jeudi 11 février 2016

Magisterium T1, L'épreuve de fer de Holly Black & Cassandra Clare

Pocket Jeunesse, 16 avril 2015 - Grand Format 377 pages
Disponible en eBook


Dans une grotte, un nouveau-né abandonné. Gravée dans la glace, une inscription de la main de sa mère : " TUEZ CET ENFANT " Douze ans plus tard... Callum Hunt est devenu un garçon comme les autres. Ou presque. Car il a tout fait pour ignorer la magie qu'il portait en lui. Mais à présent Cal est rattrapé par un don qu'il n'arrive pas à maîtriser, et il doit intégrer le Magisterium. Un endroit fabuleux et terrifiant, où il va découvrir les secrets obscurs de son passé. L'Épreuve de Fer commence à peine. Le plus grand défi reste à venir...

**Merci à Marie et aux Éditions PKJ pour cette lecture**

Depuis sa sortie, soit des mois maintenant, je meurs d'envie de lire ce roman. Après avoir adoré The Mortal Instrument de Cassandra Clare, j'étais impatiente de retrouver sa plume. 
Surtout que le thème abordé - qui n'est pas sans rappeler notre Harry Potter - avec la magie et l'école du Magisterium, me plaisait vraiment bien. 

Dès le prologue, l'intrigue m'a alpaguée. J'ai de suite été saisie et séduite par la trame. 

Nous suivons l'histoire de Callum Hunt, un enfant de 12 ans ayant échappé de peu à la mort lors d'une attaque faite par l'Ennemi, alors qu'il n'était encore qu'un simple nourrisson. Cette attaque ne l'a pas laissé indemne puisqu'il y a perdu l'usage d'une de ses jambes (ou du moins, cette dernière est très abîmée), ainsi que sa mère qui, avant de mourir, a tout de même pris la peine de laisser un message troublant : "Tuez cet enfant". 

Élevé par son père loin de toutes magies, que ce dernier exècre et rend responsable de tous leurs maux, Callum doit tout de même se présenter aux épreuves de fer du Magisterium. Il a douze ans et ne peut y échapper. 
Seulement, son but, à la différence des autres élèves, est d'échouer à toutes les épreuves pour être recalé et ainsi pouvoir retourner vivre chez son père. 
Callum va échouer au-delà de ses espérances ! Et ce, sans se forcer !! 
Malheureusement, au lieu d'être recalé comme prévu, le mage Rufus va en décider autrement...

La trame de cette histoire est chouette, l'intrigue nous tient captive (enfin, au départ) et est très bien menée. 
Pourtant, j'ai trouvé ce récit long, long, long et pas franchement palpitant. 
C'est assez incroyable d'aimer une histoire, ses personnages, la plume et le style de l'auteur, et de finir quand même par s'ennuyer ! 
Si au début du roman, j'ai complètement été sous le charme et prise dans le récit, j'ai aussi très vite décroché. Et, malheureusement, une fois décroché, je n'ai pas réussi à replonger dans le récit. 
Pour moi, toute cette histoire manque de rythme et d'action, et les quelques rebondissements n'ont pas suffit pour pallier ce sentiment d'ennui. Dommage ! 

Du coup, je ne sais pas si je lirais la suite. Je ne fais pas une croix totale dessus, car je me rends bien compte que cet opus, en tant que premier tome, plante surtout le décor et que l'action peut venir par la suite. Je m'accorderai donc un temps de réflexion avant de me lancer... ou pas ;)
Ce livre est un service-presse de :