dimanche 17 avril 2016

Désirs intenses [Tome 1] de Sadie Matthews

City Éditions, 09 mars 2016 - Grand Format 384 pages
Disponible en eBook

Une fille riche, capricieuse, qui profite d’une existence trop facile : c’est ainsi que tout le monde voit Freya Hammond, l’héritière d’une puissante famille d’industriels. Et Miles, son nouveau garde du corps, n’obéit à ses ordres qu’avec un mépris à peine dissimulé. Un jour, alors qu’ils sont sur une petite route de montagne, Miles perd le contrôle du véhicule qui tombe dans un ravin. En pleine tempête de neige, la jeune femme et son beau garde du corps trouvent refuge dans une ancienne bergerie. Les secours arriveront peut-être rapidement ou pas. En attendant, la tension entre Freya et Miles est à son comble, alors que la jeune femme tente de garder le contrôle sur un homme qui refuse désormais de lui obéir.

**Merci à Sébastien et à City Éditions pour ce roman**

J'ai un avis très très mitigé sur ce roman. Sans dire que j'ai détesté, je ne peux pas dire non plus avoir aimé. Trop de choses m'ont irritée, et pourtant cela démarrait bien...

Freya Hammond, âgée de 23 ans, est une (garce) fille gâtée pourrie. Issue d'une puissante et richissime famille, elle a toujours eu ce qu'elle voulait... avant même qu'elle le demande même ! Elle a l'habitude qu'on assouvisse tous ses caprices et qu'on lui obéisse au doigt et à l'œil. Pour elle, c'est normal, puisqu'elle a toujours été élevée comme ça. 
Ce jour-là, Freya a décidé de partir pour L.A, elle a besoin de prendre l'air. Malgré les conditions climatiques désastreuses - une violente tempête de neige est prévue - Freya ordonne (comme elle sait si bien le faire) à son nouveau garde du corps, Miles Murray, de l'emmener au plus vite à l'aéroport. 
Si lui, obéi, la météo, allez savoir pourquoi, est insensible aux caprices de Mlle et la tempête se déchaîne. Pris dans le blizzard, sur les routes escarpées de montagnes, Miles ne tarde pas à perdre le contrôle de la voiture. Ils échappent au pire de justesse grâce à la réactivité de Miles. Ancien militaire, il maîtrise les situations de crises et les conditions difficiles. 
Freya et Miles trouvent refuge dans un petit chalet sans fioritures, mais où le nécessaire de vie est présent (à boire, à manger, de quoi se réchauffer). Comme à son  habitude, Freya fait la garce, rien ne lui plaît et elle se plaint encore et toujours, en passant ses nerfs sur le pauvre Miles qui encaisse sans broncher. Dans le rôle de petite peste, Freya est parfaite et on prend vite plaisir à la détester. Elle est chiante, oui, mais cela corse et donne du piment à l'histoire... donc pour moi, ça partait bien...
Puis, d'un coup d'un seul, Freya a un besoin de sexe irrépressible !! Elle veut Miles. Elle l'exige ! On se dit "Bon, ok pourquoi pas ? L'isolement peut donner des envies". Mais à partir de là tout dérape... En un clignement d'œil, de : Freya exige, cela passe à : Freya supplie ! Et la ligne suivante, comble du comble : Freya devient une gentille soumise et Miles un maître du BDSM. Oh ! OH ! OHHHH ??! WTF ??!
Je ne l'avais pas vu venir celle-là. Pour le coup, j'en suis restée comme deux ronds de flan.
Je n'ai jamais vu une scène aussi mal amenée ! C'est comme si l'auteur voulait à tout prix caser du BDSM et c'est dit "Allez, je balance ça comme ça, ça fera l'affaire !". Sauf que non, ça ne va pas du tout, ce n'est pas cohérent et cela rend le reste du récit absurde. J'ai failli arrêter ma lecture à ce moment-là, tellement dépitée par la tournure des événements. Toutefois, je ne l'ai pas fait, une certaine curiosité m'a poussée à lire la suite, et ma foi, globalement, mis à part cet énorme foirage, le récit se laisse lire. 

J'avais déjà eu l'occasion de lire Sadie Matthews avec sa série Fire After Dark, que j'avais beaucoup appréciée, et je dois dire que renouer avec sa plume est franchement agréable. Évidemment, ce roman est bien en dessous de sa série précédente, mais il a quand même ce petit truc qui fait que, même avec ses nombreux défauts, on se prend dans l'histoire et l'intrigue retient notre attention. Au final, on se voit même en redemander. Car oui, malgré tout, je ne serais pas contre lire la suite.

En bref ? Une histoire aux nombreux rebondissements, à l'intrigue plutôt sympathique, dommage qu'elle soit gâchée par des incohérences et un acharnement à mettre du BDSM là où il n'y en avait pas besoin. 

Ce livre est un service-presse de : 

Pour l'acheter en format numérique, cliquez sur l'image ci-dessus :