jeudi 5 mai 2016

Dis-moi si tu souris de Eric Lindstrom

 Nathan éditions, 2 juin 2016, 395 pages, disponible au format papier ici


"Je suis Parker, j'ai 16 ans et je suis aveugle"
Bon j'y vois rien, mais remettez-vous : je suis pareille que vous, juste plus intelligente. D'ailleurs, j'ai établi Les Règles :
- Ne me touchez pas sans me prévenir ;
- Ne me traitez pas comme si j'étais idiote ;
- Ne me parlez pas super fort (je ne suis pas sourde) ;
- Et ne cherchez JAMAIS à me duper.
Depuis la trahison de Scott, mon meilleur pote et petit ami, j'en ai même rajouté une dernière. Alors, quand il débarque à nouveau dans ma vie, tout est chamboulé. Parce que la dernière règle est claire : il n'y a AUCUNE seconde chance. La trahison est impardonnable. 
 Merci aux éditions Nathan pour cette lecture en avant-première !

Parker est une jeune fille de 16 ans qui a perdu en même temps sa mère et la vue dans un accident de la route.
Son père et Scott, son meilleur ami, sont là pour veiller sur elle et l'aider.
Lorsqu'elle atteint l'âge canonique de 13 ans, sa relation avec Scott évolue et il passe de meilleur ami à petit ami.
Suite à ce qu'elle considère comme une trahison, elle le quitte et ne lui adresse plus la parole.
Mais l'été de ses 16 ans va de nouveau tout bouleverser dans sa vie et elle va, de nouveau, perdre un être cher.
Ce roman est un roman qui ne se raconte pas! Il se LIT ! Il se VIT ! Il se RESSENT !
En dire plus sur le contenu serait un crime de lèse-majesté et desservirait et le lecteur et l'intrigue du roman.
Je vais donc essayer de vous parler des personnages en essayant de ne pas trop en dévoiler et plus particulièrement de Parker.

J'avoue qu'au départ, je l'ai trouvée imbuvable, grande gueule, égoïste, nombriliste mais lorsqu'on apprend à la connaitre, elle se révèle être tout autre. 
C'est tout simplement une jeune fille qui a souffert dans sa chair et qui souffre encore. Et elle dissimule sa souffrance sous une attitude frondeuse. L'amitié et la confiance sont primordiaux pour elle et elle peut compter sur Sarah, sa meilleur amie, son âme soeur, sur Molly et sur Faith pour la soutenir quand elle est au plus bas.
Elle trouve dans son handicap une force qui lui permet de se dépasser, j'ai été bluffée par le sport qu'elle pratique : la course à pied. Hallucinant !
Et sa capacité à se remettre en question, à admettre ses erreurs, à apprendre de ces mêmes erreurs lui apportent une profondeur et une maturité qui ont forcé mon admiration. 
Elle essaye d'être forte et de faire abstraction de ses malheurs mais tout va finir par éclater, la jeune fille va craquer et commencer à se poser des questions.
Ses amies sont très importantes pour elle, elle représente son pilier, son point d'attache.
Et Scott ! Ah Scott ! Je ne peux malheureusement pas trop vous en parlez pour les raisons que vous savez mais il est tout aussi adorable et leur romance m'a émue.

Pour une fois, mes mots n'arrivent pas à retranscrire exactement ce que j'ai ressenti au cours de ma lecture et pour comprendre mon ressenti, il ne vous reste qu'une chose à faire : le lire à votre tour
Une belle histoire d'amour, de dépassement de soi, de tolérance, d'espoir et d'amitié.

http://www.nathan.fr/


Voici, en bonus, le trailer du roman