jeudi 14 juillet 2016

Là-bas de Leonardo Patrignani

Collection Scripto, 19 mai 2016 - Grand Format 440 pages
Disponible en eBook


Les souvenirs nous lacèrent au-dedans. Ce sont des blessures qui continuent de saigner. Mais c'est ce que je désire, peut-être. Si elles cicatrisent définitivement, je risquerais d'oublier pour qui et pour quoi j'ai souffert.Un thriller parapsychologique qui nous emmène aux limites de l'au-delà. Une héroïne aussi vulnérable que touchante, prête à tout pour entrer en contact avec sa mère assassinée sous ses yeux.

**Merci aux Éditions Gallimard Jeunesse pour ce roman**

Ce livre démarre sur des chapeaux de roues ! avec un prologue qui nous immerge de suite dans la tristesse et le désarroi de notre l'héroïne, Veronica Argenti, le jour où sa vie a basculé, la "Journée Dénuée de Sens" comme elle la surnomme. Ce jour maudit où un taré a pris la vie de sa mère chérie, sous ses yeux ! Avant de mourir, sa mère n'a pu prononcer que quelques bribes de mots incohérents, mais qui la hantent depuis. 
Onze mois se sont écoulés - onze mois douloureux qui n'ont rien arrangé au chagrin de Véro. Elle s'est renfermée sur elle-même, sur son malheur. Et son boulot, minable, ne l'aide pas franchement non plus ! Elle est seule, sans amis et vit sans vivre
Puis, survient ces étranges rêves : elle est confrontée aux Out of Body Expériences, c'est-à-dire, qu'en rêvant, elle sort de son corps et voit des choses - réelles - qu'elle ne devrait pas voir. Elle assiste ainsi à un incendie et fait, à travers ses OBE, la connaissance d'un troublant garçon qui semble la percevoir plus que la voir...

À partir de là, le récit prend un virage tout autre (qui ne m'a pas vraiment plu), où notre héroïne va chercher à comprendre ce qui lui arrive. Elle veut des réponses, avec toujours cet espoir fou de pouvoir revoir sa mère, lui parler et comprendre quels étaient ses derniers mots. 
Malheureusement, à partir de là également, le récit s'embourbe. On a l'impression que l'histoire part dans tous les sens, on ne comprend plus grand chose et jusqu'à la partie 4 (la dernière partie), je me suis vraiment demandée où l'auteur voulait en venir avec tout ça. J'ai trouvé tous ces passages horriblement longs et j'avoue que, plus d'une fois, j'ai failli arrêter ma lecture, dépitée et déçue par la tournure des événements. 
Malgré tout, j'ai persisté. L'auteur a réussi à piquer suffisamment ma curiosité pour m'empêcher de refermer ce récit sans connaître le fin de mot de l'histoire. Et pour le coup, j'ai quand même été bluffée par le dénouement. La dernière partie est de loin la plus intéressante et addictive. Les choses bougent enfin et les pièces du puzzle s'imbriquent enfin ! 

En bref ? Un avis très mitigé pour ce roman. D'un côté je me suis ennuyée (trop souvent) et de l'autre, je ne peux qu'admirer le génie de l'auteur. Au final, j'ai trouvé cette histoire très bien pensée, dommage que l'on se perde dans des explications trop complexes. 

Pour acheter ce roman, cliquez ici :