lundi 25 mai 2015

Hors limites T3, Pas sans lui de Katie McGarry

Mosaïc, 27 mai 2015 - Grand format 464 pages
disponible en format eBook à partir du 27 mai 2015


Je m’appelle Rachel. On a une belle maison, de l’argent, mes parents m’aiment, mes frères aussi. Alors dites-moi pourquoi je souffre ? Pourquoi, si souvent, j’étouffe d’être moi. Dans ces moments-là, je ne connais qu’un moyen de me libérer : la vitesse. Je monte dans ma voiture, je fais rugir le moteur, bondir mon bolide et je roule comme une folle. Je roule toute la nuit.
J’aurais dû me douter que, la nuit, on rencontre forcément le garçon qu’il ne faut pas…

Je m’appelle Isaiah. Je fais partie de ces mecs qui n’ont jamais eu de chance. Pas de famille, pas de foyer, pas d’espoir. Même l’amour m’a tourné le dos. Mais une chose de m’a jamais, jamais trahi : ma caisse, même quand je la lance à 200 à l’heure.
Alors, je n’aurais jamais imaginé qu’elle m’apporterait un jour les pires ennuis: une fille qui n’aurait jamais dû se trouver sur ma route…

**Merci à Sara et aux Éditions Mosaïc pour cette lecture**


Hors limite est une série que j'affectionne particulièrement. Ayant eu la chance de recevoir le tome 3, Pas sans lui, en avant-première, je me suis donc empressée de le lire ! 
Surtout que ce dernier volet est sur Isaiah, personnage déjà rencontré dans les tomes précédents puisqu'il est le meilleur ami de Noah et de Beth. Il m'avait fait grande impression dans le tome 2, et ne fait que confirmer mon ressenti dans celui-ci : Isaiah est un mec en or ! Loyale, fidèle et admirable !

Isaiah, à 17 ans, a quitté sa famille d'accueil alors qu'il n'en a pas l'âge légal. Mais ça, c'est bien son dernier souci ! Il ne veut pas y retourner. Habitué à vivre dans la misère, les foyers, transbahuté de famille d'accueil en famille d'accueil depuis l'emprisonnement de sa mère, Isaiah a eu sa dose de galères ! Avec Noah, il s'est trouvé une famille et ne compte pas la quitter de si tôt. C'est donc tout naturellement qu'ils ont pris un appart (un trou à rat) ensemble. 
Il a déjà perdu Beth dont il était amoureux fou, qui s'est installée chez son oncle et vit le grand amour avec son sportif de petit copain. Alors pour lui, perdre Noah et devoir retourner dans sa famille d'accueil, serait la fin de tout. Et pourtant c'est ce qui risque d'arriver s'il ne trouve pas rapidement de quoi payer le loyer. 

Rachel Young, à 17 ans,  vit dans les beaux quartiers et va dans l'école privée la plus huppée de la région. Avec Ethan, son frère jumeau, ce sont les derniers d'une fratrie  très unie de six enfants. De ces six enfants, il n'en reste que cinq, et c'est bien le grand malheur de cette famille. Colleen sa sœur aînée, qu'elle n'a jamais connue, est décédée d'une leucémie avant sa naissance. La perte étant insurmontable pour les parents et surtout la maman, Rachel est devenue la fille de remplacement. Son rôle ? Ressembler à Colleen, aimer ce que Colleen aimait, comme le shopping, les sorties ou être à l'aise en public...
Malheureusement, Rachel est tout son contraire : c'est une timide maladive. Parler en public est une véritable torture. Or, sa mère, à chaque événement mondain, aime que sa fille érige un discours à la gloire de sa sœur défunte. 
Ces discours, cette façade qu'elle doit s'imposer pour le bien sa famille, ce "bonheur" familial qui dépend d'elle, (car si sa mère est heureuse, tout le monde le sera par effet de ricochet) tout ça, c'est trop pour ses frêles épaules. Et depuis deux ans maintenant, elle doit faire face à de violentes crises de panique, qu'elle tente de cacher au mieux. 
Son seul moyen d'évasion, pour se libérer de toute cette pression qu'on lui inflige, est sa voiture, une Mustang 2005 GT. 

Une nuit, alors que Rachel part se ressourcer en voiture comme à son habitude, elle se retrouve à participer, de façon totalement inopportune, dans une course sauvage de voitures. 
Alors qu'elle vient de se faire battre à plate de couture par Isaiah, ce dernier, lorsque les flics débarquent, décide de l'aider à s'enfuir...


C'est encore une fois un succès ! Les émotions sont toujours aussi présentes et fortes. Comme pour les précédents volets, ce troisième tome (narré à double voix) nous prend aux tripes. La relation entre Rachel et Isaiah, qui semble pourtant si improbable au départ, est magnifique et nous arrache rires, sourires et nombreuses larmes. 

Si Rachel m'a par moments, agacée - en raison de son perpétuel manque de confiance, la narration d'Isaiah compense largement. Sensible, compréhensif, honnête et droit, seule son apparence - tatoué, percé - et sa façade de gros dur, font de lui un bad-boy. Si on creuse, ne serait-ce qu'un peu, c'est un mec extraordinaire que l'on découvre. 

Un livre qui va faire des émules !

PS : Le tome 4 sera sur West Young, l'un des frères de Rachel. De un an son aîné, West est le plus tempétueux et colérique de la famille, mais aussi peut-être le plus touchant. Dans tout les cas, j'ai hâte d'en savoir plus sur lui. 




Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente

Ce livre est un service-presse des Éditions Mosaïc