jeudi 14 mai 2015

Endless Love T3, Satisfaction de Cécilia Tan

Hugo Roman - 07 mai 2015 - Grand Format 390 pages
(disponible en eBook)


Troisième et dernier volet de la trilogie Endless Love, Satisfaction nous entraîne dans l'affrontement amoureux entre Karina et James. L'énigmatique James a finalement réussi à pousser Karina à s'enfuir car elle ne supportait plus le secret qui entoure l'homme auquel elle s'était librement donnée. Pour le retrouver et lui prouver la force de son amour, Karina n'avait pas hésité à franchir l'Atlantique et à intégrer une société secrète basée sur le conditionnement sexuel. James ne veut pas renoncer à Karina et fera tout ce qu'il faut pour la garder. Il est prêt à partager ses secrets les plus sombres, mais Karina est-elle prête à les entendre ? Lorsqu'il la retrouve à New York, James lui propose non seulement de tout lui dire, mais il la veut à côté de lui... sur scène pour sa dernière apparition musicale. Karina entre ainsi complètement dans sa vie. En travaillant ensemble, ils regagnent la confiance et l'amour qu'ils avaient perdus. Mais le monde de James est plein de pièges. L'amour de Karina et James sera-t-il suffisamment solide pour résister aux nombreux obstacles jetés leur chemin ?
**Merci à Olivia et aux Éditions Hugo Roman pour ce roman**

Satisfaction est le dernier volet d'Endless love
Si, à la fin du tome 1, James s'était enfui ; à la fin du tome 2, il s'agissait de Karina. 
Excédée par les mensonges et tous ces secrets que James lui cache, Karina a préféré le quitter et se rendre par la même occasion au chevet de sa mère qui vient d'avoir un accident.  

James n'a fait que lui mentir, par omission certes, mais découvrir des pans de sa vie par le biais d'autres personnes est toujours désagréable. Et sa dernière découverte a été celle de trop. 
Cette fois, si James veut la récupérer et lui prouver son amour, il n'aura d'autre choix que de se dévoiler complètement... totalement. Sera-t-il capable de se mettre à nu ?  Rien n'est moins sûr...

Mais quand il s'agit de défi, James n'est jamais à court d'imagination ! Karina se laissera-t-elle entraîner dans ce nouveau jeu "d'action/vérité" façon James ? 


Alors moi aussi je vais me prêter au jeu de la vérité : je ne suis pas mécontente que cette série soit finie. 
Non que je ne l'aie pas aimée, mais je pense qu'avec un tome de plus j'aurais craqué lol. 

Dans les tomes précédents, je n'ai jamais vraiment réussi à émettre un avis sur les personnages. Là, je pense pouvoir dire, sans me tromper, que c'est parce qu'ils ne me font ni chaud, ni froid. Ils me laissent indifférente. Comme leur mode de vie, et leur approche du sexe ne me conviennent pas, j'ai dû sans le vouloir, me créer une barrière et prendre une certaine distance avec nos héros pour pouvoir lire leur histoire. Cette distance m'a permis de ne pas émettre de jugements alors que leurs mœurs sont bien loin des miennes et de mes valeurs. Mais l'autre conséquence, du coup, est ce manque d'attachement pour nos héros. 

Dans ce tome 3, James se dévoile enfin. Notre curiosité est enfin assouvie et nous comprenons d'où lui vient cette réserve. 
Par contre, la direction que prend le récit avec Ferrara Huntington est complètement surréaliste. C'est vraiment tiré par les cheveux. Cependant, aussi tordue que soit l'intrigue, il faut aussi avouer qu'elle nous captive  ! Je l'ai lue d'une traite. Karina et James, qu'on les aime ou pas, savent nous tenir en haleine et maintenir le mystère jusqu'au bout ! 

C'est donc un avis mitigé pour ce tome et l'ensemble de cette saga. Si je n'ai pas détesté, je ne suis pas sûre d'avoir aimé, non plus. 

PS : Juste un petit mot pour une scène de l'épilogue qui m'a tuée ! J'ai envie de dire, pourquoi ?? Sérieux, y'avait-il besoin de choquer jusqu'au bout ? 


Cliquez sur l'image pour accéder aux chroniques précédentes

Ce livre est un service-presse de Hugo Roman
 


Et parce que deux avis valent mieux qu'un...




***Merci à Olivia et Hugo Roman pour cette lecture***

 Solenn a très bien résumé ce dernier volet des aventures de Karina et James, je vais donc vous donner mon ressenti.

Dans les deux tomes précédents, les faits et actions de James et Karina m'avaient laissée septique et parfois même choquée et bien dans ce tome-ci... septique et choquée je reste .
Maintenant que je connais un peu mieux James (ce troisième opus nous montre enfin qui il est) j'avoue qu'il ne pas m'a fait grand effet, à part peut-être de la crainte (bouhhh sa sexualité me donne des frissons mais pas dans le bon sens)
Quand à Karina... elle reste Karina : ouverte à tout ! Trop ouverte d'ailleurs...

Ces deux héros sont trop surréalistes à mon goût, je ne suis  pas parvenue à les apprécier et même si je ne me suis pas ennuyée pendant ma lecture car l'auteur réussit une nouvelle fois l'exploit de m'intriguer, j'ai souvent été comme ceci :




D'autant plus que l'intrigue devenait de moins en moins crédible avec Phil et Ferrara.
Donc, comme Solenn, une lecture en dents de scie avec des passages qui m’accrochaient bien et d'autres où mon ouverture d'esprit m'a fait faux bond.
 J'ai dû me reprendre à deux fois pour l'épilogue, limite je me demande encore si j'ai bien compris ce que j'ai compris ;)