vendredi 15 avril 2016

Cet autre monde T1, Souffrances de Lil Evans

Éditions La plume et le parchemin, 27 avril 2016 - Grand format 327 pages
Disponible en eBook

Se réveiller avec la migraine, ça passe.
Se réveiller avec la migraine et un homme de deux mètres de haut à moitié nu dans votre salon, c’est déjà plus impressionnant ! Ainsi commence ma nouvelle vie.
Moi, Eyreen, je viens d’apprendre que je suis une créature surnaturelle dotée de super pouvoirs. Je vais devoir consacrer le reste de mon existence au boulot de passeuse et me battre contre d’autres créatures qui me considèrent comme dangereuse.
Quel enfer !

**Merci à Lil Evans et aux Éditions La plume et le parchemin pour cette lecture**


Alors qu'Eyreen se réveille chez elle, groggy et avec un fulgurant mal de tête (autant dire, la journée commence mal), elle fait la rencontre - dans son salon ! - d'un Mâle, immense, majestueux, sublime (il faut le dire), à moitié nu (miam !)... mais avec deux énormes épées accrochées dans le dos et... euh... une paire d'ailes également (là, ça craint !). 
Eskil (c'est son petit nom) lui explique sans délicatesse aucune (la délicatesse, ce n'est pas son truc !) qu'elle est morte (rien que ça !) et qu'elle vient de renaître (youhou !) en tant que créature (hein ?). 
Car oui, il existe sur terre d'autres espèces, bien qu'elles soient invisibles aux yeux de simples humains. Ces créatures sont répertoriées en deux catégories : les Démons et les Autres (tels que les anges etc..). 
Manque de bol pour Eyreen, ce ronchon d'Eskil a été mandaté pour être son ange gardien. Et un pépin ne venant jamais seul : en plus d'être morte (d'une mort violente !), de faire partie maintenant d'un monde insoupçonné, Eyreen est aussi différente ! 
Déjà c'est une passeuse (elle aide les gens à mourir en paix), et les passeurs sont très rares. Mais il y a bien plus : Eyreen ne se classe ni dans les Démon ni dans les Autres, elle ne rentre dans aucune catégorie... elle est... autre chose ! Et ça, ça ne plaît pas à tout le monde...

Dès la première page, nous sommes plongés dans l'univers créé par Lil Evans. Sans qu'il y ait de l'action à gogo, il n'y a pour autant aucun temps mort. Entre les joutes verbales de nos héros et le sarcasme de l'héroïne, on ne s'ennuie pas une seconde. 
Malgré tout, au départ, j'étais un poil sceptique (je suis en mode chieuse en ce moment)... Tout va très vite et notre héroïne Eyreen bascule dans un "nouveau monde" peuplé de Démons et Autres à une vitesse record. Du coup, j'ai trouvé ça trop facile. 
Puis, au fur et à mesure de ma lecture, mon cœur s'est mis à tambouriner, ma gorge s'assécher et ma poitrine se serrer... bref, je suis tombée amoureuse !
La cause de mon émoi ? Abbàn. Un démon taquin, coquin et complètement irrésistible. À chaque page tournée, je frémissais un peu plus d'impatience de le retrouver et comme il est très présent, on peut dire que j'ai été comblée. 
Après, il n'y a pas que lui évidemment (mais Abbàn est mien !). Eyreen est une héroïne très attachante qui manie le sarcasme à la perfection et nous délecte de ses répliques. Eskil, lui, n'est pas montré sous son meilleur jour et pourtant je suis sûre que cet ange grincheux et limite méchant, cache un potentiel énorme. 
Quant à Abbàn, je pense que là encore, il ne faut pas se fier aux apparences. Alors, peut-être que je me trompe, mais j'ai l'impression qu'il cache un secret (genre énorme) qui risque de mettre en péril son amitié avec Eyreen. Maintenant, j'ai hâte de connaître la suite pour savoir si mon intuition est bonne (généralement, je suis à côté de la plaque, mais sait-on jamais :p )

En bref ? Pour un premier tome, je trouve que ce roman envoie de la bûchette. De l'humour, de l'action, des révélations... et un Abbàn que j'aime d'amoûuuur.