vendredi 21 octobre 2016

Le piège de l'innocence de Kelley York

Pocket Jeunesse, 17 novembre 2016 - Grand Format 315 pages
Disponible en eBook

Vic Howard a toujours été transparent, ignoré de tous, même de sa propre mère. Un soir, alors qu'il s'ennuie à une fête, il remarque que Callie, une fille de son lycée, a beaucoup trop bu. Il décide de lui venir en aide. 
Au matin, la police sonne chez Vic : Callie a été violée, il est le principal suspect. Du jour au lendemain, il est le centre de l'attention, tous le considèrent coupable. Sauf Autumn, la meilleure amie de la victime, qui compte bien s'allier à Vic pour découvrir une vérité que tout le monde préfère taire.


Vic Howard, le héros et narrateur de ce récit, est un garçon de 17 ans, bégayant, effacé, voire carrément transparent. C'est le genre de garçon tellement lambda qu'il se fond dans la masse et passe totalement inaperçu. Ce n'est pas un sportif, ni un geek, ni un surdoué... Il n'excelle dans aucun domaine en particulier et a plutôt une fâcheuse tendance à se dénigrer. 
Ce n'est pas le genre non plus à se lier d'amitié. Il a un ami. Un seul. Mais pas n'importe lequel. Brett Mason. Depuis qu'ils sont enfants, ils sont meilleurs amis. Avant, Brett ressemblait beaucoup au garçon gauche qu'est Vic, mais en grandissant il a pris de l'assurance et est devenu un peu une "mascotte" au lycée. 
Malgré sa popularité, Brett a toujours privilégié son amitié avec Vic et ne l'a jamais exclu de sa vie, bien au contraire. Ils sont tous deux unis par un lien fort. 
Voilà pourquoi, celui que personne ne connait, qui n'est jamais invité aux fêtes, à qui on ne parle jamais, se retrouve un weekend en soirée. Bien évidemment, il n'a pas été personnellement invité, mais comme Brett y va, il l'accompagne pour lui faire plaisir. Car les fêtes non plus, ce n'est pas le trip de Vic. 
Alors qu'il s'ennuie à mourir lors de cette soirée, il aperçoit Callie Wheeler, une des filles les plus populaires du lycée, qui vomit dans les buissons, complètement défoncée. Soucieux  de son état d'ébriété avancé, il décide de l'accompagner dans une chambre pour qu'elle puisse se reposer. 

En voulant se conduire en gentleman, Vic ne s'imaginait pas qu'au lendemain de cette soirée, toute la ville n'aurait que son nom aux lèvres !
Callie Wheeler a été violée ! 
Et Vic, timide et asocial, est le suspect numéro 1. Tout le monde le pense coupable, même sa propre mère ! Et alors qu'il perd espoir, une aide providentielle se présente en la personne d'Autumn Dixon, la meilleure amie de Callie. Non qu'elle le pense innocent, mais elle veut connaître la vérité...

Le piège de l'innocence est un roman addictif de par son écriture fluide, mais je déplore tout de même le manque de surprise et donc de suspense. Tout se devine très facilement. Au bout d'à peine dix pages je savais déjà (de façon certaine) qui était le coupable... et pourtant je ne suis pas connue pour mon esprit de déduction ! Je trouve cela sincèrement dommage car cela enlève ce qui aurait pu faire "le petit plus" du récit. 

Toutefois, retrouver la plume de Kelley York que j'avais déjà eu plaisir à lire dans "Sous la même étoile" est toujours aussi sympa. J'aime son écriture passionnée et entraînante, ainsi que les personnages qu'elle crée, toujours atypiques et décalés. 
Vic est un héros peu commun. Il m'a profondément touchée, même si parfois son auto-apitoiement m'a quelquefois fait grincer des dents. J'ai particulièrement aimé voir son évolution aux fil des pages. D'adolescent gentil, mais insipide et peu sûr de lui, il devient celui qu'il a toujours été sans le savoir : un garçon au cœur d'or, possédant d'innombrables qualités qui le rendent tout sauf effacé et lisse. 

En bref ? Malgré son manque de surprise, Le piège de l'innocence est un roman qui se dévore et on se laisse très facilement charmer par le notre héros, Vic.