2016/02/marked-men-de-jay-crownover.html