samedi 30 janvier 2016

Archer's Voice de Mia Sheridan

Hugo Roman, 04 février 2016 - Grand Format ... pages
Disponible en eBook

Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu'elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu'elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix. Archer's voice parle de la rencontre d'une femme dont la mémoire reste bloquée sur une nuit d'horreur et d'un homme pour qui l'amour est la clé de sa liberté. C'est l'histoire d'un homme silencieux qui vit avec une blessure terrible et de la femme qui va l'aider à retrouver sa voix. C'est une histoire de souffrance, de destin, et du pouvoir de l'amour. Un roman poignant et captivant. Un héros sensuel et émouvant. Une héroïne blessée.

**Merci aux Éditions Hugo Roman pour cette magnifique lecture**

Comme je pense que trop parler de cette histoire reviendrait à gâcher le plaisir de la découverte. Je vais juste vous dire le minimum, en occultant délibérément Archer (ce personnage doit se découvrir lors de la lecture). 

Dans Archer's Voice, nous avons deux personnages emblématiques : 
Bree Prescott et Archer Hale
Tous deux sont des êtres blessés, meurtris. L'auteur nous fait découvrir en début de roman la mythologie de Chiron le Centaure. Si au départ, je me suis demandée ce que cette légende venait faire dans l'histoire, j'ai très vite fait le rapprochement. Archer est le Centaure et Bree, Prométhée ! Chaque jour est un supplice de souffrance pour chacun, mais ensemble, ils peuvent lutter, combattre et apporter le confort que l'autre a besoin. 

Suite à une tragédie - qui lui a laissé des séquelles gravées à jamais - Bree Prescott décide de prendre le large et de quitter l'Ohia. Elle se pose dans une petite ville, Pelion, dans l'État du Maine. Elle y loue un petit chalet en bord de lac et trouve très vite un emploi de serveuse. 
Alors qu'elle fait ses courses, elle fait la "connaissance" d'un jeune homme mystérieux, étrange... Et malgré ses cheveux trop longs, sa barbe hirsute et le fait qu'il ne lui adresse même pas la parole, elle est irrémédiablement attirée par lui, comme aimantée. 
Ce jeune homme, c'est Archer Hale
Toute sa vie n'a été qu'une suite d'épreuves douloureuses. Son passé l'a formaté et en a fait ce qu'il est maintenant : un jeune homme peu sûr de lui, timide, réservé et asocial. 
Tout le monde le connaît dans cette petite ville, mais pourtant personne ne lui parle, personne n'a jamais pris la peine de s'intéresser vraiment à lui. Certains même le pensent débile
Pourtant, il n'est rien de tout ça, il est brillant, vif, intelligent et d'une gentillesse sans bornes. Et c'est Bree, cette étrangère, qui va prendre la peine de découvrir ce qui se cache dernière ce garçon aux allures de clochard...

D'entrée de jeu, j'ai été complètement charmée par le personnage de Bree. Je dirai même que je suis tombée amoureuse de Bree ! Bon de Archer aussi, je vous rassure, mais lui, c'est venu plus tard. 
Bree est bouleversante de générosité et bien qu'elle soit détruite elle aussi, elle pense toujours aux autres et prend le temps de sourire à la vie. J'ai adoré sa façon de prendre chaque jour qui passe à bras-le-corps et de ne jamais se laisser abattre. Et puis, elle est adorable tout simplement...Un sacré bout de femme !

Quant à Archer, mon amour pour lui est venu au fil des pages. Il a évolué au même rythme que l'héroïne, plus j'en apprenais sur lui et plus je l'aimais ! Difficile de trouver plus touchant comme héros, et encore moins de rester insensible à son histoire.
Mais à la différence de Bree,
c'est plus mon côté maternel qui s'est agité face à Archer que mon côté Cougar*-je-bave-partout (*Cougar, car je n'ai pas le même âge que Bree lol). 
La maman que je suis a été ébranlée par ce jeune garçon en détresse. Combien de fois j'ai eu envie de pouvoir "traverser" le roman afin de lui faire de gros câlins ! 
J'ai vraiment eu un gros coup de cœur pour ces deux personnages. Ils sont tellement choupinous tous les deux ! et nous font pousser, à de nombreuses reprises, de longs soupirs énamourés.

