mercredi 3 février 2016

Femme de vikings de Carl Royer

La Musardine, 14 janvier 2016 - Grand Format 247 pages
Disponible en eBook


Seconde moitié du IXe siècle, quelque part dans le comté de York. Terrifiés, bourgeois et paysans se terrent dans leurs villages partout dans la campagne, débarqués sur le littoral comme chaque printemps, les Danois rôdent, pillent et violent. Emportée par la tourmente, Nora, jeune Saxonne encore vierge, découvre le sexe et ses plaisirs face à l'ennemi juré. Les Vikings sont brutaux, insensibles, sans pitié. Pourtant, ils éveillent en elle des fantasmes dont elle n'avait pas soupçonné l'existence. Jusqu'où une paysanne retournée par le désir peut-elle aller pour assouvir ses pulsions ' Loyauté, honneur, raison... Ces mots ont-ils encore du sens face à l'appel du sexe '

**Merci  aux Éditions La Musardine pour ce roman**

Quand j'ai demandé ce roman à La Musardine, je venais de finir ma première lecture de romance viking et j'avais adoré ! Je me faisais donc une joie de réitérer l'expérience, surtout avec un roman plus épicé. 

Malheureusement, autant le dire tout de suite, je n'ai pas accroché - du tout ! 
Et ce, pour plusieurs raisons : 
La première est le manque de romance  ou, devrais-je dire, l'absence totale de romance ! 
Arf, je ne suis pas fleur bleue, mais un chouia de romantisme, c'est pour moi un minimum. Ici, notre héroïne, Nora, jeune paysanne saxonne de vingt ans, bien qu'elle soit vierge au départ, a les hormones en ébullition. Elle profite qu'un viking barbare et viril se soit fait prisonnier dans son village pour se donner à lui pendant la nuit. 
Riche et heureuse de cette nouvelle expérience, Nora ne va pas s'arrêter là. En se souillant avec l'ennemi, elle se rend compte qu'elle aime ça ! Le sexe sale, brutal, bestial... Être prise, dominée et partagée. 
Cette nuit passée avec le viking lui a ouvert les yeux sur ce qu'elle voulait être :  une catin à viking (du moins c'est comme ça que je l'ai perçu).  Ainsi, afin d'assouvir ses fantasmes, elle quitte son village et se rend sur les terres vikings...

On se rend très vite compte que la romance n'a pas sa place ici. Dans ce livre, il est simplement question de sexe brut, cru et des plaisirs de la chair.
Après, le langage m'a aussi gênée. 
Nous sommes en l'an 866, mais le langage de nos héros (que ce soit Nora ou Denisc) qui est certes paysan, est moderne et actuel. Je ne pense pas qu'à cette époque les mots tels que "film" "routier" "baiser" "levrette" "sperme" etc... existaient. 
Il n'y a aucune concordance entre le vocabulaire utilisé et l'époque où se déroule le récit. Du coup, je n'ai pas du tout ressenti l'effet historique de cette histoire. Ok, il y a la bataille entre Saxons et Vikings, mais cela fait plus penser à un mauvais film X (en même temps, y'en a-t-il des bons ? lol).

J'aimerais pouvoir dire une chose de positive sur ce roman, mais rien ne m'a plu. Je suis certaine qu'il a son public, simplement je n'en fais pas partie.