samedi 21 février 2015

Les chevaliers des Highlands T8, Le Brigand de Monica McCarty

J'ai Lu Aventures & Passions, 18 février 2015 - Poche 416 pages
(disponible aussi en format eBook) 
En vente sur le site J'ai Lu pour Elle
J'Ai Lu Pour Elle


Au château de Kildrummy, fief de son frère Clifford chargé par le roi de mater la rébellion écossaise, la toute jeune Rosalin est fascinée par un prisonnier au physique de colosse. Apprenant qu’il va être exécuté, elle se glisse une nuit jusqu’à son cachot et le libère. Six ans plus tard, le vent a tourné. Les Highlanders victorieux sèment la terreur en territoire anglais. Lors d’un raid sur le village, Rosalin est enlevée. Son ravisseur n’est autre que Robbie Boyd, son amour de jeunesse… qui la trouble toujours autant. Maintenant, il est devenu l’homme le plus redouté d’Écosse et ne fera qu’une bouchée de la sœur chérie de son ennemi juré.

**Merci à Elsa et aux Éditions J'ai Lu pour ce  magnifique roman**

Plus je progresse dans les tomes et plus je suis impressionnée par le talent de Monica McCarty ! Les chevaliers des Highlands est, et de loin, la meilleure série de romance historique ! 
On pourrait imaginer qu'au bout de huit tomes, cette saga s'essouffle et devient lassante (comme avec beaucoup d'autres séries à rallonge) mais il n'en est rien !! 
A chaque tome, l'auteur innove et trouve un souffle nouveau qui nous entraîne dans un tourbillon d'aventures et d'émotions. 

Robert Boyd, à 32 ans, est un des "fantômes" de la garde secrète de Bruce. Surnommé le Brigand par les siens, et L'exécuteur du Diable par ses ennemis, les anglais.
Robbie a soif de vengeance, il ne vit que pour punir les responsables de la mort de sa famille (les anglais), et  de toutes les victimes que ces "chiens d'anglais" sèment sur leur passage. 
Sa devise ? Œil pour œil, dent pour dent. Pas de pardon possible. Robbie a l'habitude de rendre coup pour coup. C'est un homme d'honneur mais sa haine, violente et incontrôlable envers ses ennemis, l'aveugle souvent et il est de plus en plus dur pour lui de faire la différence entre le bien et le mal.
Quand Bruce le met sur une mission où il doit forcer le Baron Clifford (son pire ennemi !!) à signer une trêve, ce que ce dernier refuse formellement de faire, il n'hésite pas à employer des moyens qui n'ont rien de chevaleresque ou d'héroïque. Comme kidnapper le fils aîné de Clifford, seulement âgé de 13 ans, accompagné de sa tante Rosalin, la sœur chérie de Clifford...

Rosalin Clifford a toujours été d'une grande bonté d'âme, défendant ses idéaux avec conviction et ne supportant pas l'injustice. Alors qu'elle était seulement âgée de 16 ans, elle s'est entichée en secret d'un des prisonniers que son frère devait exécuter. Sentant un élan d'injustice envers cet homme qu'elle épiait en cachette depuis des semaines, sur un coup de tête, elle a décidé de lui venir en aide afin qu'il puisse s'échapper. 
Cet homme, c'est Robbie Boyd. Il n'a jamais su qui l'avait aidé ce jour-là à s'évader avec ses compagnons.  Il a pourtant essayé de retrouver cette jeune fille qui, non seulement lui a sauvé la vie, mais lui a aussi redonné un peu espoir en l'espèce humaine. 
Rosalin n'a jamais pu l'oublier. Tantôt culpabilisant d'avoir trahi son frère qu'elle aime plus que tout (et qu'il aime tout autant en retour), tantôt se disant qu'elle a agit au mieux, que cet homme ne méritait pas son sort. 
Mais quand, six ans plus tard, Robbie Boyd la prend en otage avec son neveu, la traitant comme une pestiférée, la chute n'en est que plus douloureuse ! Se serait-elle trompée sur Boyd ? Elle voyait en lui un homme juste, dévoué, aimant et aidant les autres... un héros. Et elle constate que cet homme, qu'elle pensait connaître, n'est que colère et rage... 

Je suis une nouvelle fois époustouflée par cette sublime romance ! Si la trame de base reste la même  - avec un des membres de la garde qui lors d'une de ses missions s'éprend de la fille, sœur ou femme de son ennemi -, l'intrigue elle, est toujours novatrice ! Aucun effet de redondance, bien au contraire, on en voudrait encore. 

J'ai été transportée d'un bout à l'autre par ce récit. Tant par l'action et les rebondissements que par la tornade d'émotions qui m'a envahie ! Ce tome est l'un des plus durs émotionnellement. Boyd pouvant se montrer vraiment cruel alors que Rosalin n'est que douceur et bonté. Ils sont déchirants tous les deux, et mon cœur a saigné nombre de fois pour eux !! 
C'est une sublime lecture ! J'ai adoré et j'en redemande !! C'est un coup de coeur pour l'ensemble de cette magnifique saga !!


Cliquez sur l'image pour accéder aux chroniques précédentes
Couverture de Les Chevaliers des Highlands, Tome 2 : Le FauconCouverture de Les chevaliers des Highlands, Tome 3 : La VigieCouverture de Les Chevaliers des Highlands, Tome 4 : La Vipère
Couverture de Les Chevaliers des Highlands, Tome 5 : Le SaintCouverture de Les chevaliers des Highlands, Tome 6 : La Recrue





Ce livre est un partenariat des Editions J'ai Lu

J'Ai Lu Pour Elle