Puis, à côté de cela, nous avons l'histoire. Magnifique... sublime... mais très, très intense et stressante !
Bree et Archer, au vu de leur passé, ont déjà beaucoup choses à gérer et affronter, mais comme si cela ne suffisait pas, il y a un personnage, Travis Hale - le cousin d'Archer - qui met sans cesse son grain de sel. Je ne peux pas trop en parler, au risque de spoiler. Par contre, je peux vous montrer des captures d'écran de ma conversation avec Fatima durant cette lecture. Comme ces extraits sont assez explicites (doux euphémismes), vous comprendrez aisément ce que ce personnage m'inspire ! (Désolée pour les mots fleuris, c'est mon cœur qui parle lol)
10h49 :

 Une heure plus tard :

13h 20 : 


Donc voilà, je pense qu'il n'y a rien de plus à ajouter. Travis est un connard ! Il m'aura donné des sueurs froides jusqu'au bout ce petit con.
Surtout que Bree et Archer sont tellement choupinous (je l'ai déjà dit ? Bah, je le redis ☺) qu'il y a un énorme contraste avec la sournoiserie de Travis, ce qui évidemment le rend encore plus horripilant.

Comme j'ai déjà fait un tout roman, je dirai juste un dernier petit mot sur la fin de ce roman :
pfiouuuuuuuuu ! 
Je crois que je suis passée par toutes les couleurs durant les dernières pages du récit ! Du blanc, au vert en passant par le rouge. Que d'émotions ! Que d'émotions !

En bref ? J'ai adoré, adoré, adoré, adoré !



Et parce que deux avis valent mieux qu'un... 


***Merci à Marie et Hugo New Roman pour cette belle lecture*** 

 
Bree Prescott a quitté Cincinatti dans l'Ohio pour un road trip qui va la mener jusqu'à Pelion, une petite ville tranquille du Maine. Elle loue une petite maison, non loin d'un lac, espérant y trouver un peu de paix.
 Bree fuit une nuit d'horreur, survenue six mois plus tôt et qui a emporté son père, la laissant traumatisée et sans plus aucune famille.
En allant faire ses courses à la supérette de la petite ville, sa route va croiser celle d'un homme aux cheveux longs et hirsutes et à la longue barbe en bataille. Un vrai sauvageon. Mais malgré sa dégaine d'homme des bois, Bree se sent en confiance et attirée par lui, et ça, même si cet homme n'a échangé aucune parole avec elle.


Archer Hole vit à Pelion depuis toujours. Il y est né et ses ancêtres en sont les fondateurs. Alors qu'il n'avait que 7 ans, un épisode tragique va lui faire perdre ses deux parents et bien plus encore. Il sera confié à un oncle paranoïaque, qui va le faire vivre en ermite, reclus dans sa maison,  protégée comme une forteresse. Lorsque son oncle meurt d'un cancer, les rares sorties d'Archer sont juste pour aller à la supérette de Pelion pour se ravitailler.
C'est sur le parking de ce magasin qu'Archer va rencontrer Bree. Et dans son regard, il n'y voit ni peur, ni dégoût, ni rejet, bien au contraire.

Pour une fois, on a un héros qui n'est pas riche, qui n'est pas bad boy, non, juste un homme gentil et innocent devant la laideur de l'âme humaine (son cousin Travis)
Archer est un personnage atypique mais ô combien magnifique ! Je me suis sentie désarmée devant cet être, incroyablement beau, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur. Je n'ai pas fantasmé sur lui, car mon instinct maternel primait avant toute autre émotion. J'avais juste une énorme envie de le câliner et le consoler en lui disant tout mon amour.  Et c'est terrible comme sentiment. Archer est l'un des héros les plus forts  émotionnellement  que j'ai croisé depuis bien longtemps.
D'ailleurs, au départ, c'est ce que Bree a éprouvé : un instinct de protection, l'envie de le faire sortir de sa coquille et surtout, de lui redonner confiance en lui.
L'amour qu'Archer a pour Bree est tellement puissant, qu'il n'hésite pas à prendre des décisions douloureuses pour tous les deux. Il ne veut pas dépendre d'elle pour vivre et il ne veut surtout pas qu'elle le materne.

D'homme/enfant timide, reclus et maladroit il devient un homme sûr de lui et protecteur envers la femme qu'il aime.

Archer's Voice est une belle histoire d' amour, même si certaines situations sont très fleur bleue et peuvent sembler cousues de fil blanc. Mais ce n'est pas grave, j'ai dévoré ce livre en quelques heures sans pouvoir le lâcher et mon cœur de midinette (si si) a été comblé.






Ce livre est un service-presse de :