lundi 13 juillet 2015

U4, Stephane de Vincent Villeminot

Éditions Syros - Nathan, 27 août 2015 - Grand format 430 pages
(Disponible en eBook à partir du 27 août)

Cela fait dix jours que le virus U4 accomplit ses ravages. Plus de 90% de la population mondiale ont été décimés. Les seuls survivants sont des adolescents. L'électricité et l'eau potable commence à manquer, tous les réseaux de communication s'éteignent. 
Dans ce monde dévasté, Koridwen, Yannis, Jules et Stéphane se rendent, sans se connaître, à un même rendez-vous. 
Parviendrons-t-ils à survivre, et pourront-ils changer le cours des choses.
****************
Stéphane vit à Lyon avec son père, un éminent épidémiologiste. Si des adultes ont survécu, son père en fait partie, elle en est convaincue. Alors elle refuse de rejoindre le R-Point, ce lieu où des ados commencent à s'organiser pour survivre. Elle préfère attendre seule, chez elle, que son père vienne la chercher. Et s'il ne le fait pas ? Et si les pillards qui contrôlent déjà le quartier débarquent avant lui ? Tout espoir s'écroulera, à l'exception d'un seul : un rendez-vous fixé à Paris...
**Merci à Christian et aux Éditions Nathan pour cette lecture en avant-première**


U4 c'est...
4 auteurs : Y. Grevet, F. Hinckel, C. Trébor, V. Villeminot
4 romans : Koridwen, Yannis, Jules, Stéphane
4 personnages qui se croisent, s'entraident, s'aiment ou se rejettent
4 histoires à lire dans l'ordre de son choix
1 univers commun, saisissant et addictif

Je ne resitue pas l'histoire de U4, vous pourrez la lire dans ma chronique précédente sur Koridwen (en cliquant sur l'image)



Me voici à nouveau avec U4. Et cette fois-ci j'ai décidé de me pencher sur le cas de Stephane - qui est une fille, son prénom est trompeur.

D'abord j'explique pourquoi j'ai mis mon dévolu sur Stephane. Dans la fin du tome de Koridwen, nous faisons sa connaissance et son caractère, limite antipathique, m'a beaucoup intriguée. Je voulais savoir comment/pourquoi, cette jeune fille est devenue si dure ? Si elle l'a toujours été ? Ou si ce sont les événements qu'elle a traversé qui l'ont rendue si amère et distante ? Ou encore, si ce n'est qu'une apparence, un masque servant à se protéger ? Bref, elle a attisé ma curiosité. 

Stephane, avant l'arrivée du virus U4, vivait seule avec son père à Lyon. Son petit frère Nathan et sa mère, eux vivant en Bretagne (non loin de chez Koridwen). 
Son père, le docteur Certaldo, un grand épidémiologiste, est parti la veille de la propagation du virus U4, lui laissant un message "Urgence absolue. Je dois te laisser pour 72 heures". Nous sommes maintenant le 1er novembre. Onze jours se sont écoulés depuis ce message et, malheureusement, son père n'est toujours pas rentré.
Stephane décide alors de partir à sa recherche. Elle ne peut concevoir qu'il soit mort, son métier haut placé a dû le protéger. Il ne peut en être autrement !
Elle commence ses recherches par le laboratoire où travaille son père et apprend très vite qu'il est parti. Où ? Aucune idée, mais selon certaines sources, il pourrait être en vie. 
Tout en amassant le plus de renseignements possible sur sa disparition, Stephane décide, à l'image de son père (son héros), de mettre ses connaissances et son savoir au service du R-Point*, mais aussi dans la recherche d'un remède contre le U4...

Stephane était Lady Rottweiler dans le jeu WOT, et l'on peut dire que son nom lui va à merveille. Non qu'elle soit dure comme je l'avais imaginée, mais il ne faut pas la chercher, c'est tout. Un brin garçon manqué, avec ses cheveux gris, son prénom ambigu et son tempérament bagarreur, elle n'hésite pas à jouer des poings si nécessaire. 
Mais Stephane, sous sa carapace de dure à cuire, est fragile. Beaucoup plus qu'il y paraît. Alors pour se blinder, pour survivre, elle n'a d'autres choix que d'être forte et courageuse. C'est une guerrière, une combattante. Elle devient  par la force des choses, son avatar, Lady Rottweiler.
Son destin l'amènera également sur Paris, comme Koridwen, mais ses motivations, elles, sont bien différentes. 
Sur sa route, elle croisera le chemin de Yanis, qu'elle rencontre assez tôt. Eux deux sont donc plus étroitement liés que les autres personnages de U4. Je ne vais pas dire quels sont leur rapports, ni les circonstances de leur rencontre, juste que j'ai dû me faire violence pour ne pas me jeter directement sur le tome de Yanis. Je n'ai pas encore lu son histoire que je suis déjà totalement fan de ce personnage !! 

Être contaminé par le virus U4, c'est devenir totalement accro ! C'est une série qui nous marque et laisse son empreinte dans nos cœurs. 

Franchement, c'est une série génialissime. Plus j'en lis, et plus j'en veux. L'univers nous emporte et nous touche profondément. Chaque héros à son caractère propre, son histoire propre - il n'y a aucune redondance.  J'avais eu un coup de cœur pour Koridwen et c'est également le cas avec Stephane. Son récit est  poignant, saisissant et hautement addictif. Tout simplement excellent. 

Maintenant je vais m'empresser de lire le tome de Yanis, qui sera donc ma prochaine lecture. 
 Les R-Points sont des lieux de regroupements approuvés et alimentés par les militaires et gérés par les adolescents. 

PS : Attention si vous n'aimez pas les fins ouvertes, vous risquez d'être déçus. Même si je comprends de plus en plus ce choix des auteurs, je ne peux m'empêcher d'être frustrée. J'en veux plus, j'espère plus... comme une suite, par exemple ;)