dimanche 3 janvier 2016

La chronique des Anciens - Sans fard & le mal absolu de Thea Harrison

J'ai Lu Crépuscule, 02 décembre 2015 - Poche 256 pages
(disponible en eBook) 
En vente sur le site J'ai Lu pour Elle
J'Ai Lu Pour Elle


Avec effroi, Alice découvre le corps sans vie de son amie, atrocement mutilé. En trois jours, trois de ses proches ont trouvé la mort... Entendant des pas, elle court se cacher, puis aperçoit un Wyr qui furète près du cadavre. Aucun doute possible : voilà le criminel, et Alicia est sa prochaine victime…

En plein désert du Nevada, Claudia aperçoit un chien blessé sur le bas-côté. Avec de telles blessures, la bête aurait dû succomber depuis bien longtemps, pourtant, elle recèle d’une force incroyable. Peut-être s’agit-il en vérité d’un Wyr que le destin aurait placé sur son chemin…

**Merci à Laury et aux Editions J'ai lu pour ce roman**

Sans Fard : 
Alice Clark, une jeune Wyr caméléon, timide et discrète, découvre le cadavre de son amie Haley, ses viscères posés sur son lit, dans une figure macabre ! Alors qu'elle s'apprête à appeler la police, ou s'enfuir... ou les deux... Le meurtrier revient sur la scène du crime ! C'est un monstre, à la carrure aussi géante qu'impressionnante et il va la tuer, sûrement, probablement... 
Et pire encore, ce tueur sanguinaire est son compagnon de vie, elle le ressent jusque dans ses tripes...

Gideon Riehl est un Wyr loup qui travaille pour la Division des Crimes avec Violences. Il enquête sur une série de meurtres dont la méthodologie est en tout point identique au massacre perpétué, 7 ans plus tôt, dans la communauté des Wyr Caméléon. Sur les lieux du dernier crime, celui d'une jeune femme prénommée Haley, il sent une présence féminine qui l'épie depuis sa cachette. Ne sachant qui elle est, il décide de la poursuivre...

Une histoire qui pourrait être sympa si elle n'était pas si courte !! En à peine 24h, nos héros tombent amoureux et l'enquête est réglée ! Du coup, cela donne une impression désagréable de bâcler
Certes, c'est toujours un plaisir de retrouver l'univers de "La chronique des Anciens", mais je ne garderai pas un souvenir impérissable de cette nouvelle. 

Le mal absolu : 
Claudia Hunter est une ancienne des Forces Spéciales, autant dire qu'elle a un caractère bien trempé et qu'il lui en faut  beaucoup pour l'impressionner ou pour qu'elle perde son sang-froid. 
Pourtant, lorsqu'elle trouve, dans le désert du Neveda, un chien agonisant sur la route, Claudia est ébranlée. Cet immense molosse a été torturé de la pire des façons. Son instinct lui dit que cet animal est bien plus que ce qu'il semble être. Elle décide donc de le sauver...

J'ai préféré cette nouvelle à la première. Elle m'a semblé plus aboutie, bien qu'encore une fois précipitée. Je l'ai trouvé plus touchante et Beauté alias Luis ne m'a pas laissée indifférente non plus. 

***
En bref ? Un roman de deux nouvelles qui nous replongent dans l'univers toujours aussi sympathique de La Chronique des Anciens. Le format nouvelle est frustrant et ne convient pas vraiment pour ce genre d'histoire (où se mêle action, romance, sexe...), car cela donne un sentiment de bâcler. 

Cliquez sur l'image pour accéder aux chroniques précédentes :

Ce livre est un service-presse de : 
J'Ai Lu Pour Elle