vendredi 14 novembre 2014

Les chevaliers des Highlands T3, La Vigie de Monica McCarty

Couverture de Les chevaliers des Highlands, Tome 3 : La Vigie
J'ai Lu Aventures & Passions, 17 août 2013 - Poche 408 pages
(disponible aussi en format eBook)


1307. L'Ecosse se déchire dans une guerre de succession sanglante. Membre de la garde d'élite de Robert de Bruce, Arthur Campbell, surnommé la Vigie pour ses talents d'éclaireur, a pour mission d'infiltrer le clan MacDougall afin de préparer l'attaque. L'opération lui plaît d'autant plus qu'il voue une haine féroce à John MacDougall, seigneur de Lorn, l'assassin de son père. Mais au château de Dunstaffnage, il retrouve cette ravissante inconnue à qui il a sauvé la vie un an plus tôt. Cette beauté n'est autre que la fille de John, Anna MacDougall, désormais son ennemie. Et cette fois, il doit causer sa perte.

Je suis fan !! 
Je suis fan !!
Je suis fan !!

Franchement j'arrêterais bien là mon avis, car tout est dit dans ces trois petits mots !! 
Plus je progresse dans cette série et plus j'en tombe amoureuse ! 
A chaque tome, l'auteur se renouvelle et nous étonne une nouvelle fois par la richesse et l'originalité de son récit.

Alors de quoi parle ce 3ème opus ? 
Évidement nous sommes toujours avec nos héros de la garde secrète de Robert Bruce. Le roi voyou comme certains l'appellent ou encore le nouveau visage de la rebellion et de l'espoir pour d'autres. 
Ici, il est question d' Arthur Campbell dit La Vigie. Son rôle au sein de la garde est de s'infiltrer chez l'ennemi afin de tirer le maximum d'informations pour permettre à Robert et ses hommes d'avoir toujours un coup d'avance. 
Sa nouvelle mission, Arthur la prend encore plus à cœur que d'habitude, car cette fois-ci, l'ennemi n'est pas n'importe qui... Il s'agit de Lorn MacDougall, l'odieux assassin de son père. Arthur est donc remonté à bloc et bien décidé à se venger. 
Le hic, (bah oui il en faut toujours un) se prénomme Anna. Anna MacDougall, la fille de Lorn. Cette ravissante jeune fille risque de compromettre sa mission, car leurs chemins se sont déjà croisés un an auparavant... Si elle le reconnaît, sa couverture sera compromise, sa mission échouera et sa tête tombera (au sens propre)...

Si cette histoire commence doucement (encore que, doucement est tout relatif avec cette série !), la tension monte crescendo !!  
Intense ? Mieux que ça. Explosif !!! 
J'ai fini les 100 dernières pages les nerfs en pelote, complètement déconnectée de la réalité !! 
Si Erik (le Faucon) reste mon chouchou niveau personnage, je n'ai pas  pu résister au charme d'Anna, sa fraîcheur, sa gentillesse et sa jovialité m'ont séduite. 
Quant à l'histoire, je l'ai déjà dit, elle est juste enivrante et terriblement intense. Stressante aussi, car c'est quand même très mal barré la romance entre Arthur et Anna, avec tous ces mensonges qui planent au-dessus d'eux. Lui, espion à la solde de Bruce. Elle partisane du nouveau roi (et donc anti-Bruce). Non seulement c'est mal parti pour eux, mais cela risque d'avoir des conséquences désastreuses pour l'avenir de tous (que ce soit le clan MacDougall ou les Rebelles de Bruce).

Maintenant je suis plus qu'impatiente de lire le tome 4 avec La Vipère et Lachan MacRuairi. Je suis déjà à la limite de la jouissance rien que d'y penser (oui oui !!) !!

Voir chronique tome 1 et 2 en cliquant sur l'image
Les chevaliers des Highlands, Tome 1 : Le ChefLes Chevaliers des Highlands, Tome 2 : Le Faucon