dimanche 13 mars 2016

Games of love T2, Le désir de Rachel Van Dyken

City Éditions, 28 octobre 2015 - Grand Format 364 pages
Disponible en eBook

Charlotte est une jeune journaliste de télévision talentueuse. Lors d'un mariage, elle retrouve Jake, un beau garçon, riche et détestable qu'elle a connu quelques années auparavant. Elle avait alors passé une nuit avec lui, la plus belle de sa vie... et le pire lendemain matin. Revoir Jake est perturbant, mais Charlotte pense pouvoir y survivre. Jusqu'au moment où il cesse d'agir comme un idiot et se transforme en parfait gentleman. Charlotte n'a pas oublié la blessure infligée à l'époque et elle n'a aucune envie de retomber dans ses griffes. Mais a-t-elle réellement le choix ? Surtout si Jake est décidé à la séduire à tout prix...

**Merci à Sébastien et à City Éditions pour ce roman**

Il me tardait vraiment de découvrir ce que nous réservait le tome 2 de Jake et Charlotte. 
Jake ne m'ayant pas laissé un souvenir des plus glorieux. J'ai prié pour que cette tête à claques doublé d'un abruti fini, en bave, et je peux dire que mes vœux ont été exhaussés. 
Aie, pauvre Jake ! Le retour de karma fait mal, très mal. Et Jack est malmené tout le récit pour notre plus grand plaisir

Nous avions déjà eu l'occasion de découvrir la personnalité de Jake dans le tome 1, puisqu'il y tenait également un rôle principal. Il nous a montré toute l'étendue de sa connerie (et elle est énorme) et il était temps de lui remettre les idées en place. 
Et qui de mieux placé pour faire cela ? La terrible, redoutable et diabolique grand-mère Nadine, bien sûr ! On avait déjà eu un bel aperçu de son caractère bien trempé et de son machiavélisme, mais ici elle nous montre qu'elle n'a aucune limite ! 

Charlotte (la meilleure amie de Kacey) et Jake ont déjà un lourd passif entre eux. 
Comme à son habitude, Jake a déconné et lui a, sans le savoir, brisé le cœur. Une nuit torride et un petit mot sur l'oreiller le lendemain matin avec un simple merci, rien de mieux pour vous mettre une fille à dos ! 
Mais Jake est comme cela, égoïste et sans attaches. Du moins en surface, car la réalité est bien plus complexe (mais chut !). 
Bref, Jake et Charlotte vont se retrouver confrontés de nouveau l'un à l'autre, alors qu'ils ne se sont pas revus (ni parlés !) depuis cette fameuse nuit. 
Sous la supervision de grand-mère Nadine, ils vont devoir se côtoyer bien plus qu'ils ne le voudraient pour effectuer des tâches qui soi-disant leur incombent en tant que témoins des mariés. 
Voilà comment tous deux vont se retrouver de simple marionnettes dans le nouveau plan de grand-mère Nadine, qui se voit jouer les entremetteuses d'une façon très, très particulière. 

Comme pour le premier volet, c'est très drôle.
Complètement loufoque même, avec quelques fois des scènes un peu trop exagérées, limite grotesques, ce qui a pour effet parfois à décrédibiliser le récit, mais même si j'en fais la remarque, car j'en suis consciente, cela ne m'a absolument pas dérangée. 
C'est frais, léger, sans prise de tête et super agréable à lire, avec en prime une très jolie romance et des personnages haut en couleurs... Je n'en demande pas plus ! 

Extrait : (Jack et Charlotte faisant la connaissance de Mme Madame)
"Il fit un bond en arrière et se cogna contre quelque chose de dur. Il se retourna alors pour retenir ce qu'il avait heurté.
une statue de nu.
D'un type.
Par où était-il censé le tenir ? Il tendit les mains pour attraper la taille de la statue puisqu'elle avait, comme par hasard, été posée sur la table de manière à ce que ses yeux soient au même niveau que sa nudité. Charlotte le heurta à son tour, luttant manifestement elle aussi avec un bouquet de ballon en forme de... membre masculin. 
- Bon sang ! Lança-t-elle en attrapant la main de Jack. Il faut qu'on file. 
- On dirait l'enfer, en pire. 
Jake accepta de lui prendre le bras. 
- Bienvenue, bienvenue ! dit soudain une voix dans les hauts-parleurs. 
-Merde, nous sommes officiellement dans Hunger-Games. 
- Jake attrapa Charlotte et la place derrière lui. 
- Laissez-moi mourir en premier. S'il vous plaît, mon Dieu, laissez-moi mourir en premier. 
- Je vous attendais ! annonça la voix féminine. 
- Bizarrement, cela ne me met pas plus à l'aise, murmura Charlotte derrière Jack."

J'ai aimé ce tome tout autant que le précédent. La seule petite chose que je pourrais regretter serait le manque de sexe. Avec un récit tel que celui-ci, ce serait la cerise sur le gâteau ! 
Heureusement grand mère Nadine comble ce vide par des sorties hilarantes... Je n'ai peut-être pas mouillé ma culotte, mais mes zygomatiques, eux, sont ravis ! 

En bref ? Une chick-lit totalement réussie. Drôle, burlesque et déjantée comme j'aime. 

Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente

Ce livre est un service-presse de :
Résultat de recherche d'images pour "city editions logo"