lundi 15 février 2016

Wild Seasons T4, Wicked Sexy Liar de Christina Lauren

Hugo Roman, 11 février 2016 - Grand Format 354 pages
Disponible en eBook

Entre séduction et mensonges comment se fier aux apparences ? Sortir avec l'ami de son ex, c'est censé être démodé et la chose à ne pas faire. Mais parfois, ce qu'on aurait vraiment, vraiment tort de faire et qu'en toute logique on devrait à tout prix éviter, peut se révéler être – exactement – la chose à faire et on aurait tort de s'en priver !
**Merci à Marie et aux Éditions Hugo Roman pour cette lecture**

Avant toute chose :
Luke ? Je t'aimeeeeeeuh
J'ai complètement fondu, succombé, au charme dévastateur de notre héros Luke. 
Ma chronique pourrait même s'arrêter là, car (de mon avis) c'est le plus important !! Mais je vais quand même vous parler  un peu de l'histoire ;)

Dans ce tome, nous suivons, par une narration à deux voix et en alternance à chaque chapitre, Landon, l'amie et colocataire de Lola et Luke, l'ex-petit ami de Mia. 

Depuis sa séparation douloureuse avec son ex, Landon se méfie des hommes. En tant que barmaid au Fred's, elle a pu constater qu'aucun mec n'est digne de confiance - à part les copains de ses amies, Ansel, Fynn et Oliver, mais bon, eux, sont maqués alors ils ne comptent pas. 
À un homme, elle préfère un sex-toy... au moins, il lui sera fidèle ! 
Voilà comment, depuis plus d'un an, Landon fuit toute relation, sexe y compris. 

Mais quand Luke jette son dévolu sur la belle Landon, toutes les bonnes résolutions de cette dernière partent en fumée. Comment résister à un tel sex-appeal ? Ce dragueur invétéré, si sûr de lui, est un véritable appel au sexe
Landon est en manque... Landon craque le temps d'une soirée.
Qu'importe, cela n'est juste qu'un coup d'un soir. D'ailleurs Luke l'appelle toute la soirée par le mauvais prénom (Logan au lieu de Landon lol) et elle ne prend même pas la peine de le corriger. 

Seulement, aussi incompréhensible soit-il pour nos deux parties, aucun des deux n'arrive à s'enlever l'autre de la tête. 
Pour Luke, c'est une première depuis Mia ! Lui qui se jette sur les filles, depuis sa séparation d'avec Mia, comme un affamé sur un morceau de viande, n'a jamais eu aucun intérêt avec ses relations, autre que celui du sexe et des coups d'un soir. Mais avec Landon, c'est différent. Cette fille qui n'hésite pas à le remettre à sa place et le fait rire, l'intrigue énormément et Luke se voit à en vouloir plus !
Malheureusement le cœur de Landon est protégé par une énorme carapace et son comportement de Don-Juan ou même le simple fait d'être l'ex de Mia, ne jouent pas du tout en sa faveur...

Ce quatrième volet est, de loin, mon tome préféré. Mieux encore que celui de Fynn notre beau pêcheur canadien et d'Harlow (tome que j'avais pourtant adoré). 
La raison principale pour laquelle j'ai été totalement séduite est (si vous ne l'avez pas encore compris) : Luke
Il est à la fois séducteur et très sûr de lui, mais a aussi ce petit côté maladroit et timide quand il est question de sentiments... et c'est vraiment trop, trop, trop, mignon !!
Mais  il n'y a pas que lui  ! 
Landon est un personnage tout aussi fabuleux, même si je fantasme beaucoup moins sur elle lol. 
De plus, ce récit est bourré d'humour, avec des dialogues drôles et cocasses qui nous font passer un excellent moment !
Extrait : (point de vue de Landon - première fois qu'elle contacte Luke)
"Quelle est la différence entre une moto et une femme ?
J'appuie sur "envoyer" avant de jeter mon téléphone sur le canapé, à côté de moi, comme s'il allait me brûler les doigts. j'ai perdu la tête. Pour de bon.
Moins d'une minute s'écoule avant qu'il ne réponde. 
Est-ce ma barmaid préférée ? 
Je lève les yeux au ciel. 
Tu es censé dire "Je ne sais pas Logan." Tu n'es pas très fort à ce jeu-là. 
Désolé, tu as enregistré mon contact dans ton téléphone, j'ai du mal à m'en remettre. 
Je ne sais pas Logan. 
Cette blague nulle me fait éclater de rire. 
La moto c'est une Suzuki et la femme, c'est une suce-quiqui.
Pause. 
Waouh, c'était vraiment nul. J'ai presque envie d'effacer ton numéro maintenant."
C'est vrai que c'est nul, mais je craque  aussi :p

J'ai adoré la relation entre Landon et Luke qui non seulement est épique et donne le sourire, mais est aussi immensément belle et  nous met vite la larmichette au coin des yeux. 

En bref ? Luke... Veux-tu m'épouser ?
PS : Pour les fans de Not-Joe, ce garçon reste tout aussi mystérieux dans ce tome, si ce n'est plus ! Mais - progrès !! - nous connaissons maintenant son vrai prénom ! 
Reste plus qu'à espérer et croiser les doigts pour que Hugo Roman édite la nouvelle le concernant :))


Et parce que deux avis valent mieux qu'un...


***Merci à Marie et Hugo Roman pour cette lecture***

Je ne vais pas être très originale après cette chronique enflammée de Solenn, car sur ce titre et comme bien souvent, nos avis sont quasi identiques. Des quatre titres de Wild Seasons, celui-ci est largement mon préféré aussi. Juste derrière vient celui de Fynn et Harlow, puis Oliver et Lola, pour finir par Ansel et Mia. Mais j'attends toujours impatiemment un petit bonus sur Not-Joe.
Alors pourquoi ai-je tant apprécié Luke et LONDON ?

**Petit aparté à l'intention de Solenn : Oui Solenn, il n'y a pas que Luke qui ne retient pas les prénoms, toi aussi tu as passé ta chronique à appeler London, LANDON !! Elle t'a perturbée aussi ?
Besoin de vitamines ? Et pire !! Personne pour te rectifier mdrrr *** 
*Solenn* Landon, London, Logan... C'est pareil tout ça !! L'important, c'est Luke :p et pis, je te proute Fotima ! 

Si j'ai apprécié autant London, c'est tout d'abord que dans cette histoire, Luke fait figure de l'arroseur arrosé. Lui qui couche à tir-larigot, sans sentiments, oubliant le nom des filles qui défilent sous (ou sur) lui, est pris à son propre piège par London, qui va le traiter comme il traite ses conquêtes d'un soir. Se voir reléguer à juste un plan cul par une fille est inédit pour Luke. 
Et c'est vraiment excellent comment Christina Lauren nous transcrit son ressenti. Cela sonne tellement juste que c'est un pied d'enfer que j'ai pris. Christina Lauren excelle dans ce genre mais sait se renouveler à chaque fois pour nous surprendre. 
Wild Seasons est une très jolie série, dont les héros sont plus jeunes que les Beautiful, mais tout aussi émouvants, drôles et passionnants à suivre. 
Une page se referme, mais j'espère que, très vite, une autre va s'ouvrir le plus vite possible.

Mon avis est bref mais pourquoi en faire des tonnes ? J'ai adoré tout simplement ! 



Cliquez sur l'image pour accéder aux chroniques précédentes

Ce livre est un service-presse de :
https://www.facebook.com/HugoNewRomance/?fref=ts