vendredi 29 juillet 2016

La voleuse de secrets [Library Jumpers 1] de Brenda Drake

Lumen Éditions, 02 juin 2016 - Grand Format 492 pages
Disponible en eBook

Fervente lectrice, passionnée d'escrime, Gianna a perdu sa mère à l'âge de quatre ans. Elle visite pour la première fois l'Athenæum, l'une des plus anciennes bibliothèques de Boston, accompagnée de ses deux meilleurs amis, quand elle remarque le comportement étrange d'un mystérieux jeune homme. L'inconnu finit même par se volatiliser presque sous ses yeux, penché sur un volume des Plus Belles Bibliothèques du monde. Lorsque Gia s'approche à son tour de l'ouvrage, elle se retrouve transportée de l'autre côté du globe, à Paris, dans une magnifique salle de lecture dont une bête menaçante arpente les rayons, comme elle ne tarde pas à le réaliser avec un frisson... 
La jeune fille vient de mettre le doigt dans un terrible engrenage : une poignée de bibliothèques anciennes mène en effet vers un monde où magiciens, sorcières et créatures surnaturelles s'affrontent depuis des siècles pour éviter que le peuple des hommes ne découvre leur existence. Gia apprend qu'elle est l'une des Sentinelles chargées de protéger cette société secrète. Pire encore, qu'elle est la fille de deux de ces guerriers d'exception – une union interdite – et que sa naissance n'est autre que le présage de la fin du monde. Une malédiction qui lui interdit absolument de se rapprocher d'Arik, l'inconnu aux yeux noirs de l'Athenæum...

**Merci à Émily et aux Éditions Lumen pour ce roman**

Comme le résumé de l'éditeur est déjà très complet, je ne reviendrai pas sur celui-ci.

Si nous plongeons dès les premières pages dans le récit, je n'ai pourtant pas aimé la façon dont justement l'auteure nous plonge dans celui-ci. Ce n'est pas cohérent et bien trop simpliste pour être crédible. Certes c'est un roman fantastique, donc la crédibilité n'est pas forcément la première chose que l'on attend, et pourtant si. Dans ce genre d'histoire, ce que j'apprécie par dessous tout c'est quand l'auteur arrive à nous emporter totalement dans son monde... de telle sorte que l'on y croit. Cela devient magique. 

Ici, l'auteur m'a emportée, oui, mais pas convaincue dans son approche. Son entrée en matière et la manière dont elle "balance" ce nouveau monde manquent vraiment de cohérence. (Arik et ses compagnons qui déballent tout à Gia et ses deux amis, Afton et Nick, en deux temps trois mouvements, alors que deux minutes auparavant ils ne se connaissaient pas... mouais, pas très crédible). 
Puis il y a le fait que de jeune fille peureuse de tout, Gia devient une véritable warrior, vaillante et courageuse, en un claquement de doigt. Il lui suffit de découvrir le monde des Chimères et de comprendre qui elle est véritablement, pour oublier ses peurs et s'affranchir. Hum, c'est bien, mais un peu rapide non comme transition ? 

Mais mis à part ces maladresses du départ, ce livre est hautement addictif. J'ai mis exactement 4h30 pour lire ce roman, de presque 500 pages tout de même ! Une fois commencé, je n'ai pas posé le livre une seule fois ni fait une seule pause. Je me suis engloutie d'une traite ce petit pavé et une fois la fin venue, je n'aurai pas été contre un petit rab. 
La voleuse de secrets est un tome passionnant, empli d'action, de rebondissements, de révélations, alors forcément avec tout ça on ne voit pas le temps passer. La romance quant à elle, m'a également fait son petit effet, surtout avec l'arrivée de Bastien, qui change un peu la donne et rend peut-être les choses moins prévisibles... À voir au second volet, mais cela me paraît très prometteur. 

En bref ? Même si tout n'est pas parfait, ce premier tome nous entraîne dans un tourbillon de rebondissements qui ne nous laissent pas une minute de répit. Un roman haletant.