lundi 28 septembre 2015

La Société Tome 1, Qui de nous deux ? d'Angela Behelle

La Bourdonnaye, 01 juin 2012 - Grand format 248 pages
(disponible en eBook)


Un élève aussi farouche que séduisant, une société secrète, un lent apprentissage mené de main de maître qui éveille son corps et comble ses désirs les plus inavouables : Mickaëlla Valmur est loin d imaginer ce que lui réserve cette étrange rentrée scolaire...
Chaque femme vit plusieurs existences à la fois : fille, amie, sœur, mère, compagne, enseignante, infirmière, amante... Qu'importe qui elle est vraiment, Angela Behelle est une femme comme toutes les autres, tranquille et sage... en apparence.

**Merci aux Éditions La Bourdonnaye pour cette lecture**

Après lecture de ce tome, je comprends enfin pourquoi il fait tant parler de lui et déchaîne les passions... en bien ou en mal. Avec cet ouvrage, Angela Behelle ouvre la boîte de pandore et brise un à un tous les tabous. Que ce soit la morale, les préjugés, les convenances... tout est remis en question dans cet opus. 
Il choque tant par ses personnages, que par l'histoire, ou encore par ses scènes de sexe diablement torrides. 


Mickaëlla Valmur, l'héroïne et narratrice de ce récit, est une jeune femme de 27 ans, récemment veuve du très célèbre philosophe Henri Valmur, décédé à l'âge de... 64 ans ! Ouais, déjà là, c'est le premier choc (mais vraiment minime par rapport à ce qui suit). Encore en plein deuil, dont elle se remet difficilement (Henri était son premier et unique amour), elle fait sa rentrée au lycée en tant que professeur principal de la classe de terminale L1. 
Dans cette classe, elle doit prendre sous son aile un nouvel élève surdoué et agitateur, qui n'a auparavant jamais été scolarisé dans un établissement. 
Ce nouvel élève, c'est Alexis Duivel, 17 ans. 
Bien vite, elle va se rendre compte que cet adolescent est différent de ses camarades, tant par son charisme et son intelligence, que par son assurance. 
En quelques tours de passe-passe Alexis va prendre l'ascendant sur son professeur. Mickaëlla est très vite dépassée par ce qu'elle ressent pour ce garçon, qui n'en est plus un réellement. 
L'énigmatique Alexis, virtuose de la manipulation et grand marionnettiste, va tirer les ficelles d'un jeu, on ne peut plus érotique, dont lui seul connaît les règles, dont lui seul est le maître à bord et dont Mickaëlla sera son pantin.
L'élève devient alors le maître...

Mais que cache ce mystérieux garçon ? D'où sort-il ? Quel est son passé pour être aussi mature, aussi sûr de lui ? Autant de questions que l'on se pose sur Alexis ! Mais aussi sur leur relation... comment tout cela va se terminer ?

En quelques pages seulement, l'auteure nous agrippe par ces personnages si peu conventionnels, par cette histoire hors norme... où la morale n'a pas sa place... où seuls parlent : le besoin, le désir, la convoitise, la luxure dans toute sa splendeur, mais aussi les sentiments qui, à travers la découverte des plaisirs charnels, sont bien présents. Je dirai même que plus les pages défilent, plus les émotions se révèlent... puissantes, dévastatrices, bouleversantes ! 

Alors, évidemment, ce livre choque ! Certaines situations mettent mal à l'aise, dérangent... car elles nous bousculent, nous sortent de notre petite zone de confort. C'est troublant, déroutant... parfois malsain - il faut le dire -, je pense particulièrement à l'une des scènes finales, qui est franchement traumatisante (si si !) et qui a dû faire jaser plus d'un lecteur. (De ce que j'ai pu lire des avis, les interprétations  et ressentis sont variés... Mais tous sont unanimes, on n'en sort pas indemnes !)
Sans parler du fait du rapport élève/professeur, où là encore l'auteur fait fi des conventions et du qu'en-dira-t-on... pour juste exprimer l'amour... celui qui n'a pas d'âge, pas de limite, pas de tabou, celui qui fait abstraction des mœurs de la société, car cet amour-là ne peut s'épanouir qu'en se libérant des carcans de cette dernière, qu'en étant à l'écoute son corps et ses désirs. 

Alors oui, ce n'est pas un livre à mettre entre toutes les mains... mais entre les miennes, il est parfait ^^. 

Ce livre est un service-presse de :