samedi 20 juin 2015

Atlantia de Ally Condie

Gallimard Jeunesse, 05 juin 2015 - Grand Format 336 pages
(disponible en format eBook)


Depuis que la population a été divisée, une partie de l’humanité vit sous l’eau, dans la cité d’Atlantia, comme Rio et sa sœur jumelle, Bay. Tandis que les autres sont restés à la surface de la terre. Lorsqu’à l’heure du choix, le jour de ses dix-huit ans, Bay décide d’aller vivre En-Haut, Rio se sent trahie. Car c’est elle qui rêvait depuis toujours du sable et du ciel d’En-Haut. Mais un seul membre par famille est autorisé à partir. Pourquoi sa sœur l’a-t-elle abandonnée sans explication ? Tout en élaborant un plan pour la rejoindre, Rio se confronte au mystère qui entoure la mort de leur mère. Aidée par un garçon troublant, elle aura besoin de tout son courage et de sa persévérance pour découvrir les vérités qu’on lui cache. Sur elle-même, sa famille, mais aussi sur le beau monde d’Atlantia qui s’effrite, et les véritables dangers qui le mettent en péril…

**Merci à Frédérique et aux Éditions Gallimard Jeunesse pour ce roman**

Quand j'ai vu la couverture de ce roman, je suis de suite tombée sous le charme. Je la trouve à la fois sobre et magnifique. Puis, le résumé a fini de me convaincre que ce livre était fait pour moi. Malheureusement, je n'ai pas été autant emballée que je l'espérais par ce roman. 

Rio Conwy, habitante  d'En Bas, dans la cité d'Atlantia, n'a qu'un souhait : vivre En Haut. Pouvoir être à l'air libre, voir le ciel et ne plus se sentir oppressée par l'idée que la mer ne l'engloutisse. Car Atlantia est profondément enfouie sous les eaux. Cette idée de cité immergée est survenue suite à la Division : la terre se mourant, les habitants, du moins les plus chanceux, se sont réfugiés dans cette cité sous-marine. Pour les autres, ceux restés En Haut,  c'est une vie de labeur et de maladie qui les attend. Du moins, c'est ce qu'on inculte dès leur plus jeune âge aux citoyens d'Atlantia. 
Alors quand vient le temps de la commémoration de la Division, où les jeunes de 18 ans sont invités à choisir leur destin, rester En Bas ou partir En Haut, la majorité préfèrent rester. 
Sauf Rio...
Elle était bien décidée à partir. Mais suite à la mort tragique de sa mère, la ministre d'Atlantia (l'équivalent au président), elle a promis à sa sœur jumelle, Bay, totalement dévastée par cette perte de ne jamais la quitter. Or Bay vénère Atlantia, elle aime cette cité et pour elle, partir est inenvisageable
Alors pourquoi leur de la cérémonie de commémoration, après que le tour de Rio soit venu et qu'elle ait pris la décision de rester, Bay, elle, choisit de trahir sa sœur et de partir ?
Que s'est-il passé ? 
Rio est bien décidée a percer le mystère. Mais est-elle prête à ce qu'elle va découvrir ? 

Et si tout n'était que mensonge ? À qui se fier ? Elle-même cache un secret bien gardé, alors qu'en est-il des autres ? 


Dès le départ, j'ai été intriguée. Pourquoi Bay a-t-elle agi ainsi ? Franchement cette question m'a turlupinée, je voulais absolument connaître la réponse. Mais la réponse a tardé à venir. Bouh, il faut être patient, car ce n'est quasiment qu'à la fin que nous avons toutes les réponses de ce One Shot (du moins je pense que c'est un One Shot, ce tome se suffit à lui-même). 

Deux choses m'ont gênée dans ce récit. La première, le manque évident d'action. Nous sommes plus dans la psychologie des personnages que dans l'action à proprement parler. Du coup l'ensemble, bien que super intriguant, m'a semblé un peu mou. 
Et la deuxième, je m'attendais à lire une romance dystopique, et je me retrouve avec une romance beaucoup plus "féerique" que dystopique. J'ai été un peu déçue du choix de l'auteur qui reprend un "cliché" pour son récit. Si j'ai été surprise, c'est plutôt dans le sens contrarié. Malgré tout, Ally Condie a su apporter sa touche d'originalité et remettre cette "légende" au goût du jour.  

C'est donc au final un avis mitigé. L'ambiance du récit et l'intrigue m'ont captivée, mais le manque d'action et la tournure des événements ne m'ont pas convaincue. 

Ce livre est un service-presse des Éditions :