mardi 26 juin 2018

Ennemis mortels [Tome 2] d'Ann Aguirre

Dreamland, 28 février 2018 - Grand Format 400 pages
Disponible en eBook


Depuis son pacte diabolique, la vie d’Edie Kramer a basculé. Elle a découvert le monde dangereux des Immortels, là où les cauchemars deviennent réalité. Désormais sous leur emprise, elle n’est qu’un pion dans le jeu cruel de ces êtres divins.
Pour la protéger et la soustraire à leur influence, Kian, l’Immortel tombé amoureux d’Edie, s’est sacrifié  : il a renoncé à ses pouvoirs. En faisant cela il s’est mis en danger et des mercenaires redoutables sont à sa poursuite. Kian doit payer le prix de sa trahison envers les siens.
Edie décide de tout faire pour sauver ce jeune homme à la beauté ténébreuse dont elle est amoureuse. C’est un pari très risqué qu’elle ne doit absolument pas perdre…
Il s’est sacrifié pour elle. C’est à son tour de le sauver.

Après le quasi-coup de cœur pour le tome 1, j'étais hyper contente de me lancer dans ce deuxième opus. Malheureusement pour moi, ma mémoire n'a pas suivi. N'ayant pas le premier volet sous la main, je ne pouvais, hélas, pas le relire. C'est dommage, car j'ai passé plus de temps à essayer de me souvenir des événements passés qu'à profiter de ma lecture. D'où ma note, plus faible. 
Pourtant, ce tome est encore plus intense que le premier. Nous n'avons pas une seconde de répit. L'auteure nous plonge dans un univers troublant, où les monstres de nos cauchemars prennent vie. Entre mythologie, créatures immortelles et une intrigue qui monte crescendo, le récit est palpitant.

Edie, notre héroïne a fait du chemin depuis ses débuts dans le tome 1. L'adolescente opprimée et suicidaire a fait place à une jeune femme courageuse qui affronte l'adversité la tête haute. Edie sait qu'elle n'est qu'un pion dans un jeu qui la dépasse, mais elle ne compte pas en rester là. Savoir  Kian en danger lui donne une force et une volonté insoupçonnées. Là où j'émettrai un petit bémol, c'est qu'Edie est quand même parfois trop. Trop courageuse, trop altruiste, trop badass. Elle est devenue une véritable warrior, ce qui est bien, oui, mais avec quelques faiblesses, son personnage aurait gagné plus en profondeur, je pense. 

Par contre, celui qui tire son épingle du jeu cette fois-ci est sans conteste : le Harbinger. Il est fascinant ! Il nous met la chair de poule par son côté totalement flippant et dérangeant, néanmoins, il a aussi une autre facette où étrangement il arrive à dégager un certain capital sympathie. J'ai été ravie de son rôle prépondérant dans le récit et j'espère le retrouver aussi présent dans le prochain opus. 

En bref ? Un second tome qui ne manque pas d'action. Le dernier opus promet d'être explosif !


Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente