samedi 11 juin 2016

Silver livre 2 de Kerstin Gier

Milan Éditions, 16 mars 2016 - Grand Format 343 pages
Bientôt disponible en eBook

Fantasme ou réalité ? Dans ce deuxième tome, la frontière devient de plus en plus floue. Et Liv va avoir du mal à démêler le vrai du faux. Confusion, angoisse, manque de sommeil... Les relations évoluent, les pistes se brouillent. Au pays des rêves, tout peut arriver...

**Merci à Élodie et Page/Turners pour ce roman**

Quel plaisir de retrouver l'univers de Sliver et ses personnages si attachants et charismatiques. 

(surligner la ligne avec le curseur pour voir le spoile)Après avoir évincé Arthur et mis hors-jeu Annabel, Liv Sliver (l'héroïne et narratrice de ce roman), se pensait hors de danger. À la différence de Grayson, son "demi-frère", Henry et elle continuent de naviguer dans le monde des rêves. Et cela n'est pas sans conséquence : la fatigue se fait sentir chez Liv et elle a parfois du mal à distinguer le rêve de la réalité. De plus, à chaque fois qu'elle rentre dans le monde des rêves, elle se sent épiée, une ombre plane sans cesse. Qui est-elle ? 
Mais le vrai danger vient de sa sœur, Mia, qui a de plus en plus souvent des crises de somnambulisme. Cela ne serait pas dérangeant, si elle ne mettait sa vie en danger (et celles des autres) lors de ces épisodes...
Et puis, il y a Henry. Le beau et charmant Henry. L'amour de Liv (et le mien également !). S'il est toujours aussi adorable, il se fait plus cachottier et plus secret que jamais. Tous ces mensonges par omission pèsent de plus en plus sur le moral de Liv...
Et pour finir, nous avons Secrecy. La mystérieuse Secrecy et son blog à potin. Toujours au fait des moindres faits et gestes de ses camarades d'école, elle semble sans cesse avoir un train d'avance. Sa nouvelle cible ? Liv, qu'elle n'hésite pas à traîner dans la boue en dévoilant ses secrets les plus honteux...

Avec tout ça, on se dit que ce tome va être bourré d'action, mais en fait non. 
Il y a bien sur de l'action et quelques beaux rebondissements, mais ce n'est vraiment pas ce qui prime. Ici, on a plus l'impression de lire une tranche de vie, le récit se centrant principalement sur la psychologie des personnages. Kerstin Gier mise tout sur ses héros et elle a bien raison, car cela marche ! En dépit du fait que l'histoire soit assez calme, pas une seconde je ne me suis ennuyée et de plus, j'éprouve du coup un réel attachement pour tous les héros (bon ok, il y a peut-être quelques exceptions, comme Charlotte, la Brouille, Arthur...). 

J'ai savouré chaque page de ce roman. 
Comme pour le précédent volet, ce tome est empreint de beaucoup d'humour, mais aussi de beaucoup de tendresse, d'amour et de passion. j'adore les sarcasmes de Liv et les annotations en bas de page. 

En bref ? Un tome deux dans la même trempe que le premier. Je suis conquise par cette série !

Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente