mardi 16 juin 2015

Les étoiles en moi d' Andrea Seigel et Brent Bradshaw

Hugo Roman, Collection New Way, 11 juin 2015 - Grand Format 354 pages
(disponible en format eBook)


Je vous présente Magnolia ! Son père est mort, son petit-ami l'a larguée pour s'investir davantage dans sa passion du surf, et sa mère est en dépression à force d'être rejetée des castings pour le nouveau show télé des ménagères... Tout ce que Magnolia cherche, c'est elle-même. Et voici... Ford ! La moitié de sa famille est en prison. L'autre devrait sans doute l'être également. Il vivote grâce à un petit boulot chez un disquaire, et son frère a revendu sa guitare pour quelques pièces. Tout ce que Ford veut, c'est une autre vie. Et Ford rencontra Magnolliia... Quand les deux adolescents sont castés pour Spotlight, la nouvelle téléréalité de concours de chant, ils voient dans cette aventure la possibilité de repartir de zéro. Avec les autres candidats, ils vivent tous ensemble dans une maison à Hollywood et chantent du matin au soir. Jusqu'à ce qu'ils tombent amoureux. Mais leur amour peut-il vraiment être sincère, face à des caméras qui espionnent chacun de leurs mouvements ? Et que faire de leur passé, qui les rattrape plus vite qu'ils ne l'auraient voulu ?

**Merci à Valentine et aux Editions Hugo Roman sur cette lecture**

Les étoiles en moi  est un roman qui nous entraîne dans le monde de la téléréalité. Nous suivons par le biais d'une narration à double voix, l'histoire de Magnolia et Ford.

Magnolia Anderson est une jeune fille de 17 ans qui, contrairement à sa mère, est très discrète et introvertie. Bien plus encore depuis le décès de son père. Sa mort l'a fragilisée et sa mère, bien que très envahissante, était trop occupée par le paraître, cherchant à tout prix à être "dans le coup", n'a pas franchement été une épaule solide sur laquelle elle pouvait se reposer. 
De plus en plus renfermée sur elle-même, sa seule vie sociale se limite à son petit ami... enfin ex petit ami, puisqu'ils viennent de rompre.  
Sa mère passe son temps à lui dire qu'il faut qu'elle change, qu'elle peut encore changer à son âge et qu'il faut qu'elle le fasse avant qu'il ne soit trop tard. 
Voilà pourquoi elle accepte de participer à Spotligtht, une émission de télé-réalité (dans le style de Star Academy) à la recherche des chanteurs de demain. L'idée de s'inscrire à ce genre de réality show, bien évidement, ne vient pas d'elle : sa mère, persuadée du talent de chanteuse de sa fille et vivant sa vie par procuration, a agi dans l'ombre. Et par chance... ou malchance ? Magnolia a été sélectionnée. 
Pour une adolescente aussi asociale et réservée qu'elle, se donner en spectacle devant des milliers (voire millions) d'individus, est ce qu'on appelle un énorme défi à relever. Il est temps de montrer qu'elle peut être une autre, une fille pleine d'énergie et de joie de vivre. Elle y croit... ou pas. Dans tous les cas, il faut qu'elle essaye...  

Ford Buckley a 17 ans également. Il vient du trou du cul du monde, Calumet, en Arkansas. La vie de Ford n'est qu'une succession de galères et la raison de sa vie déplorable est très simple : sa famille. 
Son père, sa mère, son frère et même sa sœur sont tous des ex/futurs taulards. Avec ce genre de famille à problèmes, les ennuis ne sont jamais loin. Pourtant, lui est différent. Il n'a jamais voulu baigner dans leurs trafics. D'ailleurs, à 16 ans, il a demandé à se faire émanciper. 
Son échappatoire, c'est la musique. Alors quand Spotlight lui apprend qu'il fait partie des candidats sélectionnés, c'est un miracle. Spotlight, c'est la chance de sa vie !!
Et peut-être même qu'il pourra faire table rase de son passé et tout recommencer à zéro... peut-être...

