jeudi 12 juillet 2018

Chroniques d'un autre monde T1, Les marcheurs de la Terre de P.C Cast

Bayard, 20 juin 2018 - Grand Format 720 pages
Disponible en eBook


En représailles à l'action néfaste des hommes sur la Terre, le soleil a détruit les villes où règne désormais un peuple agonisant. Pour tenter de survivre, deux tribus ennemies se sont réfugiées dans la forêt.
Les Compagnons, guidés par leur chef, le Prêtre du Soleil, ont élu domicile dans les arbres pour échapper aux créatures qui grouillent au sol.
Les Marcheurs de la Terre se sont installés dans des tanières qui les protègent des prédateurs et parfois d'eux-mêmes... Atteints de la Fièvre de la Nuit, les hommes comptent sur leur Femme Lune pour les purifier de ce mal.
Nik, le fils du Prêtre du Soleil, veut prouver à son clan qu'il est digne de confiance.
Mari, la fille de la Femme Lune, n'a qu'une seule idée en tête : fuir.
Tout les oppose mais leur destin est lié.
L'avenir de cet autre monde est désormais entre leurs mains.


Même si je me suis auto-spoilé en beauté, alors que j'ai horreur de ça (bien souvent ça me gâche mon plaisir), j'ai adoré ma lecture. Pourtant, je connaissais de A à Z les événements principaux, jusqu'au dénouement final. Puisque bête que je suis, j'ai confondu résumé de l'éditeur et synopsis (il était court, mais très précis). Bref, ça m'apprendra à faire ma curieuse et à lire le premier résumé qui passe. 
Heureusement, cette histoire est tellement bien fichue, que même en connaissant les tenants et les aboutissants, j'ai été totalement transportée. Et ce, dès le début. 

C'est un tout qui a fait de cette lecture un régal. D'abord, la plume de l'auteure : riche, fluide, maîtrisée. P.C Cast manie les mots avec brio et sait donner vie à ses personnages et son univers. Ainsi, elle nous plonge dans un monde fascinant, tout droit sortie de son imagination débordante. 
Et en parlant de l'univers de "Chroniques d'un autre monde", c'est une immersion totale dans un décor inédit. Où la nature a repris ses droits, où les changements climatiques ont modifié en conséquence la faune et la flore. Pollué pour les certains, dangereux pour d'autres ou encore maudit, les peuples restants doivent maintenant vivre avec ce milieu hostile. 

Plusieurs peuples résident sur ces terres : 
Les compagnons :  une tribu qui vit dans les arbres et communie avec le soleil. Ils se lient à la vie à la mort à des canins. 
Les marcheurs de la Terre : une communauté vivant dans des tanières creusées dans la terre. Atteinte d'un mal sournois, nommé "La fièvre nocturne", les Marcheurs doivent se purifier auprès des "femmes de la Lune" pour ne pas devenir fou. 
Mari, notre héroïne, est une marcheuse de la terre, un peu particulière. Fille de la femme de la Lune, elle se pensait vouée à suivre les traces de sa mère, mais le destin en décidera autrement, tandis qu'il mettra Nik sur sa route, un compagnon, ennemi juré de son peuple. 
Les voleurs de peaux : ils vivent dans les ruines d'une ancienne ville polluée et les conséquences pour eux sont désastreuses. Cannibales, ils pensent qu'en dépeçant vivant leurs proies, puis en mangeant leur chair, ils guériront de leur mal. 
Nous suivons cette tribu qui fait froid dans le dos par le biais de œil Mort. S'ils n'ont pas un rôle prédominant dans le récit, ils sont tout de même essentiel. M'est d'avis qu'ils n'ont pas fini de nous surprendre (et de nous faire frémir). 

Pour finir, deux mots sur les personnages crées par P.C Cast, car ils valent de détour. J'ai immédiatement été charmée par Mari. J'ai aimé sa façon de penser et d'agir. Elle est intelligente, réfléchie, courageuse, mais aussi douce, douée d'empathie, tout en gardant un caractère bien trempé et un sens de la répartie qui prête aux sourires. 
Pour Nik, le coup de foudre n'a pas été instantané. Il faut d'abord qu'il dévoile sa vraie nature et assume ses sentiments pour pleinement l'apprécier. Mais comme il se remet en question très rapidement, je n'ai pas attendu longtemps avant de tomber sous le charme. 
Même la peste de Sora s'est fait une (grande) place dans mon cœur. 
Ce sont tous des personnages forts et charismatiques, auxquels on s'attache facilement. 

En bref ?  Un quasi-coup de cœur pour ce tome 1 qui nous plonge dans un univers bluffant.