samedi 31 janvier 2015

Ten Tiny Breaths T1, Respire de K.A Tucker

Hugo Roman, 05 février 2015 - Grand Format 400 pages
(disponible en format eBook depuis le 29/01/15)


À à peine 20 ans, la vie de Kacey bascule dans la tragédie : ses parents, sa meilleure amie et son copain meurent dans un accident de voiture. Elle est la seule survivante de la famille, avec sa sœur Livie qui n'était heureusement pas avec eux ce jour-là. Alors qu'elles sont confiées à la garde d'un oncle et d'une tante peu scrupuleux, Kacey décide de prendre sa vie et celle de sa sœur, en main. Ensemble elles vont tenter de se reconstruire à l'autre bout du pays, en Floride.

**Merci aux Éditions Hugo Roman pour ce superbe roman**

Ce roman structuré en neuf "étapes", avec Kasey comme narratrice, nous raconte la bouleversante histoire  de cette dernière et son chemin vers la reconstruction.

"Dix petites inspirations... Saisis-les. Sens les. Aime-les."

Ce sont les paroles que sa mère employait à chaque fois pour la calmer, l'apaiser. Elle n'a jamais compris pourquoi sa mère lui disait ça, d'ailleurs ça n'a jamais fonctionné sur elle vu qu'elle n'en comprenait pas le sens... avant...

Elle, c'est Kasey Cleary une jeune femme de vingt ans qui a vu sa vie s'arrêter il y a quatre ans : 
lors d'un grave accident de voiture qui a causé la mort de ses parents, de sa meilleure amie Jenny et de son petit ami Billy. Kasey faisait partie des passagers, c'est la seule survivante de ce terrible drame et ses séquelles sont nombreuses. Déjà physiquement, il lui a fallu plus d'un an de rééducation, son côté droit ayant été broyé dans cette tragédie. Mais c'est surtout les conséquences psychologiques qui sont les plus sévères ! Après avoir sombré dans divers excès comme l'alcool, la drogue, le sexe... Kasey décide, pour sa  petite sœur Livie de cinq ans sa cadette, de sortir la tête de l'eau et se lance dans le sport, le kick-boxing, pour évacuer sa rage. Malgré tout, Kacey n'est plus la même, elle a perdu son sourire, sa joie de vivre, elle se réfugie dans le sarcasme, se forge une carapace pour ne plus souffrir, s'éloigne des autres et évite les contacts. Seule la douce et sage Livie apporte encore un peu de bonheur dans sa vie...

Depuis ce drame, elles sont toutes les deux sous la garde de leur oncle Raymond (un vieux pervers) et de leur tante Darla (une chrétienne fanatique). Un incident survient et Kacey décide de s'enfuir avec sa sœur pour s'installer en Floride. 

Kacey et Livie s'intègrent très vite à leur nouvelle vie. Kacey trouve du travail grâce à sa voisine, Storm, une Barbie siliconée, d'une gentillesse et d'une intelligence qui détrompent son apparence. 
Et puis, Kacey rencontre celui qui lui met des papillons dans le ventre en un battement de cils, son voisin du D1, Trent Emerson : 25 ans, graphiste, 1.90m.
"D’un seul coup, l’air quitte mes poumons et je suis incapable de quitter des yeux ses fossettes incroyables et les yeux les plus bleus que j’aie jamais vus : des cercles cobalt remplis d’un bleu clair. Je me concentre davantage. Est-ce que ce sont des éclats turquoise ? Oui ! Oh mon Dieu ! Le sol en béton, les vieilles machines rouillées, les murs, tout disparaît autour de moi sous le poids de son regard qui anéantit mon armure de connasse, me laissant nue et vulnérable en l’espace de quelques secondes. (...)

Ce changement semble donc l'idéal pour un nouveau départ...
***
Et voilà encore un coup de cœur, histoire de bien terminer ce mois de janvier !! 
J'ai de suite été sous le charme de nos héros.
Kacey et son humour, son sarcasme, nous met le sourire à de nombreuses reprises et donne un ton léger à ce roman bouleversant. Car oui, derrière cette barrière de sarcasmes, Kacey cache une vraie douleur qu'elle ne sait gérer. Kacey est une bombe à retardement et on se demande où, quand, comment va-t-elle exploser ?
Trent *gros-soupir*, rien qu'à sa description j'étais perdue ! Mais en le découvrant vraiment, pfiou, c'est pire ! Il est coquin, taquin, toujours souriant et agréable mais aussi mystérieux et secret. Trent est celui qui m'a le plus émue et bouleversée (il m'a même fait verser ma larme, le vilain !).
Concernant les autres personnages, c'est simple : ils sont sublimes ! Que ce soit Livie, Storm et sa petite fille Mia, Ben, Cain, Nate, Treton.... Je les ai tous aimés, sans exception.

