dimanche 29 novembre 2015

Phobos T2 de Victor Dixen

Collection R, 18 novembre 2015 - Grand Format 496 pages
(disponible en eBook)


Reprise de la chaïne Genesis dans 3 secondes... 2 secondes... 1 seconde...Ils croyaient maîtriser leur destin. Ils sont les douze pionniers du programme Genesis. Ils pensaient avoir tiré un trait sur leur vie d'avant pour devenir les héros de la plus fabuleuse des odyssées. En réalité, ils sont les victimes de la plus cruelle des machinations. Elle croyait maîtriser ses sentiments. Sur Mars, Léonor espérait trouver la gloire et, pourquoi pas, l'amour. Elle pensait pouvoir ouvrir son coeur sans danger. En réalité, elle a ouvert la boîte de Pandore du passé. Même si les souvenirs tournent au supplice, il est trop tard pour oublier. Le deuxième tome haletant du thriller spatial de Victor Dixen, double lauréat du Grand Prix de l'Imaginaire.


**Merci à Lauriane et à la collection R pour ce roman**


Youhouuuuuuu ! 
Voilà le cri de joie que nombreux d'entre nous ont eu en ayant dans les mains ce second opus - moi la première. J'en aurais sauté au plafond, tellement l'impatience de le lire me rongeait. 

Aaaaaaaaaaaaaaaaah !!
Voilà, le cri de... Choc ? Désespoir ? Colère ? Frustration ? (probablement un mélange des quatre), que nombre de ceux qui ont lu ce tome 2 ont dû avoir à en lisant la fin de ce récit. Je suis une nouvelle fois estomaquée par ce que j'ai lu. 

Pour ne pas spoiler les malheureux qui n'auraient pas encore lu cette sublime série, je ne parlerais pas de l'histoire, me contentant juste de mon ressenti. 
Ce dernier est est en réalité composé de beaucoup de cris d'exclamations et d'injures bien senties dont je vous épargnerais la liste afin de conserver vos chastes oreilles ;)... Mais je vais essayer de trouver les mots justes pour traduire ce maelström d'émotions qui m'a envahie tout au long de cette palpitante aventure. 

En fait, j'ai oscillé entre une excitation si difficile à contenir qu'elle m'a rendue fébrile, limite fiévreuse, m'obligeant à tourner les pages au plus vite, et une puissante appréhension, due à cette crainte dévorante que j'ai ressentie pour nos héros. Deux sentiments contradictoires, l'un me poussant à lire au plus vite et l'autre, au contraire, me freinant dans ma lecture, redoutant le pire à chaque page. 
Ça, ce sont pour les deux émotions prédominantes. Mais elles sont loin d'être les seules !!
Car comme je l'ai dit, c'est un véritable maelström d'émotions qui m'a submergée. 

Exaltation, palpitation, doute, espoir, joie, colère, horreur, choc, dégoût, déni, désespoir, amour... nous traversons, tour à tour, toutes ces phases. Et je peux vous dire que l'on ressort de cette lecture complètement hébétés !! Quelle révélation finale fracassante !! 

Dans ce second opus, nos prétendants se dévoilent plus, surtout quelques-uns, tels que Alexeï, Marcus, Mozart ou encore Kelly et Léonor qu'on apprend à mieux connaître (Je suis fan de Kelly et son langage fleuri lol). D'autres, comme Kenji, sont encore plus mystérieux qu'avant, et nombre de questions se posent sur eux. 
Certains personnages, que j'avais pris en affection dans le tome 1, m'ont déçue (mais je ne dirais pas lesquels :p). D'autres m'ont déroutée. D'autres encore intriguée. D'autres m'ont fait sourire, quand d'autres m'ont enragé.

Pour rappel, voici nos personnages féminin :


Et voici nos personnages masculins :


En bref ? Un tome.... EXPLOSIF... Hautement ADDICTIF... et intensément JOUISSIF !
Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente :

Ce livre est un service-presse de :