Magnolia et Ford sont donc deux participants de ce nouveau show télévisé. Les organisateurs mettent tous les espoirs en leurs candidats et prient pour que l'audience soit au rendez-vous. Quitte à scénariser un peu les choses lors de leur séjour au Manoir...
Dans tous les cas, une alchimie forte, bien réelle, bien qu'assez inexplicable, se crée entre nos deux héros ; mélange d'agacement, de curiosité et d'une troublante attirance. 
Mais peut-on vraiment nouer des liens véritables dans une ambiance aussi surfaite et superficielle ? Sont-ils vraiment eux-mêmes dans ce jeu ou jouent-ils un rôle ? Peut-on vraiment faire confiance à l'autre dans ces conditions et avoir des sentiments sincères ? 
Magnolia et Ford seront confrontés à toutes ces questions et bien plus encore...

Quand la déferlante des téléréalités a débarqué sur nos écrans, j'avoue qu'au départ, j'ai été totalement fascinée. Le premier Star Academy (avec Jennifer et Jean-Pascal) ou encore Secret Story m'ont marquée. J'ai suivi cette émission avec beaucoup de curiosité (et un certain voyeurisme aussi sûrement). Toujours est-il que ça me plaisait, avant. Et j'ai retrouvé dans ce roman, la même fascination. Le même entrain qui m'animait.

J'ai lu ce livre d'une traite. L'univers du récit m'a plu, je l'ai trouvé original  (dans le sens où je n'avais jamais rien lu sur ce sujet) et bien abouti. 
On suit Magnolia et Ford avec beaucoup d'intérêt. Tantôt fébrile. Tantôt inquiet. Tantôt ému. Ils sont super attachants et ce qui les démarque vraiment, et qui donne au récit plus de cachet, c'est que nos héros ne sont pas parfaits. Ils sont adorables, souvent remplis de belles intentions et pourtant, ils dérapent et se plantent comme tout le monde. Disent des choses ou agissent sur le coup d'une impulsion qui malheureusement peut être fâcheuse et les desservir.
J'ai aimé cette morale que dans la vie, tout n'est pas tout noir ou tout blanc... et qu'il faut accepter ses imperfections et celles des autres. 
En fait, la seule petite chose qui me laisse sur ma faim, est l'épilogue que j'ai trouvé trop abrupt et pas assez étoffé à mon goût.
Et parce que deux avis valent mieux qu'un...


***Merci Valentine et New Way pour cette lecture*** 



Je ne vais pas revenir sur le résumé de l'histoire, celui de l'éditeur et ainsi que celui de Solenn étant plus que complets.

Pour son second titre dans la collection New Way, Hugo Roman fait un sans faute.
Les étoiles en moi est une jolie histoire d'amour originale, qui se déroule dans le monde de la télé-réalité. C'est moderne et beaucoup de jeunes adultes ou même ados, devraient s'y retrouver..
Amour, gloire, beauté, succès, musique... tout y est !

Écoutez aussi la playlist, que vous pouvez flasher en début de livre, et vous aurez la sensation d'être devant votre téléviseur et de suivre les péripéties de Magnolia et Ford en direct.


J'ai beaucoup aimé les deux jeunes héros.
Magnolia qui traverse une dépression, qui se cherche, qui voudrait exister autrement qu'à travers les yeux de sa mère et qui finalement va s'affirmer grâce à cette aventure.
Quant à Ford... que dire ? Sinon que je l'ai trouvé merveilleux et plein de bon sens pour son âge. Ce n'était pourtant pas gagné avec la famille de dingues qu'il a.

On sent bien la patte de scénariste de Brent Bradshaw. Parfois on a la sensation que le livre se fait par "plan" ou "scène" (en fait je ne sais pas trop bien comment on dit), comme dans un scénario.

Un léger bémol ? L'épilogue ! Il m'a laissée sur ma faim, j'en aurais voulu plus, là encore, on retrouve la patte de scénariste.

Mais au final et pour faire court, j'ai beaucoup aimé cette lecture



Ce livre est un service-presse de la Collection New Way