mardi 30 septembre 2014

Bird Box de Josh Malerman


Éditions Calmann Lévy, 17 septembre 2014  Grand format 350 pages
(disponible aussi en format eBook)

Malorie élève ses enfants de la seule façon possible : barricadés chez eux. Dehors, il y a un danger terrible, sans nom. S’ils s’aventurent à l’extérieur, ce sera les yeux bandés pour rester en vie. S’ils ôtent leurs bandeaux, ils se donneront la mort avec une violence inouïe. Malorie a deux solutions : rester cachée avec ses enfants, isolée, ou bien entamer un terrifiant périple jusqu’au fleuve dans une tentative désespérée, presque vaine, pour rejoindre une hypothétique colonie de survivants. La maison est calme. Les portes sont verrouillées, les rideaux sont tirés, les matelas cloués aux fenêtres. Les enfants dorment dans la chambre de l’autre côté du couloir. Mais bientôt, elle devra les réveiller et leur bander les yeux. Aujourd’hui, ils doivent quitter la maison et jouer le tout pour le tout.


Dès que j'ai vu la couverture de ce livre, et lu le résumé, il fallait absolument que je le lise. Pourtant ce n'est pas forcément mon genre de lecture, mais plus intriguant, il n'y a pas. Et moi quand ma curiosité est titillée, il faut que je la comble.

Dans cette histoire, nous oscillons entre passé et présent. 
Le présent : Malorie et ses deux enfants, Garçon et Fille (euh oui c'est leur nom !) âgés tout les deux de 4 ans, s'apprêtent à traverser la rivière les yeux bandés. Cela fait 4 ans que Malorie se prépare à cette expédition, qu'elle se forme, elle et ses enfants, à naviguer à l'aveugle. (Mais pourquoi à l'aveugle ?)
Même s'il n'y a qu'une trentaine de kilomètres à faire, le périple risque d'être long et périlleux. Car dehors le danger guette !! Ils ne sont pas seuls...
Le passé : Malorie se remémore sa vie d'avant, quand tout à commencé.... les nouvelles aux infos, ces gens qui deviennent fous et se suicident dans d'horribles conditions après avoir vu... quoi ? Personne ne le sait. 
Mais dehors quelque chose rôde, se multiplie. Sa simple vision suffit pour succomber à la folie !
Elle se souvient qu'au même moment, elle est tombée enceinte, que sa sœur Shannon n'a pas survécu à cette folie, elle se souvient de ce monde qui devient fou, de ce chaos, de ce noir qu'est maintenant sa vie ! 

Nous naviguons donc entre son passé, sa rencontre avec Tom et les habitants de la maison où elle s'est réfugiée à la mort de sa sœur et qu'elle s'apprête maintenant à quitter. Seule avec ses enfants. Car il ne reste plus qu'elle. Pourquoi ? Que sont devenus ses compagnons ?
Et son présent, ce qui l'amène à quitter sa maison, son refuge depuis ces 4 années écoulées. La raison qui la pousse à partir. Ce qu'elle risque, et ce qu'elle cherche au bout de cette course désespérée, où ses chances de survie sont minimes...
Et surtout, SURTOUT .... Qu'est qu'il y a dehors ????!!

Alors déjà pour commencer, pour satisfaire les curieuses, non je n'ai pas mouillé ma culotte (eh ouais !!) Même qu'au début du livre, je me la pétais un peu genre "même pas peur". Il est vrai aussi que j'ai très vite arrêté de faire ma belle !! Parce que pfiouuu la tension de fou qu'il y a dans ce livre !!

Ce n'est pas que l'histoire fasse réellement peur (enfin, si aussi, mais pas que..), mais plutôt la façon (vicieuse) dont l'auteur l'a écrite !! 
Il nous laisse tendus comme des arcs tout au long du récit, sans temps de répit !! Même quand il ne se passe "rien", bah il arrive à nous faire flipper quand même - un peu comme quand quelqu'un, alors que vous n'êtes déjà plus qu'une boule de nerfs, vous lâche un "BOUH" tonitruant ! Bah l'auteur s'amuse de cette façon avec nous !! Ce qui fait qu'il est impossible de relâcher la pression !! Nous sommes perpétuellement sur le qui-vive !! 
Et puis, l'état de paranoïa des personnages appuie encore plus sur cet effet de stress. De même que le style d'écriture de l'auteur, les répétitions de mots pour accentuer la folie de ses personnages, ce mélange de passé/présent qui se confondent. L'auteur a créé, au-delà de la trame en elle-même, un univers glauque, oppressant, qui vous donne la chair de poule... rien que le nom des enfants pour commencer, je trouve que ça donne le ton !

Ce n'est pas ce que j'ai l'habitude de lire, je suis sortie de mes registres habituels et j'en suis ravie !!
Se mettre les chocottes une fois de temps en temps, est ma foi, bien agréable ! Surtout avec une histoire aussi bien ficelée et une intrigue aussi palpitante !!
Mais que/qui sont ces créatures ??!