jeudi 15 septembre 2016

La Sirène de Kiera Cass

Collection R, 22 septembre 2016 - Grand Format 350 pages
Disponible en eBook


Une fille au lourd secret.
Le garçon de ses rêves.
Un océan les sépare. 
Kahlen est une Sirène, vouée à servir son maître l'Océan en poussant les humains à la noyade. Son arme ? Une voix fatale pour qui a le malheur de l'entendre... et qui l'oblige à se faire passer pour muette lorsqu'elle séjourne sur la terre ferme.
Akinli, lui, est un séduisant jeune homme, qui incarne tout ce dont Kahlen a toujours rêvé.
Alors que leur amour naissant leur fait courir un grave danger, Kahlen est-elle prête à tout risquer pour Akinli ?


L'Océan est une entité. Elle vit, respire, et a besoin de se nourrir. L'équilibre de la Terre dépend d'elle. 
Pour se nourrir l'Océan a besoin d'âmes humaines. 
C'est là qu'interviennent les sirènes. Elles sont au service de l'Océan pour une durée limitée de 100 ans. Humaines au départ, ces jeunes filles (au nombre de 5 maximum) sont devenues invincibles et immortelles (du moins le temps de leur service car après elles redeviendront de simples humaines). Grâce à leurs chants envoûtants, elles font s'échouer des navires, entraînant les hommes à leur bord au fond de l'Océan.  Ainsi, l'Océan peut se repaître. 

Kahlen (comme toutes les autres sirènes) a été sauvée d'une noyade. Elle aurait dû mourir comme sa famille lors du naufrage de son paquebot par les sirènes, mais l'Océan l'a choisie pour une toute autre destinée. 
Depuis, Kalhen, dévouée et obéissante, se consacre entièrement à l'Océan. Cela fait 80 ans maintenant qu'elle est à son service. Et, plus le temps passe, plus Kalhen éprouve des difficultés. Rongée par la culpabilité de tous ses morts qu'elle a causés depuis toutes ces années, elle a du mal à vivre normalement parmi les humains. Car elle sait qu'elle n'est pas humaine. À la différence de ses sœurs sirènes, elle ne s'adapte pas, n'aime pas les fêtes et ne se mélange pas aux humains. 
Jusqu'au jour où elle fait la connaissance d'Akinli. Cette rencontre va bouleverser tout leur univers et les mettre tous deux en danger...

Cette lecture, je l'attendais avec beaucoup impatience. En grande fan de La Sélection, j'avais mis beaucoup d'espoir (et d'attentes) dans ce one-shot
De plus, le thème abordé - les sirènes - m'intriguait énormément. Sans parler de la couverture de ce roman, sublime... 
Bref, j'avais hâte ! 

Peut-être que mes attentes étaient trop élevées, mais je ressors de cette lecture avec un léger goût de déception. Je voulais de l'extraordinaire et être totalement emportée mais ça n'a pas été le cas. 
Certes, ce roman est bien, je ne dirais pas le contraire ! Juste, j'en voulais plus. Plus d'émotions, plus de sentiments. 
J'ai trouvé que ce récit avait un côté superficiel, qu'il manquait de profondeur, de coffre, pour ne pas dire de vie. Les personnages ne m'ont pas fait vibrer. Je n'ai pas ressenti d'alchimie, ni d'attirance pour eux. Pourtant, le destin de Kahlen et sa romance impossible avec Akinli ont quelque chose de vraiment touchant. 
L'univers du roman m'a bien plu également. C'est original, bien trouvé, quoique qu'un peu enfantin là encore dans les explications. 
Cette lecture est donc pour moi en demi-teinte. Bien, oui... mais. Rien de transcendant. Rien qui m'ait transportée. Kahlen et Akinli m'ont touchée, mais pas fait chavirer. 

En bref ? Un roman sympathique, qui se lit facilement, mais qui a un côté trop jeunesse pour moi. Je n'ai pas été emballée autant que je l'espérais.