jeudi 5 novembre 2015

Les tribulations d'une gothique amoureuse de Cécile Guillot

EdiBitch, 01 décembre 2015 - semi-poche, 168 pages 
disponible en eBook


Lily est amoureuse de Vince, mais pas seulement… Elle aime aussi…
La vie.
La musique.
Son travail.
Ses corsets.
Les cupcakes.
Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie… elle décide de vivre ses rêves au lieu de rêver sa vie…

**Merci aux Éditions EdiBitch pour cette lecture en avant-première**

Si je connais l'auteure Cécile Guillot de nom, je n'avais jamais eu l'occasion de découvrir sa plume. C'est chose faite avec Les tribulations d'une gothique amoureuse et je dois dire que j'en suis ravie. L'auteure sait accrocher son lecteur dès les premières lignes, avant même que l'intrigue ne se mette en place. 
Ce qui m'a captivée dès le départ, c'est cette sensation que l'auteur prenait ce roman à contre-pied. Lily, l'héroïne et narratrice de ce récit, est un personnage hors-norme. Et je ne parle pas forcément de son look. Disons que plus les pages avançaient, et plus j'avais cette sensation de suivre l'histoire d'un personnage secondaire ou de ce qui aurait dû - selon la logique de la romance actuelle - être un personnage secondaire. Celle que l'on ne voit pas au premier coup d'œil et ce, malgré son look exubérant. Celle qui est bourrée d'imperfections et ne colle pas forcément, au premier abord, avec l'étiquette "héroïne". Celle qui n'est pas une héroïne, mais qui devient notre héroïne. 

Lily est un personnage haut en couleur, même si elle ne porte que du noir ;) - puisque c'est une gothique dans l'âme. 
Mais ce n'est pas parce que Lily est une gothique, qu'elle aime les corsets, les perles, les barrettes tête de mort, les films gores, le heavy métal ou encore manger des cupcakes en cachette, qu'elle n'est pas une jeune femme comme les autres. Elle aussi veut aimer et être aimée ! Sauf que , ça coince...
Pourtant, tout roule - plus ou moins - dans sa vie. À 27 ans, elle est maîtresse dans une école primaire et s'occupe d'enfants atteints de déficience mentale. Elle assume pleinement son look "sorcière". Qu'importe les remarques désobligeantes de sa directrice, alias le Troll. De toute façon, Lily n'est pas une petite nature, ni du genre à se laisser faire. Elle a une bouche et sait parfaitement s'en servir pour remettre les gens à leur place. 
En dehors de son travail, elle s'épanouit en tant que bassiste dans un groupe de musique. 
Par contre, sentimentalement parlant, c'est le calme plat, le néant. 
Sa meilleure amie a beau essayer de la caser... ça ne marche jamais. Et pour cause, Lily est amoureuse ! L'heureux chanceux (même s'il ne le sait pas) est Vince, le beau guitariste du groupe. Alors quand ce coureur de jupons invétéré, qui n'a que des relations kleenex, débarque un soir de répèt' en présentant la fille dont il est tombé fou amoureux, (une jeune femme douce et belle à croquer)... c'est comment dire ? Le coup de massue pour Lily...

Si l'histoire se laisse lire facilement de par la plume fluide et entraînante de l'auteure, c'est surtout son personnage magnétique qui nous rend accros. Comme je le disais plus haut, Lily est loin d'être parfaite. Elle peut être jalouse, mesquine, elle n'a pas toujours de "jolies pensées", et c'est ce que j'ai particulièrement aimé. Lily est parfaite dans ses imperfections, et on ne peut que l'aimer !

En bref ? Une histoire légere et agréable, menée par un personnage haut en couleur terriblement attachant.  Une très jolie découverte. 
 Ce livre est un service-presse de :