vendredi 21 août 2015

Seconde chance - Débris d'une vie de Christine Béchar

éditions 31 CN Draenle, 301 pages, 31 juillet 2015, format numérique disponible ici




Un homme sort d’un coma qui lui a tout pris : ses souvenirs, son identité.
Dans une maison de convalescence il fait la connaissance de Sandrine, une jeune kinésithérapeute qui le soutient dans ses recherches. En quête de son passé, il en vient à se demander si son amnésie est salvatrice et si le doute n’est, parfois, pas préférable à la réalité.
 
 
 
 
Avant tout, je tiens à remercier Christine pour l'envoi de ce roman .
 
 
Un homme, que nous appelleront Vincent, se réveille un jour à l'hôpital après une période de coma.
A son réveil, il ne se souvient plus de rien : qui est-il ? D'où vient-il ? Comment s'est-il retrouvé là ?
Sa seule certitude ? Il est ou a du être marié car il porte une alliance.
Transféré dans un centre de revalidation, il y fait connaissance de Sandrine. Elle va devenir pour lui son pilier, son espoir d'une nouvelle vie. Mais alors que tout semble s'arranger, sauf sa mémoire, le destin s'acharne de nouveau contre lui.
Parviendra-t-il à percer le mystère de son passé ?
Rien n'est moins sûr !

J'ai découvert la plume de Christine tout d'abord avec la trilogie Madrugada, ensuite avec Au seuil de l'instant et pour finir avec Zone 4.
Trois romans complètement captivants, dans des genres totalement différents.
Dans Seconde chance, Chrisitne change encore de registre et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle est douée pour TOUT, quelque soit le thème abordé !
 
Nous sommes happées par ce récit, on ne peut qu'être bouleversées par cette descente aux enfers de Vincent. Se réveiller un jour sans aucun souvenir de son passé, de sa vie, de ses proches, de ses goûts, de ce qu'il est là ... C'est une situation qu'aucune d'entre nous ne voudrait connaitre. 
Malgré des moments de doute et d'abattement, Vincent essaie de garder la tête hors de l'eau, c'est un battant.
L'arrivée de Sandrine dans sa vie est une vraie bouffée d'oxygène, elle le soigne aussi bien physiquement que mentalement et parvient même a lui insuffler l'espoir en une nouvelle vie.
Ce que je peux aimer cette Sandrine, sa gentillesse, sa bonté naturelle, sa compréhension dans l'autre et Vincent, cet être meurtri, qui, parfois baisse les bras mais qui garde quand même espoir dans sa vie.
Et les coups durs, il va en vivre le malheureux.
 
Je voudrais vous en dire tant sur cette histoire poignante, bouleversante, émouvante, pleine de rebondissement, d'espoir, d'amour, de remise en question. Mais je préfère m'abstenir de peur de gâcher tout le plaisir de la lecture.
Ce roman aurait pu également porter le titre de Renaissance car c'est vraiment ce qui se passe pour Vincent. Cette amnésie va lui permettre de démarrer une nouvelle vie et peut-être de faire de nouveaux choix. Comme quoi, comme dis le proverbe : à quelque chose malheur est bon !

En résumé, une superbe lecture, Christine nous passionne à nouveau dans ce roman et nous livre  une magnifique leçon d'amour et d'espoir.