vendredi 11 mai 2018

In flames [ Série Rosemary Beach] d'Abbi Glines

Collection Emoi, 2 mai 2018 - Grand Format 288 pages
Disponible en eBook

Égoïste, peste, capricieuse  : la réputation de Nan n'est plus à faire.
Mais sous ces dehors se dissimule un immense besoin d’amour. Et même si elle passe  du bon temps avec Major, elle commence à en avoir assez de ses manières frivoles. Surtout depuis qu'elle a rencontré le mystérieux Gannon.
Entre Major qui lui réclame une seconde chance et Gannon qui hante ses rêves, Nan doit faire un choix.  Ce qu’elle ignore, c'est que tous deux sont impliqués dans des combines qui la dépassent, et de loin…

 Ce tome je l'attendais avec grande impatience. Mais aussi une certaine crainte. 

Comment l'auteure va-t-elle réussir à nous faire aimer Nan ? Celle qui, tout au long de la série, s'est comportée comme la dernière des garces. Une vraie teigne ! 

Ce que j'ai aimé, c'est qu'elle n'a pas essayé de lui gommer ses défauts. Pour autant, vu de l'intérieur, Nan paraît beaucoup moins peste. On ressent très vite de l'empathie et toutes les crasses qu'elle a pu faire auparavant nous semblent dérisoires. Pour le coup, c'est vraiment réussi ! Nan en deviendrait presque gentille ☺ 
Cette insupportable diva a un don pour se fourrer dans les emmerdes. Son discernement concernant les hommes frise le zéro. Tout ce qu'elle cherche, c'est un peu d'amour. Des miettes lui suffisent même, tant elle a besoin de se sentir aimé. Voilà comment elle se retrouve dans la ligne de mire de Major et Cope. 
Par une narration à plusieurs voix, celle de Nan, Major (majoritairement), nous plongeons dans une romance hautement addictive, où les sentiments et la relation entre les protagonistes sont truqués dès le départ. On tourne les pages, fébriles, dans l'attente que la vérité éclate et que tout explose. 

Dès les premiers chapitres Major m'a gonflée. Lui et son égo sont insupportables ! C'est bien évidemment le but recherché et on peut dire que l'auteure a, là encore, réussi son coup. 
Quant à Cope, c'est un mystère. Ombrageux, dangereux... on ne sait que penser de lui. Seul vers la fin du récit, il se dévoile un peu. Or, cette partie m'a semblé trop rapide : le revirement est trop brutal. 

J'ai pris énormément de plaisir avec nos héros ! C'est bien mené - même si, comme pour le tome de Captain, certains détails auraient mérité quelques éclaircissements pour être plus crédibles -, la romance est passionnante et nos héros ne manquent pas de cachet. 

En bref ? Très heureuse de cette lecture ! Nan est à la hauteur de ses promesses. 
Et parce que deux avis valent mieux qu'un...



C'est très rare que je sois plus sévère que Solenn, et pourtant là, c'est le cas !

Bien sûr, comme elle, j'attendais enfin de comprendre pourquoi Nan était aussi garce. 
J'attendais d'avoir des réponses aux centaines de questions que je me suis posée tout au long de la série. Mais à la fin, l'unique réponse que j'ai compris c'est : parce que...

Voilà ! C'est Nan. Elle a été garce parce que... 

Manque d'amour certes, mais tellement de gens manquent d'amour et ne deviennent pas systématiquement des sa*****. Il m'a été impossible de la trouver sympathique. Pareil pour Major ou encore Cope.

En fait, je ne suis pas parvenue à rentrer dans l'histoire. Je lisais, mais sans aucune implication. 
A aucun moment, je n'ai été touchée par les personnages. En plus, plein de petits détails, qui seraient certainement passés inaperçus si j'avais été prise aux tripes, m'ont dérangée. Je pense pouvoir vous dire sans vous spoiler (vu que pour vous c'est du déjà lu non ? ) que les rêves de Nan avec Cope qui lui donnait des orgasmes fabuleux, ne m'ont pas du tout convaincue.

Je pense que je me suis lassée. Trop de tomes, trop de temps entre chaque sortie, une multitude de personnages à retenir le nom et leur rôle.
Bien sûr, je suis satisfaite de savoir que Nan aussi à le droit à l'amour et je suis heureuse que la série se termine sur une note aussi positive.

Donc, désolée Solenn (je sais c'est un cas de divorce 😂), mais pour moi ça sera un :