jeudi 3 décembre 2015

Le Joyau T1.5, la Maison de Pierre de Amy Ewing

Collection R, 30 juillet 2015 - Format eBook uniquement, 67 pages


Dans Le Joyau, vous avez suivi la vie de Violet sous le joug de la duchesse du Lac. Avec cette nouvelle exclusive d'Amy Ewing, vous allez entendre l'histoire de Raven Stirling, achetée comme Mère-Porteuse par la cruelle Comtesse de la Pierre.
Quand elle est acquise aux Enchères, Raven comprend d'emblée que les choses vont mal se passer. Et lorsqu'elle arrive au palais de la comtesse, elle découvre bientôt que celle-ci la considère davantage comme un cobaye pour ses expérimentations sadiques que comme Mère-Porteuse d'un éventuel enfant. Raven n'a plus alors qu'une idée en tête : s'échapper... et revoir Violet, sans jamais oublier qui elle est et que sa vie lui appartient.

"Je suis Raven Stirling. Personne ne peut me posséder."

Après avoir lu Le Joyau tome 1 & 2, je ne pouvais pas passer à côté de ce demi-tome. 
Raven est - avec Garnet - mon personnage favori de cette série. Et comme cette nouvelle lui est consacrée, forcément, je me devais de la lire. 

Cette nouvelle, qui est donc du point de vue de Raven, démarre au moment de la vente aux enchères. Nous découvrons l'horreur de son parcours de mère porteuse. Si celui de Violet était loin d'être rose, celui de Raven est mille fois pire
Vous voyez la couverture de ce roman ? Sombre, mystérieuse et glauque. Rien qu'en la regardant, l'on peut deviner le terrible destin de Raven, car elle est très représentative du contenu. 

J'ai eu mal au ventre pour notre pauvre Raven. Heureusement, elle est d'un courage incroyable. Je pensais qu'il n'y avait plus exécrable que la Duchesse comme personnage, sauf que la comtesse de la Pierre la bat à plate couture. C'est une sadique vicieuse, sans scrupules aucun. Elle s'entoure de personnels tout aussi vicieux et puants de méchanceté qu'elle. Seul Emile, le camériste, semble pourvu d'un cœur qui ne soit pas de pierre. 

Si j'ai adoré en apprendre plus sur la vie de Raven et son conditionnement, j'aurais tout de même souhaité que cette lecture soit plus longue et apporte plus de détails sur ce qui se passe à l'intérieur de la maison de Pierre. Ma curiosité est satisfaite en partie, oui, mais pas complètement. 

En bref ? Pour les accros de la série ou pour les fans de Raven, cet entre-tome est à lire d'urgence. 

Cliquez sur l'image pour accéder aux chroniques précédentes
Couverture de Le Joyau, Tome 2 : La Rose blanche