jeudi 31 mars 2016

Neon Dreams T1, Leaving Amarillo de Caisey Quinn

Éditions Harlequin &H, Broché 448 pages, 27 avril 2016
Disponible en eBook

Certaines promesses sont faites pour être brisées. Aussi loin que je m’en souvienne, je n’ai toujours vécu que pour deux choses : la musique et Gavin Garrison. La musique est l’exutoire de mes peines, Gavin, le reflet de mon âme. Aujourd’hui, je vais devoir choisir : le festival pour lequel a été sélectionné notre groupe, Leaving Amarillo, peut lancer notre carrière, c’est notre chance de vivre notre rêve. Mais je ne sais pas si je suis capable de passer une semaine entière avec Gavin, de dormir chaque nuit dans la même chambre d’hôtel que lui, sans tout détruire. Parce que Gavin n’est pas seulement le batteur de notre groupe, il est aussi le meilleur ami de mon frère, celui qui a promis de ne jamais poser la main sur moi. Il est le seul homme que je ne peux avoir et le seul que je veux.


***Merci à Harlequin France pour cette lecture***


Il y a bien longtemps que je n'avais pas eu une lecture orgasmique comme celle-ci ! Le genre qui ne nous fait dormir que quelques heures dans la nuit, car là, pour le coup, c'est : "Allez, encore un chapitre" et à la fin du chapitre, c'est un autre puis, encore un autre et il est 5 heures du matin lorsqu'on se rend compte qu'il faut bien prendre un peu de repos avant que le réveil ne sonne.

Dixie, 9 ans, et son frère Dallas, 11 ans, assistent aux funérailles de leurs parents, décédés dans un accident de voiture. Désormais orphelins, ils vont vivre avec leurs grand-parents maternels à Amarillo, dans le Texas. Ce jour-là, ils font la connaissance de Gavin, 10 ans, à la recherche de nourriture (il pensait que c'était une fête dans la maison). C'est un petit garçon solitaire, livré à lui-même et, ils le sauront bien plus tard, le fils d'une droguée qui fait passer sa came avant le bien-être de son fils. 
Dès ce premier instant, ce premier échange de regards, Dixie sait qu'elle aimera Gavin. Mais Dallas met une condition à leur nouvelle amitié : NE.JAMAIS.TOUCHER.SA.SŒUR

Dix ans plus tard, le trio est devenu un groupe de musique, les Leaving Amarillo. Gavin à la batterie, Dallas à la guitare et Dixie avec Oz, son vieux feddle (un genre de violon). Ils interprètent des compositions originales et des reprises de tubes remixés à leur façon. Ils écument tout le Texas et jouent dans des bars, des petites salles plus que souvent, gratuitement. Et enfin, un jour, ils ont une opportunité de se faire remarquer en participant au MusicFest d'Austin. C'est la chance qu'ils attendaient pour se faire connaître.
Mais la promiscuité d'une chambre d'hôtel pendant leur séjour, va mettre à mal la promesse de Gavin faite à Dallas. Surtout que Dixie à décidé de tout faire pour qu'il brise cette fameuse promesse. Elle aime Gavin depuis toujours et le veut ! Ne serait-ce qu'une seule nuit. 
Leur trio va-t-il résister ? Et leur amitié ? Une unique nuit va-t-elle tout changer à jamais ? 

Une histoire toute simple, une intrigue déjà vue mais tellement bien écrite qu'elle nous scotche à notre livre ! Dixie est un personnage vraiment attachant, tiraillée entre son amour pour son frère et pour Gavin. Tout le livre est narré de son point de vue laissant bien des choses en suspens. Des interrogations sur le passé de Gavin, sa relation avec sa mère droguée, ce qu'il lui est arrivé pendant la période où Dixie est partie étudier la musique. Pareil pour Dallas, que s'est-il passé avec sa petite amie ? Pourquoi recherche-t-il tant le succès ?

Tant de questions et si peu de réponses, alors il est évident que ce manque nous pousse à lire page après page pour enfin refermer le livre, soulagés. Que nenni ! La fin nous laisse encore plus dans un état de manque. J'ai hurlé de désespoir. Il me faut la suite. C'est vital. 

En conclusion, une lecture orgasmique et puis c'est tout !! Ah non, j'ai oublié de vous dire que c'était aussi très très sexy. Gavin est chaud bouillant  😜.




Parce que deux avis valent mieux qu'un...

Je ne vais pas revenir sur l'histoire, Fatima nous l'a très bien résumée. Par contre, je vais être un poil moins enthousiaste qu'elle. Eh oui, ce roman n'est pas un coup de cœur pour ma part, bien que je dois reconnaître qu'il a un potentiel énorme et que j'ai passé un fabuleux moment en compagnie de nos héros.

Mais Leaving Amarillo est un de ces livres diesel. La première moitié du roman est du genre pépère : on s'installe confortablement sur son fauteuil, charentaises aux pieds, et plaid sur les genoux et on se laisse emporter par cette romance distrayante certes, mais pas hautement addictive non plus. C'est calme, tranquille, mignon.

Puis vient se loger sournoisement, sans que l'on s'y attende, un trente six tonnes au fond de notre gorge. Il ne vient pas abruptement, oh non ! Il s'installe doucement, au fil des pages et, avant même que l'on puisse s'en rendre compte, il nous est impossible de déglutir et les larmes ne demandent qu'à déborder ! Rhaa !

Autant j'ai vécu la première partie gentiment, autant la deuxième moitié du récit m'a pris aux tripes !! Pourtant, il n'y a pas d'événements majeurs qui expliquent tout ceci, non, c'est plutôt une accumulation de plusieurs petites choses qui, misent bout à bout, nous saisit :)) Et ça, c'est top ! Top ! Top !

En bref ? Une romance qui démarre doucement puis qui, au fil des pages, nous entraîne dans un tourbillon d'émotions ! Vivement la suite :)
Ce livre est un service presse
https://www.facebook.com/LesEditionsHarlequin/?fref=ts