vendredi 14 août 2015

Un amour marqué de Fanny André

Numeriklivres, 16 mai 2015 - format numérique 273 pages


Si la vie était un long fleuve tranquille, elle ne serait pas parsemée d’épreuves qui nous marquent plus ou moins profondément. Certaines de ces marques se voient comme le nez au milieu de la figure et d’autres, plus intérieures, sont cachées à la vue de tous. Dans le New York d’aujourd’hui, les destinées de deux êtres marqués par la vie vont se croiser. Elle, Jade Cornell, est libraire. Petit bout de femme dynamique, dévouée à son travail, passionnée de littérature, elle tente tant bien que mal de surmonter un chagrin immense qu’elle se garde bien de montrer. Lui, Baile Baedrick, défiguré suite à une agression par un fan hystérique alors qu’il était devenu la coqueluche de Hollywood, cherche à relancer sa carrière d’acteur et surtout à redonner un sens à sa vie. C’est pour lui une longue et solitaire traversée du désert. Une traversée qui le mènera, pourtant, à pousser la porte de la librairie où travaille Jade. Mais comment deux êtres aussi marqués par la vie vont-ils pouvoir s’aimer ? Le peuvent-ils seulement ?

J'ai hésité avant de me lancer dans ce roman. Je ne suis pas fan de romance dramatique, pas du tout fan même. Mais, d'une part, j'aime la plume de Fanny André que j'ai eu l'occasion de découvrir avec Camping Dating et, d'autre part, le résumé est suffisamment intrigant pour venir à bout de mes réticences. 

En commençant ce récit, j'étais donc un peu méfiante, pas certaine d'en apprécier le contenu. Cette appréhension a vite disparu en retrouvant l'humour de l'auteure auquel je suis très sensible. 
C'est une romance dramatique, oui, mais... non. Du moins ce n'est pas comme ça que moi, je la définirai. 
Nous avons ici deux héros torturés mais loin d'être brisés. Ils sont forts, courageux et ne se laissent en aucun cas tomber dans le mélo ou le larmoyant. 

Baile Baedrick est acteur à la dérive. S'il a connu son lot de succès, un tragique incident l'a mis, malgré lui, sur la touche. Cet accident lui a laissé des cicatrices visibles, pour certaines - Baile est balafré tel Albator (et dans la réalité, ça ne fait pas tomber les minettes) - et d'autres, elles, beaucoup moins visibles, mais toutes aussi profondes. 
Depuis quelques temps, Baile se recentre sur sa carrière qu'il est en phase de redémarrer.

Jade Cornell est libraire. En apparence, Jade est une jeune femme tout ce qu'il y a de plus "ordinaire". Un joli brin de fille, naturellement belle. Elle attire facilement le regard sans avoir besoin d'être extravagante. De toute façon ce n'est pas dans sa nature. Elle est plutôt du genre sauvage. Son arme de prédilection ? Le sarcasme et un sens de la repartie à toute épreuve. 

Jade et Baile vont se rencontrer dans la librairie. Entre eux, l'alchimie est là, qu'ils le veuillent ou non... 
Baile, avec son caractère grognon et à fleur de peau, est immédiatement sous le charme de la petite libraire. Une première pour lui depuis des années. Or, même si l'attirance est réciproque, les choses sont plus compliquées qu'elles n'y paraissent du côté de Jade. Cette jeune femme passionnée, loufoque et dynamique, cache bien des secrets... Elle aussi porte des stigmates de la vie et a été profondément marquée et meurtrie par celle-ci. 
Deux êtres portant chacun de douloureuses cicatrices peuvent-ils, ensemble, soigner et effacer les blessures de l'autre ? 

Si le fond de cette romance est sombre, la forme, elle, garde une certaine légèreté, et c'est vraiment ce que j'ai le plus apprécié dans ce récit. Les dialogues et joutes verbales de nos héros, ainsi que leur caractère haut en couleur, apportent une touche d'humour et de fraîcheur indéniable à cette histoire. Du coup, il n'y a pas le côté oppressant que l'on rencontre parfois avec ce genre de trame. 

J'ai beaucoup aimé nos héros et ce qu'ils dégagent. Surtout Jade qui m'a beaucoup fait rire avec ses reparties et sa bouche qui parle plus vite qu'elle ne pense lol. Côté émotions, ce roman n'est pas en reste non plus. Certes, elles ne sont pas aussi intenses que je l'imaginais mais elles sont tout de même bien présentes. 
Après j'émettrai quand même un bémol sur la fin que je ne suis pas sûre d'avoir apprécié... non, en fait... que je suis sûre de ne pas aimer. Bouh, bouh, bouh pourquoi cette fin ? Elle est où la suite ? Je suis incapable de me satisfaire de ce genre de dénouement.

En bref ? Une romance sombre qui sait garder une part de légèreté et de folie, ponctuée de jolies scènes sensuelles. Des personnages singuliers et attachants. Une fin qui réclame une suite.