dimanche 19 octobre 2014

Mon amant New Yorkais d'Ingrid Jenny

Editions HQN, 194pages, 25 septembre 2014
uniquement en eBook



Pour Elie, c’est plié, réglé et décidé : priorité au travail et à son nouveau projet de restaurant sur la 5e Avenue. Et hors de question que Stephen, le bel avocat qu’elle vient de rencontrer dans l’avion, vienne modifier les plans de sa nouvelle vie. Car pour tourner la page de son passé, elle doit absolument se concentrer sur ses projets, quitte à mettre de côté sa vie sentimentale. Sauf qu’elle découvre bientôt que Stephen n’est autre que le fils de son associé new-yorkais, M. Parker. Et il devient très vite extrêmement difficile de l’éviter… et de lui résister. Mais comment faire confiance à ce séducteur qui multiplie les conquêtes ?
                                ***Merci à Mélanie et aux éditions HQN pour ce service presse***


Après la perte de son fiancé, Elie décide de partir loin de Genève pour démarrer une nouvelle vie à New York. Elie est chef-cuisinier et va ouvrir un restaurant sur la 5e Avenue avec l'aide de M. Parker, un vieil ami de son père.
Dans l'avion qui l’emmène à NY, elle fait la connaissance de Stephen, qui ne laisse pas son corps indifférent.
Mais, décidée à mener à bien ses projets, elle ne veut se consacrer qu'à sa vie professionnelle.
Sauf que le destin va choisir pour elle.

Je n'ai pas vraiment réussi à accrocher à l'histoire, il m'a manqué un brin de folie je crois. Du coup je l'ai fini oui (je tenais à savoir la fin) mais je me suis quelque peu ennuyée. Elie est un peu girouette : un coup elle fait sa timide et l'instant d'après devient une vraie vamp aguicheuse. Stephen aussi ne sait pas trop ce qu'il veut ou du moins si , il sait ce qu'il veut mais lui aussi change d'avis  en moins de deux!
Bref, ça aurait pu être une lecture plus plaisante, si les personnages avaient eu plus de profondeur et si  l'histoire avait été moins brouillonne. Trop de rebondissements en moins de 200 pages ne laisse pas la place à un vrai développement.

Extrait :
Amoureusement, il se pencha pour embrasser ses épaules et sentit des frissons parcourir le corps offert de sa future femme. Puis il entreprit de dégrafer son soutien-gorge dont la course se termina à terre, sur la robe. Sa bouche descendit pour capturer un sein, titillant sa pointe qui durcit instantanément. La respiration d’Elie s’accéléra au fur et à mesure que les caresses de Stephen se faisaient plus insistantes. Elle se cambra pour lui faciliter la tâche. Puis il se remit à genoux et ses doigts emportèrent le dernier bout de tissu, dévoilant le calice auquel il ne tarderait pas à s’abreuver. Il embrassa son ventre qui probablement accueillerait un jour le fruit de leur amour, entendant à peine les soupirs de sa fiancée, couverts par le tambourinement de son propre cœur. Il testa son fourreau pour en vérifier l’excitation et s’empara de lui avec la langue. Son goût était exquis, reflet de sa fébrilité naissante. Il stimula son bouton, l’emportant toujours plus près de la jouissance.



Ce livre est un service-presse des Editions Harlequin HQN
https://www.facebook.com/HarlequinHQN?fref=ts