jeudi 23 avril 2015

Menteuse à mi-temps d'Alyson Noël

Michel Lafon, 09 avril 2015 - Grand Format 270 pages


Alex a 17 ans et une montagne de problèmes : son père l’a abandonnée, ses notes dégringolent et elle n’a aucune idée de ce qui l’attend après le lycée. Pour laisser ses angoisses derrière elle, elle s’évade souvent à Los Angeles avec M, sa meilleure amie. Là-bas, personne ne sait qui elle est, et rien ne l’empêche de tromper son monde… Mais un mensonge en entraîne un autre et, prête à tout pour garder son secret, Alex se retrouve malgré elle empêtrée dans une toile inextricable.
On a tous un secret… quel est le vôtre ?

**Merci à Camille et aux Éditions Michel Lafon pour ce service-presse**

Alexandra Sky, dit Alex, est une jeune fille de dix-sept ans et demi (et elle y tient à son demi.) Elle vit dans une zone résidentielle aux abords de Los Angeles. 
Depuis le divorce de ses parents, trois ans plus tôt, Alex, cette fan de mode et "amoureuse" de Richard Branson* a l'impression que sa vie part à va-l'eau : ses notes sont en chute libre et la possibilité d'aller dans une faculté ou ne serait-ce qu'obtenir son diplôme de fin d'études, s'étiole de plus en plus. De plus, son père ne se soucie guère  de sa sœur et elle, et ne prend pas la peine de les aider financièrement. (Alors qu'il en a largement  les moyens !
Même l'amitié de M, sa meilleure amie depuis ses 8 ans, lui pèse. M est chouette certes, mais M a tout, l'argent, des parents non divorcés, des bonnes notes, pom-pom girl du lycée, elle est populaire et super belle... bref elle a tout ce qu'Alex n'a pas. 
Quand Alex rencontre  Connor, un étudiant super-sexy lors d'une virée à L A avec M, elle se dit qu'un petit mensonge pour attirer son attention ne fera pas de mal...

En commençant cette lecture, je m'attendais une romance chick-lit, décalée et remplie d'humour, ayant pour thème central les mensonges et leurs conséquences. 
Mais en le lisant, j'ai vite été perplexe, me demandant où l'auteur voulait nous emmener.
J'ai suivi la vie d'Alex avec beaucoup de curiosité, et même si je n'ai pas forcément pris du plaisir en le lisant, je me suis retrouvée bien incapable de poser ce livre avant de l'avoir entièrement terminé.  
Je voulais vraiment savoir où et comment cette histoire allait aboutir et tout ce que je peux dire, c'est qu'à la fin du récit, je suis toujours aussi perplexe, voire déçue... J'ai souvent trouvé l'histoire creuse, sans comprendre réellement le but de ce récit et pourtant comme je l'ai dit plus haut, je n'ai pas pu le lâcher !

Je ressors donc de cette lecture pas vraiment convaincue,  bien que l'écriture d'Alyson Noël soit très addictive et facile à lire, cette histoire est un peu trop plate à mon goût.

* Si comme moi, ta culture people est très limitée, Richard Branson est le fondateur de Virgin. Et... euh... oui, Alex, notre héroïne  (de 17 ans rappelons-le !) fantasme à mort sur lui ! (Okeyyyyyyy.....)


Ce livre est un service-presse des Éditions Michel Lafon