samedi 21 juillet 2018

Clash T4, Passion irrésistible de Jay Corwnover

&H, Harlequin - 4 juillet 2018 - Grand Format 384 pages
Disponible en eBook

Se faire discrète, presque invisible, se tenir à distance, toujours sur ses gardes… Voilà ce qu’est devenue la vie de Poppy depuis qu’elle a été trahie par l’homme qui avait juré de l’aimer et de la protéger. Alors quand Hudson Wheeler, avec ses airs de bad boy et son charisme fou, surgit dans sa vie, elle ne peut s’empêcher d’être méfiante et… excitée  ? Oui, pour la première fois depuis des années, elle se sent irrésistiblement attirée. Et, face à cet homme qui ne semble plus voir qu’elle, elle sait qu’elle a un choix à faire  : mettre à nouveau son cœur en danger, ou disparaître…


J'ai hésité à prendre ce dernier opus. Une petite lassitude s'est instaurée au fil des tomes et j'avais peur d'être déçue. J'aurais dû me douter pourtant qu'une romance avec des protagonistes tels que Poppy et Wheeler allait être chargée d'émotions. 

Ceux sont deux être brisés. 
Wheeler, en raison de son enfance pourrie, a le syndrome du gamin abandonné. La peur d'être rejeté l'a conduit dans une relation toxique avec Kallie, son ex-fiancée. Pour elle, il a prêt à tout sacrifier. Jusqu'à sa vie. Car sous ses airs de gros durs avec ses tatouages qui lui recouvrent le corps et ses yeux d'un bleu glacial se cachent un homme aimant. Bien trop parfait pour l'égoïste qu'est Kallie. 
Bien loin du bad boy, Wheeler est une crème. Le mec qui ne cherche qu'à aimer et être aimer. Il n'y a pas une once de méchanceté en lui, alors s'attacher à lui est quasi-immédiat. J'ai adoré ce personnage au cœur tendre. 
Poopy a quant à elle un destin encore plus tragique. Son mariage a bien failli lui coûter la vie. Elle a vécu un calvaire pendant des jours lorsque son mari l'a kidnappée avant de se suicider. Depuis, ses séquelles sont nombreuses et elle ne supporte plus qu'un homme s'approche d'elle et la touche. 
Poppy est une survivante. Elle a vécu le pire ce qui l'a anéantie. Pourtant tel le phénix, elle montre qu'elle peut renaître de ses cendres. Et c'est avec l'aide de Wheeler qu'elle va y parvenir. 
Ces deux destins brisés vont se reconstruire, ensemble. 

Au résultat : c'est riche en émotions, c'est beau, c'est intense. 

Il est très facile de se laisser emporter par ce dernier tome. Ça nous prend aux tripes et nous touche en plein cœur. Du coup, les quelques réticences que je pouvais avoir ont vite disparu, transformé par un attachement sincère que j'ai ressenti pour nos héros. 
De plus, les épilogues (il y a en deux) m'ont beaucoup plu et clôturent la saga de la plus jolie des façons. 

En bref ? Un tome qui tient toutes ses promesses. 


Cliquez sur l'image pour accéder aux chroniques précédentes :
http://lesreinesdelanuit.blogspot.fr/2016/02/marked-men-de-jay-crownover.html