dimanche 6 juillet 2014

Personne pour t'entendre de Karen Rose

Editions Harlequin, Mosaïc, 28 mai 2014- Broché 640 pages
(disponible aussi en format eBook)

        

  

Belles, jeunes et blondes : elles sont condamnées à mourir.
Lors d’une soirée donnée dans une luxueuse propriété de Baltimore, Crystal Jones, une jeune et jolie étudiante, est retrouvée sauvagement assassinée dans la remise au fond du parc. Pour ce meurtre, Ramon Muñoz, le jardinier qui travaillait dans le domaine, est condamné à perpétuité. Six ans plus tard, Paige Holden, détective privée, décide de se plonger dans le dossier pour tenter de faire rouvrir l’enquête, et prouver l’innocence de cet homme qui, elle en est persuadée, a été injustement condamné. Le seul indice concret dont elle dispose : la clé USB que la femme de Ramon Muñoz a réussi à lui donner avant d’être abattue devant elle, et qui contient des photos remettant en cause les conclusions de l’enquête. Comme si on avait voulu faire accuser cet homme… Mais pour protéger qui ? La seule aide sur laquelle Paige puisse compter est celle de Grayson Smith, le procureur qui a fait condamner Ramon Muñoz, et qui, lui aussi, doute aujourd’hui de la culpabilité de celui qu’il a envoyé derrière les barreaux. Bientôt, tous deux vont se retrouver sur la piste d’un meurtrier diabolique, obsessionnel, à la fois invisible et tout-puissant…





      
       ** Avant tout je tiens à remercier Mélanie et les Éditions Harlequin pour ce service presse **



On entre dans le vif du sujet dès le prologue !!
L'assassinat d'une jeune femme, Crystal Jones, lors d'une soirée huppée  dans la remise du jardinier. Par qui? C'est un homme, c'est sûr, mais sûrement pas le jardinier ! Pourquoi? On comprend tout juste que la jeune femme veut faire chanter cet homme, mais on n'en sait pas plus sur le moment.

Six ans plus tard, un mardi 5 avril à 6h nous démarrons sur les chapeaux de roues  avec Paige Holden, assistante d'un détective privé, qui est témoin du meurtre d'Elena Muñoz, exécutée sous ses yeux alors qu'elle promenait tranquillement son chien après une nuit de planque pour sauver un petit garçon et à partir de là ...
Pas de temps mort, pas une minute de répit, on va de rebondissements en rebondissements. On ne lâche plus le livre car à chaque page se posent des tas de questions : mais pourquoi? mais c'est qui ?
Et Karen Rose nous embarque dans un rythme effréné avec ses personnages qui ont, en plus de l'enquête, leurs histoires personnelles à gérer et le tout est tellement bien ficelé que ça s’enchevêtre comme des Legos. L'auteur prend le temps de nous faire connaitre plus intimement ses héros (et ils sont nombreux)! Les hommes sont chargés en testostérones et les femmes sont sexys.
Et on en vient même à avoir de la compassion pour un tueur (oui, j'ai dit un, faut pas pousser non plus ;) )
En bref !! On a de l'action, des rebondissements, une histoire d'amour (on en devine plus pour le prochain livre) du sexe (pas beaucoup quand même, ne rêvez pas) et le tout en environ 106 h !! car oui, cette histoire commence un mardi 5 avril à 6h et se termine un samedi 9 avril vers 16h30...
Alors c'est un condensé  d'action pure ...

Je ne vous en dis pas plus , il faut savoir garder le suspens...

 



En partenariat avec les Editions Harlequin