jeudi 6 octobre 2016

Seasons of song T2 - A Hasy Shade of winter de Jacinthe Nitouche & Fleur Hana

EDB, 01 octobre 2016 - Grand Format 250 pages
Disponible en eBook




Ce roman est le tome 2 de la série Season Song, des mêmes auteures, et il est conseillé de lire Summertime avant celui-ci.
Quand je me lève le matin, elle n’est pas là, à côté de moi. Quand je tends la main, elle ne la saisit pas. Quand j’ouvre les yeux, elle ne me sourit pas.
Au lieu de ça, quand je me lève le matin, c’est à Lolita que je pense. Quand je tends la main, c’est la sienne que je veux tenir. Quand j’ouvre les yeux, c’est ses lèvres que je veux voir s’étirer.
Je ne veux pas oublier Sixtine, je ne peux pas l’oublier. Mais je voudrais essayer de vivre.
Juste vivre...

Deux ans se sont écoulés  SPOILER, clique sur le passage surligné depuis le décès de Sixtine. Mais pour Medhi, c'est comme si c'était hier ! Deux ans se sont écoulés, mais la douleur est la même. Deux ans à ne penser qu'à elle, nuit et jour. Deux ans que Medhi déconne et accumule les ennuis. Le dernier en date vient de le mener dernière les barreaux. Il vient de passer ces six derniers mois en prison où il est tombé pour trafic de drogue. Afin d'avoir sa peine allégée, Medhi s'est dit consommateur, ce qui est faux. Il vend certes, mais n'est pas assez stupide pour consommer ! Sa seule dépendance,  SPOILER   c'est Sixtine, et il ne veut pas en décrocher !

De nouveau en liberté, Lou-Ann lui fait promettre d'arrêter ses conneries... mais avec Ugo qui s'est acoquiné avec un mafieux, cela ne va pas être chose aisée.
Et puis, il y a ce groupe de soutien pour les toxicos où Medhi a l'obligation de se rendre plusieurs fois par semaine, alors que, rappelons-le, il n'a jamais eu de problème de drogue. Un comble. Mais comme il s'est dit dépendant lors de son procès, il n'a pas le choix et se retrouve parmi les junkies. Autant dire qu'il est à la fête !

Dolorès, enfin Lolita, est une danseuse. Cette jeune fille, d'origine andalouse, ne vit et ne respire que pour la danse.
Il y a quelques années, Lolita a eu de graves problèmes et, une chose en entraînant une autre, elle est tombée dans l'enfer de la drogue. Depuis trois ans maintenant, elle n'a rien touché. Mais son combat est quotidien et elle continue de se rendre au groupe de soutien, sans qui, elle n'aurait jamais pu décrocher.
Pour tous, elle est un exemple. C'est donc tout naturellement que Claire, la directrice du groupe, lui confie le rôle de marraine. Elle aura sous son aile le nouveau venu : Medhi Aloui.

Entre eux, l'ambiance est de suite électrique. Et non, pas du genre électrique : "je vais te sauter dessus et te prendre dans un coin", mais plutôt de celui "retiens-moi, je vais lui en foutre une !".
Lolita et Medhi s'entendent comme chien et chat, et leur collaboration risque d'être des plus mouvementées....

Ce récit est narré à plusieurs voix. Principalement celles de nos deux héros, Lolita et Medhi, mais vers la toute fin, celle d'Ugo vient s'ajouter, laissant présager un tome 3 sur lui, qui serait plus que bienvenue pour ma part !

A Hasy Shade of winter est une histoire simple, sans chichis, mais qui dégage en même temps tellement d'émotions. Ça nous submerge et nous prend aux tripes.
En lisant ce roman, je me suis rendu compte que cela faisait un moment qu'un livre ne m'avait pas fait dresser les poils. Et c'est chose faite avec Medhi et Lolita. Leurs échanges bruts, sauvages, tendres, passionnés, intenses, ardents, violents, attendrissants, émouvants... m'ont fait frissonner de la tête aux pieds. 
J'ai été prise dans leur romance, dans leurs joutes verbales, dans les incertitudes, dans leurs espoirs, dans leurs mensonges, dans leurs douleurs et dans leur relation qui peut tout aussi bien être solaire et lumineuse que sombre et chaotique.

En bref ? Vous ne connaissez pas encore Lolita et Medhi ? C'est un tort ! Foncez et découvrez-les vite.


Cliquez sur l'image pour accéder à la chronique précédente