vendredi 22 juillet 2016

(Presque) jeune, (presque) jolie, (de nouveau) célibataire de Stéphanie Pélerin

Éditions Fayart/Mazarine, Broché  208 pages, 15 juin 2016
Disponible en eBook

 Quand Ivana se fait larguer comme une vieille chaussette par Baptiste, après huit ans d’amour, il ne lui reste plus que ses kilos et ses rides à compter. Pas facile de se retrouver sur le marché des célibataires à la trentaine, quand, pour couronner le tout, on manque de confiance en soi.
Tentant d’ignorer son chagrin, elle décide de reprendre sa vie (et son corps) en main et s’inscrit sur « Be my boy », célèbre site de rencontres. Si l’offre est alléchante, les produits sont souvent de second choix, voire des retours de marchandise... Heureusement, il reste les amies et le bon vin.
À travers des expériences étonnantes, Ivana doit réapprendre à prendre soin d’elle. Mais rien ne sert de courir… il suffit juste d’être au bon endroit, au bon moment.


***Merci à Stéphanie et aux éditions Mazarine pour cette lecture***


 Après huit ans de vie commune, Ivana se fait lâchement larguer par son compagnon. La voilà, à trente ans, seule, avec ses amis les kilos de la routine bien installés sur ses fesses. Ah non, elle a aussi ses rides pour compagnie. Larguée un dimanche matin, alors qu'elle était plutôt disposée au câlin du réveil, avouez que c'est peu commun. Mais Ivana va assez vite reprendre le dessus, dès le lundi, au travail. Elle va se rapprocher du prof de sport super sexy. 
Mais je m'aperçois que je ne vous ai pas présenté Ivana. Je rectifie !

Ivana a trente ans, elle est prof de français dans un collège/lycée à Paris. Elle vit dans un petit appartement à Montrouge qu'elle et Baptiste se sont achetés dès leur arrivée de Nice, huit ans plus tôt. Ils se sont connus pendant leurs études et Ivana n'a pas hésité à le suivre dans la capitale. 
Baptiste le goujat, lui, on s'en fout un peu de qui il est, non ? C'est juste Baptiste le goujat qui a eu envie d'aller voir ailleurs si la chair était plus tendre et qui laisse tomber Ivana du jour au lendemain sans que rien ne l'y ait préparée. Certes, leur amour était installé dans le train train quotidien, le boulot, pas d'enfants (ceux que Baptiste ne voulait pas)... bla bla bla... mais Baptiste reste LE goujat de l'histoire.

Ivana va donc, dès le lendemain, se retrousser les manches et se mettre sur le marché des célibataires. Elle va commencer par (dans l'ordre) s'envoyer en l'air, s’inscrire chez Weight Watchers, s'inscrire dans une salle de sport et, sur les conseils d'une amie, s'inscrire aussi sur Be my boy, un site de rencontres  et, par déduction, faire tout un tas de rencontres qui resteront sans lendemain. C'est clair qu'elle va rattraper les orgasmes que souvent, Baptiste le goujat, n'a pas su lui procurer. Le seul hic ? C'est qu'Ivana n'a pas perdu espoir et cherche encore le grand amour, celui avec un grand A. Va-t-elle parvenir à le trouver ? Telle est la question.

Voilà un premier roman  très sympathique et une héroïne qui l'est tout autant. C'est frais, c'est léger et bien écrit. Malgré le fait qu'Ivana soit brutalement abandonnée par son compagnon, elle ne plonge pas dans la déprime ou si peu, et va tout mettre en œuvre pour se reprendre en main. Bien sûr, elle a des coups de blues et compense avec les grignotages, les coups d'un soir ou encore boire des cocktails entre copines mais globalement elle s'en remet très vite et j'ai adoré sa persévérance. Même si je ne me suis jamais retrouvée célibataire, je me suis reconnue très facilement en Ivana et je pense que ça sera le cas de la plupart des femmes. Pour moi, cette histoire n'est pas vraiment une romance, plutôt une tranche de vie mais rassurez-vous, il y a de l'amour.

La seule chose qui m'a perturbée, c'est la narration externe à la troisième personne. La plupart des romans actuels sont écrits à la première personne, ce qui nous donne le sentiment d'être plus proche du personnage. Là, j'ai mis un peu de temps à m'y faire. 

C'est un roman assez court (208 pages) idéal pour passer un bon moment de détente. Ivana m'a presque, presque hein ! donné envie d'aller chez Weight Watchers. Je vous promets ! Cinquante pages de plus et j'y allais ! Alors un conseil : tentez l'expérience du (presque).



Pour acheter ce livre, cliquez ici
http://amzn.to/29L4acX

Ce livre est un service presse
https://www.facebook.com/editionsmazarine/?fref=ts