vendredi 22 mai 2015

In my (Real) life de Mily Black

Harlequin HQN, 06 mai 2015 Format eBook 254 pages

Le meilleur site de rencontres, c’est la vraie vie
Moi, c’est Léna et ma vie n’a rien d’une comédie romantique. Ma vie, je la passe derrière un écran. Geek ? Non, phobique. Je ne supporte pas les contacts physiques et je fuis les relations humaines. Alors, forcément, quand en plus on vit à l’ère 2.0 où on peut tout acheter et tout faire en ligne, ça n’aide pas à faire des efforts pour aller vers les autres. Pourtant, un jour, j’ai eu un « déclic » : je devais reprendre ma vie en main.
Missions IRL – Player 1
Level 1 (medium) : quitter Marseille et rejoindre Alexie, ma meilleure amie, à Paris
Level 2 (medium) : faire en sorte qu’Alexie finisse avec Lucas
Level 3 (difficult) : trouver un appart
Level 4 (difficult) : rencontrer de nouvelles personnes
Level 5 (hard/impossible) : trouver l’amour ? <= stupide

**Merci à Mélanie et aux Éditions Harlequin HQN pour cette lecture**

Léna Gontrand est une jeune femme phobique. Cela remonte à son enfance et depuis, ses multiples phobies lui gâchent la vie. Elle souffre d'haptophobie (peur du contact) avec un peu d'anthropophobie, (peur des gens) ce qui engendre, par là même une occasion, une agoraphobie (peur de sortir). Car c'est malheureusement un cercle vicieux dont elle a du mal à se sortir. 
Sa vie sociale se limite à sa meilleure amie Alexie, et à ses contacts virtuels, tel que Gdpa-clic avec qui elle aime communiquer et se confier. 
Pour le reste, c'est le néant. Elle fait ses courses sur net, son travail en tant que conceptrice de sites lui permet de rester à domicile. Bref, elle s'isole de plus en plus pour éviter des attaques de panique inopportunes.
Mais Léna n'est pas du genre à baisser les bras. Être phobique ne veut pas dire être faible et sans caractère ! Léna décide qu'il est temps de bousculer les choses... qu'il est temps pour elle de vivre et dépasser ses angoisses. 
Pour ça, elle déménage auprès de son amie Alexie, à Paris. Cette dernière entretient, dans le plus grand secret, une relation avec Lucas, le frère de son boss, Marc Cardon. Lors d'un repas familial chez les Cardon , Léna va enfin faire la connaissance de Marc, le sexy boss d'Alexia. 
Marc est froid, distant et se méfie - à juste titre - des femmes...
Léna ne supporte pas qu'on la touche et évite les contacts...
Quelles sont les probabilités pour que ces deux-là trouvent l'amour ? 

In my (Real) life est une petite romance sans prétention, toute mimi qui aborde un sujet peu exploité dans la romance et le fait avec beaucoup d'humour et de légèreté. La situation de Léna pourrait être triste mais la volonté de ce personnage, son courage, son tempérament vif, font qu'elle force l'admiration et non la pitié. J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur a abordé ce récit. 

Cette histoire est bien menée et m'a fait passer un agréable moment. Ce que je regrette un peu, c'est une certaine lenteur au démarrage. Avant  son emménagement à Paris et sa rencontre avec Marc, c'est un peu longuet. Mais passé ce cap, je me suis régalée. J'ai beaucoup aimé le caractère de Léna, même si parfois son manque de confiance est agaçant, il est aussi paradoxalement, très touchant. Léna est, de toute façon, très touchante. Quant à sexy boss, alias Marc, il correspond en tout point à ce que j'aime !! 



Ce livre est un service-presse de