L'histoire est magnifique, magique, profonde. Derrière cette incroyable romance se cache une morale et remise en question. Elle nous montre la difficulté de se reconstruire après une tragédie mais aussi comment, une simple décision malencontreuse peut changer des vies à jamais. Elle nous apprend à aimer, à s'aimer, avancer et pardonner.
C'est intense et très poignant sans pour autant tomber dans le larmoyant.
C'est tout simplement.... parfait !

Le tome 2, Mentir, sera sur Livie la petite sœur de Kacey et paraîtra le 09 avril.

Ce livre paraîtra le 05 février aux Éditions Hugo Roman

Hugo New Romance

Extrait :

(...) Trent me serre tellement fort contre lui que je sens les muscles de son torse contre mon bras.
– Ça va ? murmure-t-il, sa bouche si près de mon oreille que sa lèvre en effleure le lobe
Je frissonne de nouveau.
– Ça va super, je murmure à mon tour. Si on oublie que j’ai failli mourir.
– Je t’ai entendue hurler depuis chez moi. J’ai cru que quelqu’un te tuait.
– Pas quelqu’un ! Quelque chose ! Tu l’as vu ?
Je lève un bras en direction de la salle de bains pendant que l’autre fait de son mieux pour garder la serviette sur mes seins.
– J’étais à deux doigts d’être mangée toute crue !
Trent se met à rire, un son magnifique et doux qui résonne à travers mon corps et me réchauffe jusqu’à la moelle
(...) 
Fait chier ! Ce mec est la définition même de ce qu’est une contradiction. Il passe du mec sympa au bad boy avec une telle aisance, je ne parviens jamais à détecter la transition. Ce serait plus simple s’il était un Don Juan pur et dur. Mais le voilà à défoncer des portes pour me sauver d’un serpent. Alors que moi, je passe de la pétasse à la nympho en trois battements de cils, et sa seule réaction est de me sourire. Peut-être ne suis-je guère mieux pour ce qui est des contradictions.
(...)
– Bon, eh bien, à bientôt. (Il me fait un clin d’œil.) Faut que j’aille rincer tout ce savon. J’espère que ma douche sera moins mouvementée.
– Ouais… je bafouille.
Je me sens idiote parce que je suis encore en train de le mater. Il faudrait que je mette quelque chose dans sa douche afin de me donner une raison de défoncer sa porte pour le sauver. Pas un serpent. Il n’a pas l’air d’en avoir peur. Peut-être un alligator. Ouais, y a plein d’alligators en Floride. Un petit tour dans les marécages des Everglades, j’en trouve un, je l’attrape, je le ramène. (...)



Et parce que deux avis valent mieux qu'un...



*** À mon tour de remercier Adeline et Hugo Romance pour cette superbe lecture***
 

Que dire de plus que n'a déjà dit Solenn ?

Je suis à 100% d'accord avec son avis.

J'ai adoré Kacey, qui garde un humour très sarcastique malgré toutes les souffrances endurées. Bien sûr, on se doute bien que c'est un réflexe d'auto-défense, mais ça donne un ton un peu plus léger au récit, qui du coup, nous arrache des sourires lorsque la boule au ventre devient trop intense. 

Trent aussi est du même acabit que Kacey ; son parcours vers la guérison m'a émue bien souvent.

Puis viennent tous les autres personnages, aux personnalités attachantes et très émouvantes. Ça nous donne juste envie d'avoir une histoire - leur histoire - sur chacun d'eux.

Nous savons déjà que le prochain tome sera sur Livie, la petite sœur de Kacey et j'ai vraiment hâte de découvrir encore plus cette jeune fille qui, elle aussi, a souffert en silence de la perte de ses parents et quelque part, de la perte de sa sœur.

Bref ! Comme le dit si bien Solenn ce livre est tout simplement... parfait !



Extrait:
J’ai l’habitude d’avoir le contrôle. Je fais de mon mieux pour ne rien ressentir. C’est ainsi que je parviens à survivre, et ça a bien fonctionné. Jusqu’ici. Désormais, Trent s’est immiscé dans ma vie et je ne parviens plus à me concentrer. Mon corps fait n’importe quoi. Je suis tiraillée entre l’envie de le repousser et de le garder près de moi. Je pense à lui bien trop souvent. La moindre pensée réveille en moi un désir que je n’ai pas ressenti depuis mon dernier coup d’un soir, et c’était il y a plus de deux ans. Or aujourd’hui, ce désir est un million de fois plus fort. Je me balance d’avant en arrière, mon front dans les mains. Je ne veux pas de tout ça. Je ne veux pas de tout ça. Je ne veux pas de tout ça…