samedi 21 juin 2014

A Kiss in the dark de Cat Clarke


Editions Robert Laffont, Collection R - 12 juin 2014
(format broché et eBook)



L’amour peut-il survivre au plus gros des mensonges ? Le nouveau roman événement de Cat Clarke. Lorsqu’Alex et Kate se rencontrent, l’attirance est immédiate. Il a de l’humour, un beau visage et un brin de timidité : tout ce que Kate recherche chez un petit ami. Elle est jolie, craquante, avec un irrésistible soupçon de naïveté : Alex ne peut résister à son charme. L’un des deux cache pourtant un lourd secret qui va non seulement peser sur leur amour naissant, mais aussi menacer leur vie…



A Kiss in the Dark est un roman construit en deux parties, l'Avant avec la narration d'Alex, et L'Après avec la narration de Kate. 

Dans la première partie, nous découvrons Alex, personnage intriguant, qui semble se poser beaucoup de questions, qui manque d'assurance. 
Alex fait la connaissance de  Kate, via un réseau social, et ils décident de se rencontrer (réellement cette fois), lors d'un concert. Dès le premier regard, ils sont irrémédiablement attirés l'un par l'autre, l'alchimie et l'entente est instantanée !! Oui mais voilà .... Ne jamais se fier aux apparences ! 
L'un des deux ment à l'autre... 
L'un des deux cache  un secret...
Qui, s'il avait été révélé au départ, aurait pu être vite "réglé", mais qui, dans ce silence, va prendre des proportions inconsidérées !! Les amener de plus en plus loin dans l'engrenage des mensonges (l'effet boule de neige) et bouleverser sur leur passage leur vie et celle de leur entourage.
Que se passe-t-il quand le mensonge devient ingérable ? Comment se sortir d'une situation, dont l'issue paraît complètement obstruée ? Et quelles seront les conséquences de ce secret ?

C'est très bizarre car les livres de Cat Clarke, je les aime sans les aimer... J'adore son style d'écriture, je trouve ses livres toujours prenants et captivants mais je suis à chaque fois aussi agacée de ses fins sans épilogue, elle nous laisse toujours avec cette impression de manque et  d'inachevé. Même si je suppose que c'est le but recherché par l'auteure, ça n'en reste pas moins horriblement frustrant. 
Évidemment j'ai ressenti la même chose dans A kiss in the Dark, oiiin, mais pourquoi n'y a-t-il pas d'épilogue ? Bon en même temps vu que c'est le 3ème livre de Cat Clarke que je lis, je m'y attendais, je n'ai donc pas été surprise de cette fin trop "brutale" à mon goût. 

Côté intrigue de l'histoire, j'ai été un poil déçue cette fois-ci, simplement car intrigue il n'y en a pas vraiment, le secret étant dévoilé dès le chapitre 2 (j'aurai préféré le connaître plus tard). Mais malgré le fait que le mensonge nous soit rapidement divulgué, nous sommes  quand même sous tension extrême tout le long du roman... dans l'attente...... où "la bombe" va exploser.....  et de quelle façon ?  et quelles en seront les conséquences et les victimes ?! C'est très stressant, cela nous amène aussi à nous poser beaucoup de questions sur la nature de l'Homme, sur le fonctionnement des adolescents  (et ça fait peur !!). 
Ce roman touche un sujet sensible et d'actualité et cela avec beaucoup de discernement, il  nous fait prendre conscience de la difficulté rencontrée voire du rejet que subit un adolescent  s'il ne rentre pas dans la "norme". C'est très poignant  et troublant ! Mais aussi souvent cocasse, certaines scènes sont vraiment drôles. (une certaine scène avec le tube de bonbons à la menthe m'a beaucoup fait rire)

En conclusion : Je ressors de nouveau de ma lecture avec un ressenti en demi-teinte, même si j'ai aimé le sujet abordé et la façon dont il est abordé, je n'adhère toujours pas au dénouement de l'histoire (même si cette fois je ne suis pas totalement effondrée et accablée comme avec Cruelles et surtout la fin de Revanche), il manque pour moi un épilogue, et je trouve ça dommage et très frustrant.